No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Lun 1 Fév - 21:22

Les heures défilait lentement, beaucoup trop lentement. Il n’y avait rien à faire ici. Tous était perdu, cassé et ennuyant. C’était si terne, sans vie. Ce n’est ici où on pouvait jouer. Même la nature paraissait sans la moindre âme. Il n’y avait même pas d’oiseau dans le ciel gris, aucun corbeau. C’était vraiment anormal. Qui aurait plus imaginé qu’une ville aurait pu fonctionner ainsi ?! Personne n’entendait parler de celle-ci. Pourtant au fur et a mesure, que les jours passés, les habitants augmentaient. Tout aussi loufoque les un que les autres. Mais aucun d’entre eux n’était une copie conforme à l’autre. Chacun était différent. Tout comme leurs vrais visages. Beaucoup montrer de la colère alors quand eux il était si calme et gentille. Et ses faux gentille aux contraires étaient les plus cruelles. Chacun cacher un lourd secret, un proche disparu, un passé désirant être oublié. Serait pas un hasard de tombé ici ?

Tout comme ses bruits de pas qui brisait le silence de cette nuit bien trop paisible. Pour l’être réellement. Ils étaient lent, régulier, quasi frôlant le sol. Ils étaient comme dansé, comme une douce demoiselle qu’on nommer Valseuse. Avec élégance et grâce elle se déplacer sur un piste, parfois faisant des pointes, comme disait les humains. Mais pourtant cette demoiselle là qui marcher à pas félin sur les pavés, était bien loin d’être l’une de ses grandes valseuse. Non qu’elle ne le pourrait pas, mais cela n’était pas son désir. Et puis elle aurait préférer devenir l’une des plus grandes pianistes du monde. Sachant produire des son mélancolique, ou même joyeux, écrivant une histoire a chaque morceau écrit, et pourquoi pas son histoire ? Et même la votre elle le pourrait ! Malheureusement personne ne choisit son destin…

Charm’ylia avançait avec ses pas de loup discret, engloutissant le silence qui devenait trop triste à son gout. Son doux souffle se mélanger aux écho de sa marche. Elle arriva face à un immense bûcher. Ses yeux se posèrent dessus avec rêverie mêlé à une certaine inquiétude. Elle resta un moment à l’observer, pensive. Faisant glisser ses longs doigts pâles délicatement sur le bois frais. Se perdant dans des années passées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Lun 15 Fév - 18:37

    Laura avait l’impression d’avoir épuisé toutes ses activités dans le coin. Elle avait tout fait, tout visité. Que restait-il donc à faire ? Rien, ou s’il y avait quelque chose, elle ne savait pas du tout quoi. La plupart du temps, elle marchait sans but précis, ou parlait avec certaines personnes, il arrivait aussi qu’elle se promène dans les magasins sans prévoir à l’avance d’acheter quoi que ce soit. Elle s’était fait tout de même quelques amis, elle avait des connaissances, mais elle préférait souvent être seule. Finalement, elle qui pensait au départ que la vie ici serait un nouveau départ, elle regrettait sa campagne natale, ou même la ville et tout ce qui allait avec. En plus de tout ça, la ville était effrayante, les gens étaient bizarres, elle avait tout vu ici : des vampires, des humains, des sorciers, des ensorcelés, des prisonniers qui ne l’étaient à présent plus, et même des fous. L’un d’entre eux semblait croire qu’il s’appelait Sweeney Todd et était un tueur en série qui agissait dans l’ombre, parfois il était un pirate, et d’autres fois aussi un « robot » qui avait été crée puis ramené à la vie, à la suite de quoi, il avait commencé à éprouver des sentiments pour une jeune femme qu’il ne pouvait pourtant pas trop approché à cause de ses mains qui se relevait être en acier ou elle ne savait quoi d’autre. Ici, rien n’était normal, bien au contraire.

    Ce jour-là, Laura qui, une fois de plus, ne savait pas quoi faire se leva relativement tôt. C’était une chose qu’elle n’arrivait pas à changer, elle ne dormait jamais bien tard, c’était un inconvénient ici. Elle passa la journée sans que rien ne se passe de notable, sans qu’elle ne fasse rien de bien extraordinaire, mis à part marcher, et parler. C’était plus que démoralisant d’être obligé de rester ici. Laura ne souhaitait pas retourner « chez elle », comme elle était bien obligée de dire à force, il faisait bon dehors. Pas trop froid, même s’il faisait un peu frais. Elle alla rapidement chercher une veste dans la maison où elle logeait, finalement elle trouvait le terme « chez elle », trop exagéré, elle ne considérait pas cette maison comme la sienne, et sortit affronter la nuit. Elle avança entre plusieurs ruelles, et ne croisa qu’une ou deux personnes tout au plus, des courageux, il fallait l’avouer. Laura laissa ses pas la mener où bon leurs semblaient. Moins de quelques minutes plus tard, elle arriva devant le bûcher qu’elle avait déjà eu l’occasion de voir sans pour autant trop s’en approcher. Elle pouvait très bien être considérée comme une sorcière, à cause de son don, même si ce n’était pas le cas, elle ne pouvait pas prouver le contraire. Cet endroit lui collait toujours des frissons et lui faisait froid dans le dos. Se dire que des années plus tôt, des centaines d’années très certainement, des sorciers et sorcières étaient morts, brûlés vifs ici, peut-être même des innocents, qui avaient injustement été accusé de pratiquer la magie. Il n’y avait presque aucun bruit dans les alentours, à part un léger vent qui se faisait sentir par les rares passants du coin. Laura avança d’un bon pas en direction du bûcher, une nouvelle occasion pour contrôler son don, et ne vit pas tout de suite que quelqu’un s’y trouvait déjà. Une magnifique jeune femme blonde semblait perdue dans ses pensées, effleurant du bout des doigts le bois du bûcher. Elle lui sourit.
    Bonsoir.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Sam 20 Fév - 19:40

Une chaleur l'avait enveloppé, tout son être brûlait. Ce feu léchant son visage si près de ce bûcher qui commençait à s'enflammer. Une peur soudaine l'avait envahi à ce moment là. Son cœur même damné et sans vie, donner l'impression qu'il battait à tout rompre. Pourtant quand elle avait posé sa main froide dessus elle n'avait rien ressentit, aucun coup, non rien du tout. Mes ses yeux eux ressentait tant de souffrance. Non pour la personne qui était accroché sur ce bucher. Une demoiselle, belle si belle. Elle possédait de longs cheveux blonds qui apparaissaient gris à cause de cette nuit sombre. Des yeux gris qui trahissaient la peur et la souffrance, un visage horrifiait. Et sa bouche grande ouverte qui ne faisait sortir aucun mot, mais des hurlements à vous brisait les tympans. Les yeux de Charm'ylia se voyer elle accrochait sur ce bois. Observant les gens tout autour hurlant des injures et crachant sur la vie de la pauvre innocente face à eux. Oui bien sûre ses satanés humains avaient confondu une pauvre âme, avec une terrible sorcière.

La créature de la nuit se rappelle être tombé à genou sous le choc de cette image. Le pire dans tout ça c'est que rien n'aurait pu se produire contre elle. Puisqu'elle était en quelques sortes matérialisées en étant entrer là-bas. Elle n'existait pas dans cette époque. Au Moyen Age plus précisément. C'était un jeune vampire dont elle avait fait la connaissance qui lui avait fait vivre ses images. Il possédait le don de voyager dans le temps, et l'avait emmené avec elle. Il était gentil, oui très gentil même pour un vampire. Il l'avait en quelques sortes changer, non pas en une gentille demoiselle inoffensif. Mais l'avait aidé à s'assagir. A comprendre un peu mieux la douleur qu'elle pouvait infliger à son adversaire. Bien sûre elle n'avait pas pour autant changer ses habitudes de jouer avec ses victimes. Pourtant elle était moins sadique c'était déjà cela.

Charm'ylia secoua légèrement la tête s'échappant de se souvenir qui l'avait torturé il y a longtemps. Ne voulant pu ressentir cette douleur qui l'avait emporté en ces lieux sinistre. Au fond d'elle même si elle ne l’avouerait certainement jamais. Elle espérait que cela ne se produise pas ici. Ou en tout cas pas avec elle comme victime. Une douce odeur parvint à son nez. La faim revenait peu à peu. Tout en reniflant doucement elle posa ses yeux sur une jeune femme. Qui à la suite la salua. Tout d'abord la vampire regarda la demoiselle sans rien dire, puis s'avança à pas lent vers elle. La saluant à son tour ne prononçant aucune parole. Et laissant son regard emplis de faim sur la silhouette de la jeune blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Jeu 25 Fév - 11:42

    Laura ne s’était pas attendue à ce qu’il y ait déjà quelqu’un à cette heure tardive de la soirée sur la place, auprès du bûcher, lieu où elle ne s’était pas encore vraiment rendue, n’aimant pas du tout cet endroit. Pourtant, une jeune femme se tenait ici, exactement devant le bûcher, le regardant, paraissant ne rien voir du tout. Lorsqu’elle tomba à genoux devant le bois qui avait servi à tuer de nombreuses sorcières, qui l’étaient, ou pas, à l’époque, Laura s’apprêta à s’approcher d’elle pour lui demander si tout allait bien, mais quelque chose l’en empêcha. Peut-être un instinct de survie surdéveloppé. Elle ne saurait le dire. Toujours est-il que la jeune femme se releva seule, sans l’aide de personne, et avant que Laura n’ait prit la parole, elle s’avança à pas lents dans sa direction. Avouez qu’il y avait de quoi avoir peur, elle la regardait de haut en bas, un air affamé dans le regard, comme si elle s’apprêtait à lui sauter dessus. Mais non, ce ne pouvait pas être possible, reprenant tout ses esprits, Laura la salua, espérant qu’elle en fasse de même et riant intérieurement de sa réaction frôlant le ridicule. Seulement, la jeune blonde qui ressemblait plus à une statue tant sa peau paraissait lisse et parfaite, la salua d’un signe de tête, continuant à avancer à pas lents dans sa direction. Elle laissa même le regard affamé parcourir la silhouette de Laura, comme si c’était quelque chose de tout à fait banal pour des personnes normales. Le problème, c’est que ça ne l’était pas, pas du tout, et Laura le savait parfaitement.

    Elle qui était venue ici en quête de sensations fortes, on dirait qu’elle n’allait pas repartir bredouille. Sans qu’elle ne puisse rien y faire, elle sentit une bouffée de peur la submerger, et surtout, elle sentit ses mains chauffer jusqu’à devenir brûlantes pour toute personne qui essaierait de trop l’approcher. Par réflexe, Laura garda ses bras le long de son corps, gardant l’espoir que si la jeune femme blonde continuer ainsi à avancer dans sa direction, elle pourrait l’empêcher de faire ce qu’elle comptait faire. Mais justement, que comptait-elel faire ? Elle ne semblait pas normale, comme si elle était dans une espèce de transe. Peut-être était-elle une des personnes, venues par le bus regroupant les prisonniers et les fous. Peut-être que quelque chose ne tournait pas rond chez elle. Tant d’espoirs, c’en était trop. Des espoirs peut-être vains. Cette personne était peut-être une sorcière, et Laura savait très bien que contre une seule sorcière, elle ne pourrait rien faire, surtout si cette personne en particulier avait des pouvoirs qui ne nécessitait pas le rapprochement. Dans ce cas là, l’ensorcelée n’aurait pas le temps de toucher la sorcière qui la tuerait avant qu’elle n’ait pu faire un geste. Mais était-ce seulement une sorcière ? Sa façon de marcher, elle semblait si souple, si agile, si forte aussi, malgré sa silhouette frêle qui laissait croire le contraire, elle donnait cette impression de puissance à Laura.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Jeu 25 Fév - 19:20

Charm'ylia continuait de s'avancer vers la silhouette blonde. Ses pas était régulier mais s'accélérer au fur et à mesure qu'elle marchait. Chacun de ses gestes restait contrôlés et lent, comme si elle voulait empêcher ce qu'elle désirait faire. Pas qu'elle ne ressente une pointe de pitié envers sa nouvelle victime no loin de là. C'était juste qu'elle trouvait cela dommage que sa faim si soudaine se manifeste envers une demoiselle qui d'apparence semblait fort sympathique. Elle regrettait de ne pas vouloir s'abreuver du sang d'un être mortel qu'elle n'appréciait pas. Malheureusement cela ne se contrôler pas. C'était tout simplement un instinct, l'instinct naturel de la créature qu'elle était devenue jadis.Sa conscience avait disparu depuis cela deux, trois minutes laissant place à un simple désir de se nourrir.

La jeune femme détestait par dessus tout ressentir cela, parce qu'elle savait très bien qu'elle n'arriverait peut être pas se contrôler. Car l'envie prenait souvent le dessus sur la raison et à ce moment même plus rien n'exister à part cette passion de mordre. De détruire,d'arracher l'âme du mortelle qui était devenue sa cible. Et tout ceci pouvait vite devenir violent. Même bien trop violent à son avis. Car elle ne faisait pas simplement dans la torture. Mais attendait patiemment d'entendre des hurlements, de lire sur le visage la terreur, de pouvoir goûter à l'esclavagisme. Et parfois même elle restait face à sa victime qui elle mourrait lentement, extrêmement lentement, se tortillant au sol, levant les yeux au ciel serrant les deux paumes de leurs main l'une contre l'autre en priant qu'on les épargneraient. Mais peu à peu les minutes passées et personne ne venait les aidés, jusqu'à ce que la faucheuse arrive et les emmènent loin, loin d'ici.

Un vent passa fouettant le visage de la vampiresse, elle fut déstabilisée un moment sortant de sa transe. Mais elle retomba vite dans la faim. Plus elle se rapprochait de l'humaine plus son visage se modifié. Jusqu'à ce qu'elle soit face à la jeune femme et que son visage n'exprime plus rien d'humain. Ses yeux était injecter de sang, grand ouvert, les pupilles dilataient, sa bouche elle laissait apparaitre ses dents d'un blanc parfait. Elle en fit guère attention à la chaleur qui entourait sa proie, et doucement , vachement doucement elle approcha ses lèvres entrouverte vers le cou de la demoiselle. En quelques secondes tout se passa. Ses dents ce plantèrent violemment dans la peau de la blonde. Soudain elle recula brusquement, un cris aigu sortant de sa gorge. Ses mains se posèrent instinctivement sur ses lèvres qui brûler, peu à peu elle cicatrisèrent pour ne plus rien laisser paraitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   Dim 28 Fév - 12:22

    Laura ne savait pas à quoi s’attendre. Elle ne se rappelait pas avoir déjà vu cette jeune femme, et pourtant, elle, elle avait une lueur sauvage dans le regard. La détestait-elle ? Mais pourquoi, telle était la question. Elle ne saurait définir ce que semblait penser la jeune femme blonde, c’était indescriptible et aussi incompréhensible. Un certain nombre d’émotions passaient dans ses yeux, sans qu’elle n’ait le temps de comprendre quoi que ce soit. Toujours est-il, elle semblait très effrayante, et surtout menaçante, malgré elle. Elle s’avançait à pas lent en directement de Laura qui reculait de quelques pas à mesure qu’elle avançait. Pourtant, elle se doutait qu’elle ne pourrait fuir, comme si c’était contre ses forces, comme si cette jeune femme blonde était bien plus rapide qu’elle et qu’il lui serait impossible de faire quelques pas loin d’elle avant d’être rattrapée. Ma is son instinct de survie la faisait reculer, sans qu’elle ne s’en rende compte, sans même que ce soit fait volontairement.

    Plus la jeune femme avançait et plus Laura reculait. Pourtant, cette dernière fut bien vite rattrapée et la blonde sortit bientôt de l’ombre, afin que Laura puisse bien voir son visage. Il était indescriptible. La beauté qui en ressortait était indéniable, indiscutable même. Pourtant, elle n’avait plus rien d’humain, comme si elle était tout autre chose. Quelque chose d’autre. Elle ne saurait dire quoi. Peu à peu, la beauté disparaissait pour laisser place à quelque chose de nouveau, que Laura n’avait jamais vu jusqu’à présent. C’était monstrueux, elle ne trouvait pas d’autre mot pour tenter de décrire du mieux qu’elle pouvait ce qu’elle voyait, ce qu’elle avait sous les yeux. Tout se passa en un éclair, sans que Laura n’ait le temps de faire un geste, ni même de comprendre ce qui lui arrivait. Elle sentit une douleur aiguë à sa gorge et y porta sa main. Elle saignait. La plaie était superficielle, il y avait à peine du sang. Pourtant, elle saignait. Ses mains étaient brûlantes, elle ne s’en était même pas rendue compte jusqu’à présent. Elle ne s’était pas rendue compte à quel point elle était effrayée. Elle avait fermé les yeux, là encore, sans s’en rendre compte. Elle les rouvrit brusquement en entendant un ri aigu. Regardant droit devant elle, elle vit la jeune femme reculait, les mains sur sa bouche. Elle semblait souffrir le martyr. Laura avait du mal à comprendre, même si les faits étaient sous ses yeux. Elle garda sa main droite sur son cou. Apparemment, ses mains n’étaient pas les seules à devenir brûlantes lorsque la peur la saisissait.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Place au Bucher pourquoi pas se précipité sur le Clocher ensuite ? Une brûlante découverte [PV LAURA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: No man's land :: Place (bûcher) :: Clocher-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit