No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Lun 17 Aoû - 10:50

Livy et Livia étaient arrivées quelques heures avant les autres dans la ville. Livia, « l’aînée », s’était posée beaucoup de questions : Pourquoi sommes-nous ici ? Quand allons-nous ressortir ? Elle n’arrêtait pas de demander ça à voix basse, alors qu’elles étaient en train de réaménager une maison en centre ville. Livy s’était, bien évidemment, très vite énervée et l’avait presque supplié d’arrêter. C’était pesant d’entendre quelqu’un chuchoter en continu, on aurait voulu avoir le mode pause. Mais ce n’était pas possible, heureusement, Livia avait fini par arrêter, et continuait sûrement dans sa tête, mais au moins Livy n’avait plus à le supporter. Au bout d’une ou deux heures, le réaménagement improvisé était terminé, elles avaient donc entrepris une visite des lieux, qui s’était révélé plus qu’étrange. En effet, elles avaient pu croiser un magasin qui semblait plein à craquer, et vu l’ancienneté des maisons, et des autres bâtiments, il était étrange que les aliments semblent encore en bon état, ils auraient du pourrir depuis le temps. Elles avaient aussi vu un bûcher, qui semblait avoir déjà utilisé, on pouvait le voir car il était encerclé avec des grosses marques noirs sur le sol, et des cordes pendaient, elles étaient très vieilles. Bien qu’aucune des sœurs Bentley ne parla, elles se lancèrent un regard apeuré. Les bûchers étaient faits pour les sorciers, hors elles étaient des sorcières. Ca devenait de plus en plus dangereux. Et pourquoi un espèce de mur invisible entouré la ville, les empêchant ainsi de sortir ? C’était très bizarre, et Livy soupçonnait qu’il y ait de la magie dans l’air, c’était certainement ça.

Au fil des heures, Livy et Livia finirent par se retrouver à nouveau ensemble, au centre ville. Autour d’elles, l’endroit était vide, et un vent frais leur donnait des frissons dans le dos tant la ville avait quelque chose d’effrayant. Bientôt, des nouveaux arrivant firent leurs apparitions. Tout d’abord un couple, d’ailleurs, Livy remarqua que sa sœur semblait avoir eu un coup de foudre pour l’homme, Daniel. Elle l’avait d’ailleurs bien taquiné sur ce sujet là. Bien sûr, elle a bien moins rigolé quand c’est Hayden et son frère qui sont arrivés, ça c’est sûre ! La première chose qu’elle a pensé en voyant Hayden, c’est « Wouah » et évidemment, Livia, sa sœur de télépathe en a profité pour la taquiner à ton tour. C’est bizarre, mais Livy a du bien regrette de l’avoir taquiner à propos de Daniel quelques heures auparavant.

Au fil des jours, de nouvelles voitures, même un bus, sont arrivés dans la ville. Il a fallu gérer tout ça, et les sœurs jumelles s’en sont parfaitement sorties. Il fallait réaménager de nouvelles maisons, installer chaque personne avec celui, celle ou même ceux avec qui ils voulaient être. En général, c’était les couples ensemble avec un ou deux meilleurs amis, et voilà. Suivant ! Bref leurs journées étaient épuisantes, et Livy avait remarqué le petit « jeu » que faisait Livia et Daniel, bien qu’elle n’en ait pas encore parlé avec sa sœur, elles auraient bien le temps plus tard. Livy, quant à elle, avait été parlé avec Hayden et avait bien vite remarqué qu’il était un coureur de jupons, mais elle ne voulait pas n’être qu’une personne en plus sur son tableau de chasse, et repoussera toutes ses avances.

Ce jour-là, Livy était perdue dans ses pensées au milieu de la forêt dans la clairière. Autour d’elle, aucun animal ne se trouvait dans les parages, ce qui l’avait énormément surprise au départ, mais au fil du temps elle s’y était habituée, mais surtout s’était rendue compte la raison de cette « absence ». En effet, elle avait remarqué la présence de plusieurs vampires dans la ville, il y avait très certainement des chasseurs aussi. Et ces vampires n’étaient pas des vampires se nourrissant de sang humain sinon, ils ne survivraient pas à la lumière du soleil, donc c’était eux qui avait dû tuer les animaux dans les alentours. Au moins, ce n’était pas un humain qu’ils allaient tuer…c’était déjà mieux. Mais voir des animaux courir dans la forêt, c’était…beau ! Non ? Cela faisait déjà plusieurs heures que Livy était allongée dans la clairière, perdue dans ses pensées. Quand elle ouvrit les yeux, elle remarqua que le soleil se couchait. Mince, elle n’avait pas surveillé l’heure, et voilà qu’elle se retrouvait seule dans la forêt. Enfin, elle avait encore le temps de rentrer avant qu’il en fasse totalement nuit, et elle savait très bien se défendre, là n’était pas le problème. Elle allait pouvoir rejoindre sa sœur, et Alex, leur nouveau colocataire. Sa relation avec ce dernier était très compliquée en réalité. Un coup ils étaient amis, « oh, ça ne va pas » , et un coup ils se détestaient et se disputaient pour rien, heureusement ça n’était encore jamais arrivé. De toute façon, Livia était dans le coin, et la manière qu’elle avait de calmer si facilement Alex avec fortement surpris sa sœur, qui avait soupçonné quelque chose. Enfin, elle préfère garder pour elle, pour le moment, avant d’être totalement sur que ce qu’elle pense est vrai.

Livy leva la tête et se rendit compte qu’elle était déjà devant chez elle. Bizarre, elle n’avait pas vu le temps passer, une fois de plus. Mouais, elle faisait sacrément peur à se perdre dans ses pensées comme ça ces temps-ci. Elle poussa la porte et entra à l’intérieur de la vieille maison.

Livia ? Alex ?

Elle avait crié pour qu’ils m’entendent, ou qu’au moins l’un d’entre eux l'entendent s’ils étaient dans la maison. Elle soupira en constatant que l’intérieur était toujours aussi délabré. Le plafond, anciennement blanc, était à présent couvert de moisissure à de nombreux endroits, des chaises n’avaient plus que trois pieds, l’autre étant un peu plus loin dans la pièce, des vieux rideaux donnaient l’impression de n’avoir jamais été ouverts, ils avaient une couleur ocre délavé. Peut-être étaient-ils rouge avant ? Il y a très longtemps dans ce cas-là. Elle entra dans le salon, et s'assit sur le canapé qui eut un drôle de bruit de ressorts, ces derniers devaient être cassé depuis bien longtemps, des trous dans le tissu s’étaient formés un peu partout, et rien ne pouvaient les réparer, du moins c’était ce que je pensais. Elle appuya sa tête en arrière, contre le dossier du canapé, et ferma les yeux. Personne n’était encore rentré semblait-il. Il finirait bien par arriver, pour l’instant, elle avait le temps…


Dernière édition par Livy Bentley le Ven 21 Aoû - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nate Weasley


•Ancien métier : : Lycéen
•Localisation : Derrière toi !
•Messages : 536
•Date d'inscription : 29/07/2009
•Age : 21

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Mar 18 Aoû - 21:57


    Amoureux.. Comment cela pouvait-il m'arriver à moi? Je n'en avais absolument aucune idée, mais je l'étais! De qui? En effet c'est une bonne question, mais étant donné que je ne connais que trois personnes dans cette ville, ce n'était pas trop difficile à deviner! Bon d'accord alors.. Hmm, ça pourrait être Misha, une fille que j'ai rencontré à la salle de musique, notre rencontre fut d'ailleurs basé sur le point même de la musique. On s'entend très bien ensemble, et on partage la même passion qu'est le piano. De plus elle est très jolie, mais non ce n'est pas d'elle dont je veux parler. Ensuite vint le tour de Livy, une très charmante jeune fille, oui bon je ne dis pas toujours la même chose à son sujet.. Parfois je la hais et j'ai même envie de l'assassiner, et parfois j'ai vraiment besoin d'elle, de lui parler de me confier. Je ne sais jamais quand aura lieu le déclic qui me donnera envie de l'étrangler vif, ou alors bien pire. Oui je sais, c'est horrible n'est-ce pas? Je compatis! C'est assez perturbent de ne pas savoir quand devoir lui parler sans qu'il n'y ai absolument aucun danger, parce qu'au fond de moi, je ne désire pas lui faire mal. Mais bon, quand je m'emporte trop, comme souvent depuis que je suis ici d'ailleurs, j'avais tendance à oublier que je ne voulais lui faire de mal. Je ressentais donc le besoin de la protéger quand elle était vers moi, la mettre en garde quand je sentais que ça allait venir, mais ne pouvait pas toujours prévenir. Bon, eh bien je vous ai donc citer les deux premières filles, dont je n'étais point amoureux et comme je n'en connaissais que trois.. Livia! Cette fille que j'avais rencontré il y a peu de temps, et la sœur jumelle de Livy. Pour elle, ce fut directement le coup de foudre, je n'avais pas compris comment cela avait pu m'arriver. Au début, je pensais que je divaguais carrément, mais comme on dit la nuit porte conseille, et cette nuit là, j'avais beaucoup réfléchis. Je le savais, mais jamais n'oserais le lui avouer, du moins, pas directement. Je trouverais surement un moyen de pouvoir lui avouer.. Peut-être pas! De plus je n'étais pas tellement un bourreau des cœurs, et l'assassin que je suis n'arrangeais guère les choses. Je sais qu'elle ne m'aimait pas, seulement que Livia m'appréciait, et encore je ne parvenais pas à savoir si c'était sincère ou non. Mais comme j'étais très naïf..! Tout le monde pouvait me mener en bateau, sans que je n'y comprenne rien!

    Je commençais à m'habituer de plus en plus à la ville. Mon arrivée avait été plutôt mouvementé, avec le crime que j'avais commis dès le départ.. Celui d'un prisonnier, que j'avais égorgé vif. Oui c'était ma manière de montrer que j'étais en colère, ou alors mon mécontentement. Sinon il y avait le manque d'attention, ou bien la solitude, c'était les raisons qui subvenaient le plus fréquemment. J'étais arrivé dans un bus, suivi de quelques voitures, mais n'avait pas tout de suite vu la ville. Puisque les policiers m'avaient assommé donc je n'avais rien vu dès le départ! Mais c'est surtout ce jour là où je l'avais rencontré, Livia! La fille que j'avais recherché depuis tellement longtemps, mais qui ne s'intéressait pas du tout à moi. Bon je m'égare du sujet là! Donc pour conclure, mon arrivée ne fut guère une facilité, et j'eus du mal à tourner la page après mon meurtre! Mais voila qui était finalement accompli, et j'avais carrément oublié jusqu'à ce que..

    Plutôt, jusqu'à cette nuit, qui fut très douloureuse pour moi.. Je parle bien sur physiquement, et non moralement, quoique parfois je me demande si ça n'a pas affecté mon état physique et moral.. J'avais appris que tout crime, se paie, et que la vengeance était souvent associée à bagarre, malheureusement pour moi! Cette nuit je me baladais dans la foret, et pour une fois j'étais parfaitement calme. Ce que pour une fois, je regretta, et vous allez vite comprendre pourquoi! Forcement, le gars que j'avais tué dans le bus, connaissait pas mal de gars de la prison, et.. Bah ça fait mal! De plus, quand j'étais calme, je n'étais pas forcement bon en défense et attaque! Donc je marchais, tranquillement-pour une fois- quand j'entendis des bruits. Ayant de graves problèmes au cerveau, je pensais que ce n'était qu'illusion, mais non. Un des gars me saute sur le dos et me fit tomber! Les autres gars rappliquèrent, ils étaient donc six sur moi en tout. D'une étant au sol, j'étais impuissant, et parfaitement calme, donc pas très fort non plus. Ils enchainaient les coups, sans aucune retenue. Ils ne comptaient pas me tuer, simplement me faire comprendre ce que c'est de souffrir, d'être torturé, comme je le faisais avec mes victimes. Du moins, c'est ce que j'avais compris sur leur but. Quelques instants avaient amplement suffit pour me mettre k.o et inconscient. Ils partirent donc, laissant mon pauvre corps dégoulinant de sang où il l'avait trouvé. Une bonne demie heure après, je me réveilla enfin. Je mis assez de temps pour me relever, mais y parvint tout de même! J'enleva mon tee-shirt, qui était quasiment en lambeau. Je marchais, titubant. Saignant du nez, du bras, et à d'autre endroit, on ne peut pas vraiment dire que j'étais dans un bon état, mais sans savoir comment, je tenais le coup. Me voila à la sortie de la foret, j'avais besoin d'aide et pour une fois je l'admettais! Je boitais, ce qui n'était pas non plus très pratique, dois-je l'avouer. Je me dirigea, avec difficultés, vers mon " habitation" si on peut appeler ça comme ça. Une fois devant la porte, qui était ouverte, et encore heureusement. Je cria: du peu d'énergie qui me restais:

    " Li.. Vy! Li.. Via! "

    J'avais l'une de mes mains positionnée sur ma cuisse gauche, elle était pleine de sang. En espèrent que les filles ne croient pas que je venais de tuer quelqu'un.. Le problème, c'est que ce n'est pas parce que je suis gravement blessé, que je ne pouvais pas péter un câble et devenir dingue, donc mon coté assassin. Il y avait même beaucoup plus de probabilités, et plus de risques également, car c'était dangereux non seulement pour moi, mais pour elles. J'étais plus dingue quand je n'allais pas bien. Je m'appuyais sur la porte, ne sentant ne pas pouvoir aller plus loin. J'aurais préféré qu'il ne me laisse pas la vie sauve, plutôt que de continuer à vivre un tel cauchemar.
    Après quelques minutes, toujours pas de réponses.. Je croyais que j'étais fichu, et était même capable de m'achever moi même pour abréger ma souffrance! Et puis je préférais mourir, que de continuer ainsi, dans cette miséreuse vie qui était malheureusement mienne.


[j'ai honte de ce poste merdique, c'est court, peu intéressant, et en plus je suis en retard excuses moi mille fois!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Ven 21 Aoû - 15:57

[Ne dis pas ça . Ton poste est très bien, il est long, intéressant. Et je peux savoir en quoi tu es en retard ?]

Livy était presque restée bouche bée en voyant arriver Hayden et son frère. Elle avait d’ailleurs pensé un bref « Wahou » et Livia en avait bien profité pour la taquiner à ce sujet là. Après un regard noir et un petit coup de coude dans les côtes, elle leur avait indiqué une maison et avait été, comme avec tous les autres, les aider à réaménager leur nouvelle maison. Livy lui avait parlé normalement, n’étant pas du tout du genre timide, et elle le taquinait, ce qui était devenu un petit jeu entre eux, toujours en train de se taquiner. Evidemment, pour Livy ça avait été le coup de foudre, mais elle s’était belle et bien rendu compte qu’il était en réalité un coureur de jupons, et ne voulant pas être simplement une conquête de plus sur son tableau de chasse, elle avait refusé ses avances, ne se doutant pas que sous cela se cachait peut-être autre chose. Elle était persuadée que Hayden ne la considérerait que comme une conquête en plus parmi tant d’autres. De toute façon, qu’est-ce qu’un coureur de jupons comme lui pouvaient attendre d’autre ? Elle avait donc fini par partir, pour qu’ils s’installent correctement dans leur nouvelle maison et avait tenté de l’éviter le plus possible les jours suivants, en vain. Puisqu’elle le rencontrait très souvent, à son grand désarroi. Ils se taquinaient toujours autant, bien qu’elle refuse toujours toute avance de Hayden.

Il y avait bien longtemps qu’elle s’était habituée à cette nouvelle vie dans la ville. Personne ne l’attendait au dehors, sa sœur jumelle était ici avec elle, et elles n’avaient plus personnes ailleurs. C’était donc avec joie qu’elle se plongeait dans cette vie, bien que de nombreuses choses lui paraissent plus qu’étranges et étaient, à ses yeux, obligatoirement liés à la magie. Quant à sa sœur Livia, elle la voyait s’approcher dangereusement de Daniel, hors elle sortait avec quelqu’un d’autre, et Livy ne voulait pas que sa sœur s’attire de quelconques ennuis. Mais elle ne s’en préoccupait pas tellement, et faisait confiance à sa sœur pour ce genre de choses. Elle préférait se balader, visiter de nouveaux endroits, faire de nouvelles rencontres, et vérifier que personne ne faisait un pas de vampires. Qu’est-ce qu’il aurait bien pu s’arriver de si horrible ? Un vampire pourrait ne pas résister plus que ça et tuer un humain pour se nourrir de son sang. Un prisonnier pour avoir un coup de folie et tuer quelqu’un d’innocent ? C’est d’ailleurs pour cette raison que Livy avait voulu que Alexander habite avec elles, pour le surveiller, mais surtout parce qu’il était seule, et bien qu’elle ne soit pas forcément quelqu’un d’innocent et de tout mignon, Livy n’acceptait pas que certaines personnes soient mises à l’écart, certainement pas ! Ensuite, il se pourrait aussi qu’un sorcier, oui, Livy était persuadée que d’autres se cachaient parmi la foule des habitants de la ville, soit prit d’un coup de folie et décide de révéler à tout le monde sa véritable nature, et mette ainsi en danger l’avenir de tout le monde, ce que Livy ne voulait absolument pas. Il y avait tellement de choses à éviter et qui pourtant, pourrait arriver si vite, sans que quiconque ne s’en rende compte.

Ce jour-là, Livy avait décidé d’aller se promener un peu, alors, elle avait fait la découverte de la clairière en plein centre de la forêt. Un endroit plus que magnifique, éclairé par les rayons de soleil. Dans les autres endroits de la forêt, il n’y avait que de faibles percés de soleil entre les arbres, des petits rayons de soleil arrivaient facilement à s’infiltrer. Bref, cet endroit n’était, étrangement, pas parcouru par un quelconque animal, ce qui avait semblé au départ assez louche à Livy. Mais elle avait finit par faire le lien entre les vampires qu’elle avait reconnu dans la ville, et cet absence d’animaux, c’était tellement évidemment qu’elle avait rit d’elle-même. Elle s’était finalement allongée dans l’herbe, au centre de la clairière, et était resté ainsi des heures, les yeux fermés, sans penser à rien d’autre que sa nouvelle vie dans la ville. Elle ne se posait pas de questions, tout le contraire de sa sœur, elle repensait simplement à tout ce qu’elle avait pu faire ici, et surtout ce qu’elle allait faire après. Quelques heures plus tard, elle se leva, elle regarda le ciel et remarqua que le soleil était en train de se coucher, elle ferait mieux de rentrer, ce qu’elle fit. Elle ne se rendit compte qu’elle était arrivée que lorsqu’elle aperçut la silhouette de leur maison. Elle s’était, une nouvelle fois, perdue dans ses pensées .C ‘était tellement arrivée ces derniers temps, qu’elle s’en inquiétait elle-même, car avant d’arriver ici, ça ne lui était jamais arrivée, enfin si, mais pas autant que ça quand même ! Enfin bref, elle poussa la porte et appela sa sœur et Alex, aucun d’entre eux n’était encore là, mais elle savait très bien que ça ne saurai tarder, elle en était persuadée. Pendant au moins une heure, elle resta allongée sur le canapé, à…deviner quoi ? penser ! Ben voyons ! Elle n’avait que ça à faire de toute façon. Soudain, elle entendit quelqu’un crier faiblement, avait-elle laissé la porte ouverte ? Forcément, elle n’avait pas entendu le verrou ni quoi que ce soit, alors qui était-ce ? Elle se dirigea vers l’entrée et se trouva face à Alex, il était en sang, elle poussa un petit cri d’horreur et attrapa son bras. Elle le poussa jusqu’au canapé où elle le fit s’allonger.

Alex ? ! Mais qu’est-ce qui t’est arrivé ? Tu vas bien ?

Livy était très étonnée, mais surtout elle avait peur, il ne fallait tout de même pas que quelqu’un d’autre meure quand même ! Elle tremblait et se demanda ce qui avait bien pu lui arriver. Qui, ou quoi l’avait attaqué ainsi pour le mettre à ce point en sang ? Ou peut-être…une idée soudaine lui traversa la tête, non, il ne pouvait pas…pas encore …c’était impossible. Elle posa un regard sur lui, il ne pouvait pas avoir tué quelqu’un d’autre ? Elle secoua la tête, les questions, ce n'était pas pour elle, habituellement, c'était sa soeur qui s'en posait des tonnes, ça ne lui arrivait jamais à elle. Mais avouez que c'était assez étrange..Alex perdait souvent le contrôle de lui-même, et il avait déjà tué plusieurs personnes, alors pourquoi, pourquoi était-il en sang ? Qui pouvait bien lui en vouloir à ce point ? Ou alors...qui avait-il tué cette fois-ci ? Mais non, elle était persuadée qu'il n'avait tué personne, c'était tout simplement impensable, il ne pouvait pas avoir recommencé. Elle secoua à nouveau la tête, il fallait qu'elle remette ces idées en place, il y avait plus important à faire que de se poser des questions, il fallait l'aider, il était blessé, et pas qu'un peu. Elle sortit de la pièce et se dirigea vers la salle de bain. Elle revint quelques minutes plus tard avec une trousse de secours à la main, devait-elle aller chercher un médecin ? Non, elle n'avait pas le temps, d'abord il fallait qu'elle désinfecte ses plaies, et qu'elle mette des pansements, voir des bandages pour certaines. Elle espérait qu'Alex n'allait pas piquer une crise, en tout cas, il semblait qu'ils étaient encore en bons rapports pour le moment. Elle sortit un bout de coton qu'elle imbiba de désinfectant, sans alcool qui ne piquait pas. Elle le passa sur la jambe d'Alex, doucement. Elle était à présent impatiente que sa soeur rentre.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nate Weasley


•Ancien métier : : Lycéen
•Localisation : Derrière toi !
•Messages : 536
•Date d'inscription : 29/07/2009
•Age : 21

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Dim 30 Aoû - 22:27

    C’est bizarre, mais dès que je l’ai vu, ce fut comme un réflexe pour moi de me dire qu’elle n’était pas comme les autres. Je ne la connais pas vraiment, mais j’étais presque sûr de pouvoir affirmer que c’était une fille, dont le cœur est immense. Pourquoi en avais-je quasiment la certitude ? Tout simplement parce que Livia était prête à m’aider, à rester prêt de moi si il le faut, et elle n’avait pas peur. Le fait qu’elle m’accepte comme je suis, donc tel un assassin, me faisais beaucoup de bien et m’aidais à avancer ! Je ne pourrais plus rien faire si elle n’était pas là désormais, parce que ma vie sans elle, bien que je ne la connaisse pas si bien que ça, ne serait pas une vie. Eh oui, quand on parle de coup de foudre c’est sérieux, et chez moi aussi. Je ne la connaissais pourtant que très peu, et était sûr à cent pour cent, que jamais elle ne s’intéresserait à moi , mais ce n’est pas grave ! Si je pouvais déjà avoir la chance d’être son ami, avoir un peu de compagnie, et également quelqu’un sur qui compter, à qui me confier, et une épaule sur laquelle pleurer.. Maintenant, parlons un peu d’une autre demoiselle.. La sœur jumelle de Livia ! Eh non je ne le fait pas exprès.. Je vous le dit, ce n’est pas parce qu’elles sont jumelles, que j’ai une quelconque attirance pour Livy. Comment est-ce que je fais ? Ces deux jeunes demoiselles n’étaient pas parfaitement identiques, du moins d’après moi. Et puis, on peut dire que j’ai fondé une tout autre relation avec Livy, qui me déplait légèrement ! Oui, sans avoir pourquoi, j’ai parfois envie de l’étrangler.. Ce qui, j’espère, n’arrive jamais ! Elle ne le sait peut-être pas, mais désormais cette jeune fille a une grande importance dans ma vie, tout comme sa sœur. Mais je ne pourrais les comparer. Tout ce que je savais sur elles, c’est qu’elles étaient prêtes à tout faire pour me faire arrêter de commettre des meurtres, du moins à ce que j’ai compris. Leur compagnie me rend légèrement plus « heureux » bien que je ne le montre pas tellement. Savoir que je peux finalement compter sur quelqu’un, que je n’aurais plus jamais besoin d’être seul, et de pouvoir supporter ça me rendais encore plus dingue que je ne l’étais déjà.. Je m’estimais déjà heureux d’avoir de nouveaux des « amis » car il y a longtemps que je n’avais point connu ça ! J’ai très rarement vu du monde à mon anniversaire autrefois, que j’en invite ou pas. Ce fut difficile pour moi, mais maintenant c’est dépassé, et puis les filles sont là, ça me soulage.

    Maintenant que je suis ici, je n’ai peut-être plus ma famille près de moi certes, mais la compagnies de ces deux demoiselles, m’aide à me sentir mieux, et de culpabiliser un peu moins pour les crimes que j’ai commis, et que je commettrais. Bah oui, parce que je prévois à l’avance, forcement ! D’ailleurs, je me contrôlais un peu mieux depuis que je savais que j’étais un peu plus entouré qu’au début. Bien sûr il y avait Misha également, une jeune fille très charmante, qui désire me faire rapprendre à jouer du piano, ce qui m’avais énormément touché. J’appréciais grandement son geste parce que pour moi le piano était comme un moyen de m’évader dans un univers parallèle, de m’éloigner en douceur de cette vie de malheur, pour ensuite fermer les yeux et finir comblé pendant un court instant.. Cet instrument était partie intégrante de ma vie ! Et encore heureux qu’il y en ai un dans cette ville d’ailleurs..

    Pourquoi avais-je eu envie d’aller traîner dans la forêt cet après-midi là ? Quand on voit comme j’en ressortais, ça ne donnais pas franchement envie d’y retourner.. J’avais eu plus qu’une leçon là, en effet ! Je ne tenais presque plus debout, et sentais que j’allais bientôt tomber dans les pommes.. Mais je parvins tout de même à marcher jusqu’à la maison, je ne sais trop comment. Je saignais de partout, mes fringues étaient fichus.. Et pas qu’un peu ! Mais quand on voit l’état de ma gueule, et celui de mes vêtements, on se dit que les vêtements sont bien plus chanceux que le reste. Je pense ne plus jamais remettre un pied dehors après ce qui venait de m’arriver ! Mais pendant les quelques minutes où j’avais pu penser, je me disais que c’était bien pire ce que je faisais subir à mes victimes, et que je devrais m’estimer très heureux d’être encore en vie, parce que finalement, je ne l’ai pas vraiment mérité ! S’ils ne m'auraient pas laissé la vie sauve, je pense que ça aurait été mieux pour tout le monde ! Bref, je titubais en direction de la maison, j’avais besoin d’aide, mais bizarrement, il n’y a jamais personne à ces moments là ! Mais finalement, Livy pointa le bout de son nez. Heureux de la voir, du moins, pour le moment.. Puisque comme je vous l’ai dit, notre relation est très complexe, remarquez, étant blessé je ne risquais pas de l’étrangler ! Enfin, tant que j’ai mal seulement.. Elle s’approcha de moi, l’air horrifié. Elle devait surement se poser des tas de questions à mon sujet en ce moment précis, et surtout le pourquoi du comment, n’est-ce pas ? Je ne parvins seulement à lui répondre, ceci :

    « J’y suis.. Pour presque.. Rien ! »

    Bah oui j’avais réussi à la sortir ma phrase ! Ce que j’entendais par presque rien ?! Simple mais compliqué pour ceux qui ne font pas le lien avec mon deuxième meurtre. Oui parce que vu que j’avais tué un prisonnier, eh bien ça me retombais forcement sur le dos ! Mais j’espérais que Livy ait compris que je n’avais tué personne, parce que sinon .. Elle m’aida à m’installer sur le canapé. Puis la regarda partir pour revenir quelques instants plus tard, avec le matériel adéquat pour me soigner. Quand elle passa le désinfectant sur ma peau, je ne cria pas. Désinfectant sans alcool visiblement ! Je ferma doucement les yeux, vite fait. Mais d’un coup, sans savoir d’où ça me venais cette fois ci, une haine immense imprégna mon esprit ! Contre qui ? Personne en particulier.. Je me leva brusquement bien que souffrant et poussa Livy assez violemment pour la faire tomber par terre, puis me laissa tomber sur le canapé. Personne autour de moi, voila ce que je voulais ! Oui parce que je venais de comprendre que je faisais une de mes crises, et eu donc le réflexe de pousser Livy, pour ne pas avoir à lui faire très mal. Je respirais calmement, essayant d’arrêter cette colère survenu de nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Dim 13 Sep - 11:07

Livia avait longuement parlé avec Alexander avant Livy. En effet, lorsque le bus des fous et des prisonniers étaient arrivés, les deux sœurs jumelles avaient eu la surprise de voir deux policiers emmener un prisonnier plus loin, il était couvert de sang, et ne semblait pas dans son état normal, il l’avait certainement assommé. Livy n’avait pas eu longtemps à se poser des questions, en effet, Livia avait lu dans ses pensées et avait rapporté à sa sœur la triste vérité. Cet homme, qui semblait avoir environ seize ans, avait commis un meurtre horrible, ou deux, Livy avait préféré ne pas se rappeler de tout. Livia avait pris le risque et était allé lui parler, à la grande stupéfaction du policier qui menait la garde vers lui, pour l’empêcher de s’enfuir et de faire un nouvel acte qu’il risquait de regretter quand sa crise se stopperait, quand il se serait calmé. Livy, quant à elle, était restée près du bus fraichement arrivé, pour accueillir tous les nouveaux, leur donner un logement, et faire à peu près la connaissance avec tout le monde. Peu de temps après, Livia était revenue et lui avait proposée de faire emménager Alexander avec elles dans leur maison, car miracle, Livia arrivait à le calmer, alors qu’avec Livy on pouvait dire que c’était tout l’inverse. Il arrivait à Alexander ou même Livy d’avoir l’envie d’étrangler l’autre, ou parfois de le réconforter. Cette situation était très étrange, mais comme Livia était toujours dans les parages, et qu’ils ne se retrouvaient jamais seuls seulement tous les deux, aucun incident n’arrivait.

Livy était dans sa « bonne période » avec Alexander quand celui-ci arriva près de la porte, blessé, meurtri, et très mal en point. Elle l’aida à s’allonger sur le canapé, et alla chercher une trousse de secours qu’ils avaient trouvé dans un magasin proche. Etrangement, elle était en très bon état, alors qu’au départ ce n’était pas du tout le cas du magasin qu’ils avaient du rénover après de nombreux efforts. Deux jours complets, c’est le temps qu’avaient du passer plusieurs personnes pour nettoyer seulement un magasin. A présent, la ville était en très bonne état, et c’était plus agréable, et mieux pour tout le monde. Ainsi, tout le monde se connaissait, ou presque, et quand quelqu’un se promenait, on le saluait, l’appelait, lui parlait. En gros, tous menaient une petite vie tranquille, telle qu’elle l’aurait été dans un village récent, en pleine campagne. Bien que ce n’était pas le cas. Il n’était pas en pleine campagne, mais entouré d’une forêt profonde et effrayante, et cette forêt était traversée de part en part par un mur invisible fait, de tout évidence par un sorcier. Ici, il y avait de tout : des humains, des vampires, des chasseurs de vampires, des sorciers. C’était surprenant, et heureusement la plupart d’entre eux ne connaissaient pas l’existence des sorciers, comme Livia ou Livy. Ces deux dernières avaient été effrayés par un bûcher qui se trouvait en plein centre de la ville, à croire que la personne qui les avaient enfermés ici s’amusait beaucoup à leur faire peur ainsi, à faire comme s’il voulait que les humains découvrent leur présence ici, et que ce vieux bûcher servent enfin.

Livy se tenait debout à côté d’Alexander et passa une compresse imbibée de désinfectant sans alcool sur les blessures du jeune homme. Elle lui demanda ce qu’il s’était passé, il lui dit qu’il n’y était presque pour rien. Elle fronça les sourcils.

Qu’est-ce qu’il s’est passé exa… ?

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase, elle regarda stupéfaite Alex’ se lever du canapé. Elle se demandait ce qu’il faisait, il se levait alors qu’il était censé être blessé ! Alexander se redressa totalement, il était un peu plus grand que Livy, cette dernière devait lui arriver au nez. Elle leva légèrement la tête, le regardant fixement. Il semblait en proie à une agitation intérieure intense. Elle avait toujours les sourcils froncés lorsqu’elle se sentit tomber en arrière. La compresse tomba sous la petite table qui se trouvait proche du canapé. La tête de Livy s’était baissée pendant la chute, ses oreilles tintèrent, l’énervement se faisait violemment sentir.

A quoi tu joues ?

Sa voix tremblait sous l’effet de la colère, elle se leva lentement. Il fallait qu’elle fasse attention, si elle s’emportait trop, elle risquait d’utiliser involontairement un de ses pouvoirs, mais il ne fallait surtout pas qu’Alexander assiste à ça. Apparemment, c’était trop tard. En effet, autour d’eux, les lampes clignotaient, comme si elles étaient sur le point de s’arrêter. Son pouvoir d’électricité qu’elle ne contrôlait pas du tout risquait de se mettre en marche seul. Elle semblait dans un état second, à l’aide de ses doigts, elle place des mèches de cheveux rebelles derrière ses oreilles. Elle redressa sa tête, lançant un regard noir à Alexander.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nate Weasley


•Ancien métier : : Lycéen
•Localisation : Derrière toi !
•Messages : 536
•Date d'inscription : 29/07/2009
•Age : 21

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Dim 13 Sep - 16:51


    La colère m'envahissait sans que je ne puisse y comprendre quoique ce soit. J'étais énervé contre Livy, pourtant elle ne voulait que m'aider! Alors après m'être relevé, bien que la douleur était bien présente, je poussa Livy violemment. Pourquoi fallait-il que ce soit à ce moment là? De plus je ne me sentais pas au top de ma forme, logique. Je saignais encore un peu, mais ne m'en préoccupa pas. Ce qui me surpris, ce fut les lumières qui clignotaient, comme par magie! Mais il ne faut pas rêver non plus n'est-ce pas? Je tenais à peine debout, mais me tenais à l'aide du canapé. J'avais besoin de détruire quelque chose, je ne sais pas quoi, mais ça m'étais venu tout seul! Je n'avais pas encore trouver le moyen de me calmer dans ces cas-là.. Mais je n'avais rien dans les mains et encore heureusement! Le moment serait bien choisit que je tombe dans les pommes pour ne pas faire de mal à Livy mais non forcement.. Je ne prêtais donc pas attention aux lumières, regardant Livy. C'est dans ce genre de situations que j'aimerais bien me faire tuer.. Vous ne savez pas ce que c'est vous, d'avoir d'un coup une envie de tuer, mais n'étant pas totalement hors de toi, tu assistes à toute la scène, indigné de ne pouvoir rien faire pour arranger les choses.. Mais Livy bien que parfois je ne veuille absolument pas la voir, compte beaucoup pour moi! Je m'en voudrais de lui faire du mal..

    " J'ai envie de faire le mal! "

    Avais-je sortis d'une voix glaciale,froide.. Je n'étais plus moi même. Je commença à avancer vers Livy, doucement puisque j'avais toujours mal. Je la regardais tout aussi froidement depuis déjà quelques minutes. La porte de la maison était ouverte, le vent commençait à se faire présent dans la maison. Mais je ne ressentais pas vraiment le froid là, du moins c'est ce que je pouvais penser. Mes yeux rivés sur la jeune fille, rien d'autre ne m'intéressais! Je me rapprocha encore plus de Livy,étant maintenant juste devant elle. Je plaça ensuite mes deux mains sur chacune des épaules de la demoiselle. J'avais envie de la frapper, mais essayais de m'en interdire, ce qui n'étais pas évident je vous l'accorde! Je restais stable, sans bouger pendant quelques minutes, puis craqua. Je leva finalement la main gauche, et ne pouvant canaliser ma haine plus longtemps, ma main partit en direction du visage de Livy, violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Lun 14 Sep - 18:05

Livy ne comprenait pas ce qu’il arrivait à Alexander, elle était tranquillement en train de le soigner, debout à côté de lui, et voilà qu’il semblait avoir une de ces crises qui le caractérisaient si bien. Elle avait eu peur, le voyant arriver ainsi, en sang, et couvert de blessures. Elle avait donc décidé de le soigner, et sa réaction l’avait beaucoup surprise, mais ses crises étaient incontrôlables et il ne pouvait choisir quand elles arrivaient, Livia et moi le savions avant que nous le fassions venir vivre avec nous, alors nous nous y attendions depuis pas mal de temps. Malheureusement, Livia n’était pas là, en effet, elle seule pouvait réussir à le calmer, mais n’étant pas là, elle ne pouvait pas aider sa sœur. En plus de ça, Livy étant quelqu’un d’impulsive, elle risquait de très vite s’énerver, et ça allé dégénérer, son pouvoir d’électricité risquait fort de se mettre en marche tout seul. Se mettant debout face à Livy, Alexander la poussa violemment, et elle ne put que trébucher et tomber en arrière, sur les fesses. A peine eut-elle réalisé ce qu’il venait de se passer, et que l’information soit réellement monté à son cerveau, elle sentit une haine intense s’infiltrait en elle comme un poison, elle n’avait plus réellement la maîtrise d’elle-même, et elle se leva lentement. Une fois debout, elle releva lentement sa tête pour fixer Alex’ dans les yeux, elle lui demanda à quoi il jouait. Mais avant que sa phrase ne soit terminée, les lumières autour d’eux clignotèrent, Livy tenta tant bien que mal de reprendre sa conscience avant que son pouvoir ne s’enclenche vraiment, dans ce cas-là, il valait mieux qu’Alexander évite de la toucher, ou il risquerait de prendre une très forte décharge électrique. Le jeune homme avança légèrement dans sa direction, lui disant qu’il avait envie de faire le mal. Un sourire limite sadique, ben oui elle peut faire peur Livy quant elle veut, vint s’étaler sur le visage de la jeune femme, Alexander la faisait bien rire, comme s’il pouvait lui faire du mal, évidemment, il ne s’en doutait pas une seconde, mais il ferait mieux tout de suite de s’écarter d’elle.

La porte toujours ouverte dans le hall d’entrée laissa s’infiltrer dans la main une douce brise fraîche qui vint secouer les cheveux blonds de Livy. Elle laissa Alexander s’approcher d’elle, poser ses mains sur ses épaules, sans broncher, elle avait une envie de le faire s’énerver encore un peu plus qu’elle ne pouvait chasser de sa tête. Elle avait toujours un sourire aux lèvres, mais il se figea soudain quand elle sentit la main froide d’Alexander venir se poser sur sa joue, avec une violence qu’elle ne lui connaissait pas. Sa tête se tourna sur le côté alors qu’une marque, trace de 5 doigts plus ou moins écartés, faisait déjà une apparition. Elle écarta ses cheveux de devant ses yeux, pour les placer derrière ses oreilles, et sa tête se tourna une nouvelle fois en direction d’Alexander. Elle rencontra un regard froid, glaciale, qu’elle lui rendit sans aucune hésitation. Sans qu’aucun des deux ne s’y attende, il y eut un petit bruit d’explosion autour d’eux, et une ampoule se brisa, répandant par terre des morceaux de verre. Livy eut un nouveau sourire, sans aucune émotion cette fois-ci. Le fait que son pouvoir se mette en marche était bien d’un côté : ainsi, Alexander aurait peur une bonne fois pour toute, mais elle ne pouvait utiliser ses pouvoirs devant un humain ne connaissant pas l’existence des sorciers, vampires, chasseurs de vampires, c’était invraisemblable, et irresponsable de faire cela. Mais elle était hors d’elle, ne se maîtrisait plus.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nate Weasley


•Ancien métier : : Lycéen
•Localisation : Derrière toi !
•Messages : 536
•Date d'inscription : 29/07/2009
•Age : 21

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Dim 20 Sep - 19:25

    Il est vrai que chaque être humain à ses manières pour se détendre, et se calmer quand il pète un câble.. Moi, j'en avais deux, pas plus, du moins, je ne pense pas. Vous souvenez-vous de cette charmante jeune fille que j'ai rencontré il y a peu, dès mon arrivée ici? Bon c'est vrai, comment oublier puisque j'en parle tout le temps.. Bref, Livia, agis comme un calmant pour moi, je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois que je suis près d'elle, que je peux ressentir sa présence vers moi,eh bien je me sens calme, je parviens à me détendre, et suis relaxé. Non! Ce n'est pas parce que je l'aime, bien que c'est le cas, je ne peux pas vous dire pourquoi puisque moi même ne connais pas la réponse.. C'est comme ça, et puis ce n'est pas plus mal, parce que je ne voudrais jamais lui faire du mal! Pas à elle, à personne d'ailleurs.. Ensuite, mon second " calmant ", était le piano! Une grande passion pour cet instrument depuis mon plus jeune âge. Le son qui provient de cet objet, sonne si bien à mes oreilles, que je prierais même pour l'entendre encore et encore. Mais là, je ne connaissais aucun autre moyen pour me calmer, et pouvais vite devenir très dangereux! Et puis là, Livy était loin d'agir comme un calmant, c'était tout l'effet inverse. Ce n'est pas que je ne l'aime pas, seulement c'est comme ça, et si je pouvais y changer quelque chose, croyez moi que je le ferais!
    Je venais de la faire tomber par terre, sans même réfléchir avant. Quand j'étais dans cet état là, mon seul plaisir, faire le mal, blessé les autres, voir même encore plus, mais pas par des paroles. Non puisque de simples paroles n'ont jamais tuées personne! Mais là je n'en étais pas encore au point de vouloir tuer, simplement faire le mal autour de moi. D'ailleurs je me faisais mal à moi même étant grièvement blessé. Mais je devenais carrément fou, ne me préoccupant pas une seconde de la douleur.

    Je venais de la frapper? Oui en effet, une bonne baffe qui lui laissa très vite la marque de mes doigts. Je ne savais pas que si je l'énervais trop, je pourrais me mettre en danger.. Il est vrai que comment pourrais-je me douter que ces deux demoiselles avaient des pouvoirs? Je n'avais jamais cru à l'existence des sorciers alors bon.. C'est pour ça que je ne relia pas cette idée qui me paraissait être n'importe quoi et le fait que les lumières se sont subitement mises à clignoter? De plus, n'étant dans mon état normal, il faut dire que ce n'était pas la chose qui me préoccupait le plus. Je m'approcha de nouveau de Livy, quand je fut surpris par le bruit d'une explosion, une ampoule. Soudain, je ne sais pas si c'est le bruit ou autre chose, je ne pu m'empêcher de pousser violemment encore une fois Livy, mais plus fort, de façon à ce qu'elle tombe de nouveau. Je la regarda, me sentant légèrement mal sur le moment. Ma peau vira au pâle et je du me tenir au canapé pour ne pas tomber.

[c'est un peu court désolée.. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Dim 27 Sep - 10:49

Livy se sentait vraiment très mal à ce moment-là, elle ne semblait plus maître d’elle-même, ce qui n’était pas rare chez elle. Seule sa sœur semblait avoir un « pouvoir » sur elle, celui de la calmer en un temps record, et Livy n’était pas la semble pouvant être calmé par Livia, non, Alexander aussi. Mais Livia n’était pas là, pour aucun des deux, elle devait être une fois de plus dans la clairière, lieu de repos absolu pour tout le monde, et ne se doutait pas de ce qui était en train de se passer ici. Livy avait été très calme au départ, elle se sentait même très bien, joyeuse, souriante, quand elle avait vu Alex dans cet état, elle s’était beaucoup inquiété et avait eu mal pour lui. Mais dès le moment où le jeune homme l’avait poussé, de manière à ce qu’elle tombe, la colère s’était brusquement emparée d’elle, sans que quiconque, pour le moment, ne puisse rien y faire. Dans ces moments là, que l’on pouvait presque qualifier de « crise », Livy était trop sûre d’elle, et ne contrôlait même plus ses pouvoirs, une mauvaise chose, car si Alexander venait à être au courant de ça, Livy mettrait non seulement sa vie en danger, mais aussi celle de sa sœur. Effectivement, comment réagiraient des simples humains se bornant à ne croire qu’au naturel, qu’à ce qu’ils voyaient chaque jour, en sachant que les sorcières existaient…et qu’elles étaient enfermées avec eux dans cette sorte de ville fantôme ?

Un sourire moqueur aux lèvres, Livy se redressa, replaçant derrière ses oreilles ses mèches de cheveux blondes, autour d’elle, les ampoules clignotaient. Elle ne souhaitait pas frapper Alexander, loin de là, mais la colère s’était emparée d’elle, tel un calmant, et elle ne se contrôlait plus. Elle savait qu’elle ne le toucherait pas volontairement, et que ça n’arriverait pas, non, car pour lui faire du mal, elle voulait utiliser ses pouvoirs, contre lui, lui faire du mal, le faire souffrir. Mais c’était stupide, car au fond d’elle, elle ne souhaitait pas du tout ça, et elle savait que s’il arrivait quelque chose au jeune homme, elle s’en voudrait. Pendant un instant, elle eut un mouvement de recul, reprenant la raison, mais la baffe qui laissa les marques des doigts d’Alexander sur sa joue ne l’aidèrent pas du tout. Au contraire, elle s’avança vers lui, la rage déformant ses traits, et Alexander la poussa une nouvelle fois, mais elle s’y était attendue, et elle ne tomba pas. Alex se retint au canapé derrière lui, sur le canapé, derrière lui, et Livy inclina légèrement la tête sur le côté. Quelle réaction flippante ! Ca faisait peur de voir Livy ainsi, presque telle une sauvage, la tête inclinée. Le pire dans tout ça, était peut-être la lueur bleue qui ne cessait de s’agrandir autour d’elle. On aurait une sorte d’aura, mais en réalité c’était de l’électricité, son don s’amplifiait. Il prenait une ampleur telle qu’il touchait presque Alex, mais il ne fallait surtout pas que l’électricité arrive à son but, où Alexander risquait d’être touché, et de s’électrocuter. Mais ce n’était pas ce que souhaitait Livy. Elle ferma les yeux, et respira à fond, dans l’espoir de se calmer.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nate Weasley


•Ancien métier : : Lycéen
•Localisation : Derrière toi !
•Messages : 536
•Date d'inscription : 29/07/2009
•Age : 21

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Sam 3 Oct - 17:35

    Difficile de comprendre ce qui ce passait, et moi personnellement, j'étais mais alors, complètement perdu. Pour les lumières qui s'étaient mises à clignoter, je n'avais rien dit, pour l'ampoule qui explosa, la même chose. Mais là, je me tenais debout, appuyé contre le canapé regardant Livy, une lueur bleue en face d'elle m'intrigua. De plus, je venais à peine de retrouver mon calme, et mon cerveau ne cessait de fonctionner sur ce sujet. Je n'avais pas vraiment d'hypothèses pour le moment. Mais je fis de grands yeux en me souvenant, me souvenant de ma rencontre avec Livia sa sœur jumelle. Avant qu'elle ne parte en courant, son comportement m'avais laissé perplexe. Je lui avais demandé ce qu'elle caché, ayant remarqué quelques petits détails sur son comportement, juste avant de tomber dans les pommes. Je recula légèrement du canapé, toujours en trouvant quelque chose avec quoi m'appuyer. Je n'avais plus tellement envie de l'approcher, tant que je ne savais pas ce qu'elles cachaient toutes les deux. Bien que toujours aucune hypothèse ne me venait à l'esprit.. Le fait que je recule était pour moi un réflexe, rien de plus normal, bien que ne sachant pas ce qu'était cette étrange lueur bleue autour d'elle..

    " Je veux savoir Livy, savoir ce que vous êtes, je veux une réponse.. Je vous ai assez observé, ai remarqué quelques petits détails, et maintenant veux connaître la vérité, qu'elle est-elle?! "

    Avais-je dit d'une voix plutôt sombre. Ne sachant pas trop non plus comment elle allait percevoir mes doutes, mes questions, ou si bien elle allait carrément prendre la fuite comme sa sœur l'autre jour. Je mis une main sur ma cuisse, ressentant une légère douleur qui ne faisait que s'emplifier de seconde en seconde. Sentant quelque chose sur celle-ci, je la retira puis remarqua un liquide rouge, non limpide, que l'on appelait aussi du sang. Il n'y en avait que peu, du moins pour le moment, alors je ne m'inquiéta pas. Ne voulant pas lâcher Livy du regard, pour ne pas qu'elle prenne la fuite.
    Quelle raison avaient-elles pour me cacher quelque chose de si étrange? Et étant curieux, je n'étais pas prêt de lâcher l'affaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   Mer 14 Oct - 19:00

Cela ne faisait guère longtemps que les sœurs Bentley étaient arrivées dans cette ville fantôme et qu’elles avaient rejointes par de plus en plus de personnes, inconnues. A leur arrivée, les sœurs avaient faits le tour de l’endroit et avaient découvertes d’étranges choses. Comme par exemple, le fait que la ville était remplie de contradictions. Comme par exemple, le fait que l’endroit semblait abandonné depuis très longtemps alors que les magasins étaient remplis de choses encore comestibles et d’aspect récent. Lorsqu’elles s’étaient retrouvés devant un immense bûcher, semblant avoir déjà servit, sur la place, elles se lancèrent un regard des plus effrayés. Elles ne savaient pas pourquoi elles se trouvaient enfermées là mais cela ne présageait rien de bon. Ce bûcher semblait être très prometteur. Mais dans le mauvais sens bien sûr. Comme si cette chose, leur promettait une mort certaine et dans d’atroces souffrances bien sûr. Les lieux étaient totalement désert et très silencieux, avec pour seule compagnie, un vent froid qui s’engouffrait dans leurs vêtements, les faisant violemment frissonner. Heureusement, elles ne restèrent pas longtemps seules dans cet endroit désert. Elles avaient tout d’abords, étaient rejointes par un couple. Dont un jeune homme fort charmant qui avait de suite attiré l’œil de Livia. Sa sœur l’avait grandement taquiné jusqu’à l’arrivé d’un dénommé Hayden. La plus jeune des jumelles n’avait put retenir une exclamation silencieuse, que sa sœur n’avait pas raté. Œil pour œil, dent pour dent ! A son tour, elle l’avait taquiné à ce sujet.

Les heures puis les jours passèrent. De nouveaux véhicules arrivèrent régulièrement amenant de nouvelles personnes qui se retrouvèrent enfermées dans cette ville qui ne laissait partir personne. Les sœurs avaient accueillies à peu près tout le monde, étant celles qui étaient arrivées les premières sur les lieux. Elles avaient donc pu faire de nombreuses rencontres, plus ou moins intéressantes. Comme Alexander, un jeune homme de tout juste seize ans, qui semblait totalement perdu et sans doute effrayé par lui-même. Il était arrivé par le bus des prisonniers, à cause des meurtres qu’il avait commit en raison de violents coups de colère. Livia s’était de suite sentie protectrice envers lui. Elle le trouvait adorable et n’arrivait pas à avoir peur de lui, malgré les remarques des agents de police, qi semblaient vouloir qu’elle soit effrayé. Cela aurait sans doute écarté tout danger pour Livia. Mais elle n’en fit qu’à sa tête et proposa au jeune homme de s’installer avec elle et sa sœur, dans l’une des maisons abandonnées du village.

Ce jour là, Livia venait de faire le tour du village pour voir comment tout le monde allait. S’ils avaient tous ce qu’il fallait ou si, au contraire, ils avaient besoin de quoi que ce soit. Oui la jeune femme était d’un naturel très gentil et généreux. Elle s’inquiétait toujours pour les autres. Mais elle cachait un secret. Un secret très lourd. Le fait que, tout comme sa sœur, elle était une sorcière. Oui elle avait des pouvoirs. Elle tenait tant à le cacher d’ailleurs, qu’il fallait se méfier d’elle. Ce que sa sœur ignorait sans doute, parce qu’elles n’avaient jamais été confrontées à ce genre de situations, c’était que Livia pouvait devenir dangereuse. Même très dangereuse, si la moindre personne découvrait son secret. Qui que ce soit…où que ce soit. Il valait mieux pour les humains qu’ils ne sachent jamais rien de ce secret.

Livia se décida enfin à regagner la maison qu’elle partageait avec sa sœur et Alexander. Seulement, le spectacle qui l’y attendait, ne lui plut vraiment pas. Et encore mois les paroles que prononçaient justement Alexander. Aussitôt, le pouvoir de cette jeune femme d’apparence si inoffensive, se déclencha. Comme à chaque fois qu’elle éprouvait une trop forte émotion. Un vent assez fort se déclencha et les cheveux de la jeune femme se mirent à voleter légèrement autour de son visage pâle. Elle entra dans la pièce à vive allure et aussitôt, son vent se transforma en tempête. Ses yeux habituellement bleus pâles, devinrent si foncés, qu’ils semblèrent noirs. Sa sœur elle-même, ne put résister à la force du vent et tomba. La jeune femme songea que ce n’était pas la meilleure solution que d’agir ainsi devant Alexander qui n’avait que quelques soupçons en cet instant et aucune certitude. Alors, sans qu’elle ne comprenne comment, elle parvint à calmer sa colère et le vent disparut aussitôt. Elle reprit un sourire parfaitement innocent et gentil et s’approcha près d’Alexander. Elle prit la parole d’une voix quelque peu effrayante, ce qui n’était pas dans ses habitudes.


Alexander…mon cher Alexander. Que se passe-t-il enfin ? Emettrais-tu des doutes à notre encontre ? A mon propos ? Comment est-ce que c’est possible ? Tu te trompes tu sais ? Il n’y a rien à savoir, nous n’avons rien à cacher. Sinon, crois-tu que l’on t’aurait hébergé et considéré comme notre propre frère ? Je suis…déçue !


[Prochaine personne qui doit répondre : Livy]

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Y a quelqu'un ? [pv, Alex, puis Livia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Hors Jeux. :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit