No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Lun 25 Jan - 22:05

La nuit est tombée depuis bien longtemps. Le froid c’était levée il ya quelques heures. Peu de personnes oser sortir ses temps si. D’après ce que les journaux disaient il se produisait des choses bizarres, très bizarre. Des gens retrouver mort, sous un pont, des animaux dans le caniveau inerte, des cris surtout les soirs de pleine lune. Les Loup-garou existait-il réellement ? Bien sûre que non, seul les loups, il faudrait être fou pur croire à ses créatures, tout comme celle de la nuit. Vous savez celle dont tout le monde pense, mais dont personne n’ose dévoiler l’existence, a part dans ses romans, surtout à l’eau de rose. Ou ses buveur était des gens magnifiques, pas simplement beau physiquement mais moralement. Bien sûre tout ceci était du cinéma. De simple et triste mensonges. Aucun êtres sortit des ténèbres n’est gentil, calme souvent mais toujours entrain de caché un visage de perfection. Pas sous une capuche, ou une longue cape mais derrière des traits d’ange, des sourires à vous faire tombez par terre. A des paroles chantait et des pas dansant.

Tout comme ceux que vous allez voir pénétrer dans cette salle de cinéma. Une longue silhouette s’avançait dans le noir profond qui s’affichait âpres ses heures qui passer. On ne pouvait distinguer son visage, ni comment elle était vêtue, mais simplement une ombre dansante. La tête entourait de longs cheveux ondulés certainement blond d’après la couleur gris pâle qu’on pouvait apercevoir dans la nuit. Quand au moment ou passant en dessous d’un réverbère on pu voir ses traits, enfin. Ils étaient doux, sage, si enfantin pour un corps de femme. Cela était bizarre mais tellement beau, quasi parfait. Et même si son visage était d’une pâleur extrême, il allait si bien avec ce regard qui à ce moment était bleu, tellement tendre. Jusqu’a ce qu’elle le pose sur vous, vous qui êtes si n’importe qui, sans différence. Et que ses yeux bleu, devenaient gris, gris perçant, presque cruel. Et instinctivement vous détournez votre visage, baissant les yeux pour ne plus croisait ceux de cette jeune femme.

Mais parfois il y avait des personnes avec un peu plus de courage comme cette humaine, qui venez d’oser de laisser plongeait son regard dans celui de Charm’ylia. Evidemment elle ne le tenu pas longtemps, mais tout de même elle avait cru pouvoir le soutenir ce qui amusa la créature de la nuit. Et son rire cristallin retentit à son habitude. Un plaisir l’envahi, du plus profond d’elle. Elle allait enfin pouvoir jouer avec quelqu’un. Cela allé être rigolé, très rigolé, simplement pour elle. Elle pénétra donc dans le cinéma montant les escaliers rouge comme le liquide qui passé dans les veines de la demoiselle qu’elle suivait. Et elle entra dans la salle, s’installant sur un siège derrière « son jouet ». Pendant longtemps elle laissa son regard se poser dans le cou de la jeune femme, puis parfois sur l’écran géant. Un film sur les vampires, honteux d’une nullité total, et tellement faux. Mais elle avouera quand même que l’intrigue du film était un peu près vrai, un vampire qui chasse un humain. Même si elle n’était pas toute à fait d’accord. Elle jouait, ne voulais jouer, et si le joujou était assez costaud pour la suivre et bien la elle goûtait. Comme elle aller faire après les dernières minutes du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mia Kahane


•Messages : 17
•Date d'inscription : 21/01/2010

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Mer 27 Jan - 13:37

Au milieu de la nuit, une silhouette fine errait dans les rues. Elle ne semblait pas affectée par le froid ambiant, au contraire même, elle semblait beaucoup l'apprécier : Il suffisait de la regarder. Elle était habillée dans une robe sombre, à bretelles, permettant au vent glacés de toucher sa peau et ce sans qu'elle ne tremble. Cela faisait presque une heure qu'elle marchait, au point de se perdre, à la recherche de l'inspiration... Mais ne la trouvant pas. C'était une de ces nuits sombres où l'imaginaire hibernait, la laissant seule dans un monde rempli de réalité. Alors, comme elle s'ennuyait, elle avait décidé de trouver quelque chose à faire, un endroit où elle pourrait rencontrer des personnes et éventuellement se réhabituer à la présence humaine. Mais pour l'instant... Rien.

C'est à ce moment, alors qu'elle pensait être définitivement perdue, qu'elle vit une foule. Mia n'aimait pas la foule. Trop de lèvres à lire, trop de personnes collées les une aux autres. Pourquoi étaient-ils tous là ? Ce n'était pas l'heure pour une réunion pourtant... Mais en avançant un peu elle comprit : Ces gens attendaient là pour aller au cinéma ! Elle venait de trouver sa distraction de ce soir. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'était pas aller voir un bon film, elle était toujours trop occupée.

Voilà une bonne occasion. Se dit-elle. Et elle rejoignit le groupe. Elle observait tout le monde , regardant un peu tout ceux qui comme elle étaient coincés ici. Et son regard se posa sur une jeune femme aux cheveux blond qui était sous un réverbère. Elle était jolie, presque trop jolie... Mia ne pouvait détacher son regarde de cette femme si bien que lorsque ce dernière la regarda, Mia fut transpercée. La femme avait les yeux gris, à faire peur à n'importe qui, mais pas à Mia -après tout elle aussi avait un regard gris perçant. Elle soutint son regard autant qu'elle le put, mais finit par baisser le yeux. Tout le monde avançait, le cinéma venait d'ouvrir.

Elle s'installa confortablement et se concentra sur le film, ignorant royalement le regard insistant de la personne derrière elle. Le film parlait de vampire, mais il ne faisait pas peur. L'actrice qui jouait la proie était vraiment mauvaise, et le vampire s'il jouait bien était affreusement mal maquillée. Encore un film qui prédestinait une histoire d'amour entre le chasseur et la proie, dégoulinant. Sans complexité ! Mia se dit que si les vampires existait réellement ils ne devaient pas être comme ça ou alors elle serait très déçue ! Au bout d'un moment, elle en eut tellement assez qu'elle cessa de lire sur les lèvres des acteurs -le film n'était même pas sous-titré- une chance que ce soit un film anglais.

Lorsqu'elle sortit, elle était plutôt déçue mais une autre occupation semblait s'approcher. Elle avait les cheveux blond et les yeux gris. La femme de tout à l'heure, dans un coin sombre, l'observait avec insistance et Mia, tout complexe qu'elle était, décida de jouer avec le feu. A ses risques et périls. Elle se tourna vers cette femme, et dit -tout en touchant sa gorge pour mesurer sa voix- :

-Tu comptes m'observer dans l'ombre longtemps ou tu vas venir te présenter ?

Un sourire coquin vint prendre place sur ses lèvres. Et en même temps son côté gentil continuait de lui crier "Arrête. C'est pas une bonne idée". Mais il est reconnu que Mia n'est pas une fille qui prend les bonnes décisions et pour le moment la raison et la sagesse n'était pas la priorité de Mia. Elle était sortie pour rencontrer des gens, non ? Elle s'appuya contre un réverbère et croisa la bras en attendant patiemment avec un sourire aux lèvres. Elle insista :

-Une jolie femme ne doit pas rester cachée, laisse mes yeux se délecter.

C'était de la pure provocation. Juste après avoir finit sa phrase, la Mia enfantine sembla reprendre ses esprits. Mais c'était trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Jeu 28 Jan - 16:36

Les secondes passée, les minutes défilées peu à peu mais les heures ramées à un point. C’était inimaginable. Par moment Charm’ylia se demander si elle ne devait pas sortir et retrouver une nouvelle proie, car en toute franchise elle détestait perdre du temps à rien faire. Et encore plus si c’était pour voir un film aussi ridicule que celui qu’elle se forçait à regarder. Plus le temps s’écouler plus l’histoire en était à pleurer. Nan mais vraiment c’est quoi ses acteurs honteux, et cette histoire d’amour, si…si fausse. Qui pourrait croire en l’amour d’une simple mortelle à un être aussi cruelle qu’un vampire ?! Enfin après tout ce n’était que l’imagination d’un simple humain croyant depuis son plus jeune âge au prince charmant et à la princesse ! Au lieu de croire en des choses si réelles, comme la solitude, la douleur et la tristesse. Chacun d’entre eux espérer en un avenir certain, en un Dieu qui ne devait certainement pas exister. En des personnes qui n’ont fait qu’être crées de toutes pièces, de parole futile et mensongère. Par moment elle en serait même peiné pur eux. Ils sont si fragiles, faible à ne jamais savoir quel est le but réel de cette vie, de leur vie. Pensant qu’a chaque épreuve le lendemain serait moins douloureuse pour eux ou l’un de leurs proches ! Mais en réalité tout ceci n’était que des illusions, chaque jour on leur bourré le crane à croire en des choses qui n’existait pas. Au lieu de leurs faires ouvrir les yeux et les obliger à regarder devant eux. Ca devenait si laid, d’une mocheté sans nom.

Charm’ylia secoua la tête, sortant de ses pensées futile et posa son regard sur la jeune humaine, puis se leva à la voler descendant les marches d’escalier qui la séparer de la sortit. Il ne restait à peine que dix minutes avant la fin du film. Elle avait décidés d’attendre dehors la demoiselle, l’atmosphère devenait étouffant dans ce cinéma. Pour dire vrai ses pensées l’avait un peu mise mal à l’ase avec elle-même. Car jadis elle était un de ses humains qui ne faisait que rêver mais ne comprenait rien du tout. Une humaine qui ressentait des sentiments, fort, tellement fort qui l’avait poussé au pêcher et à la souffrance, l’ayant tué peu à peu. Aujourd’hui elle regrettait cette vie, son ancienne vie et vouer un culte à l’homme qui l’avait fait renaitre. Mais même en se disant cela, elle avait toujours une pensée pour sa vrai créatrice, celle qui lui avait donné la vie, lui avait appris tant de chose. Aimer, haïr. Le plus bizarre dans tous ca c’est que ce sentiment d’amour elle ne le connaissait plus, parfois le confondant à l’affection violente et obligatoire qu’elle ressentait envers son maître. Quelques fois elle se détestait de repenser à cette vie passé, sans voulant à ainsi insulter sa nouvelle vie, mais comment oublié ses premiers pas, ses premiers mots et surtout sa seul raison d’être sur terre, sa mère ?! Tout ce chemin n’avait pas était-il tracé pour elle ?

De nouveau elle fit un mouvement de tête, voulant à jamais oublié ses souvenirs, sachant même très bien que tout reviendrais en mémoire bientôt Vous savez si à ce moment elle aurait pu avoir encore de l’eau dans son corps, une âme, et un cœur qui bat, des larmes perleraient sur ses joues roses… Elle releva le visage à l’odeur devenue habituelle de la jeune humaine, posant son regard près d’elle, pas encore sur elle. Sortant de la pénombre elle remarqua un banc assez loin du cinéma et si avança, pour s’assoir dessus d’une grâce et légèreté habituelle. Laissant toujours ses yeux à côté de l’inconnu. Pendant un certain temps elle la laissa parler, remarquant son geste de se toucher la gorge avant de débuter son récit. Un sourire pervers se dessina sur son visage de poupin aux dernières paroles de l’humaine. Et d’une vitesse extrême elle se retrouva face à elle en quelques secondes, ne parlant toujours pas, pour continuer à l’observer sans gène.


- Aurais-tu un peu peur, pour mettre ta main sur ta gorge avant de me parler ?Demanda t'elle de sa voix mielleuse. Un doux rire s’échappa de ses lèvres, et elle renversa sa tête du coté droit, laissant son regard perçant sur le corps svelte de la demoiselle.

- Délecte toi, mais je te demande de te dépêcher car tu sais je n’apprécie guère trop les regards féminin sur moi hein

Un nouveau rire sortit de sa gorge mais cette fois ci plus menaçante. Son ancien talent de télépathe entendit les propres reproches de la demoiselle sur elle-même. Une mimique étrange et froide traversa son visage, pour ensuite laisser place à un immense sourire sur ses lèvres pulpeuses rouges. Oui ce n’était pas une bonne idée. Une très mauvaise idée même, surtout après les réflexions qui lui avait traversé l’esprit, détestant un peu plus les humains. Et puis son envie de jouer longuement l’avait déserté voulant désormais simplement goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mia Kahane


•Messages : 17
•Date d'inscription : 21/01/2010

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Jeu 28 Jan - 21:45

Le film avait vraiment été un désastre, la prochaine fois elle ferait plus attention au lieu de se laisser emporter par son ennui. L'amour entre une humaine et un vampire était tellement... Improbable ! L'être de la nuit ne pensait qu'à lui mordre la jugulaire pendant tout le film alors que la jeune humaine avec ses niaiseries se la jouait naïve. Et juste au moment crucial, la fin du film, où le vampire attrapait sa proie et bien... Non. Ils s'avouaient leur amour, s'embrassaient goulument et espéraient que les spectateurs y croient. Et bien Mia n'y avait pas cru ! Elle ne croyait plus en grand chose à vrai dire. L'amour l'avait déçu, la vie l'ennuyait, et même si elle avait beaucoup d'imagination... Croire aux vampires et aux fantômes était révolu. C'était parce qu'elle était trop enfantine que Lyrio l'avait quittée... Et même si au fond de son cœur et de ses textes elle continuait à y croire, dans la vraie vie elle avait appris à se taire.

Seulement... Parfois elle doutait. Cette femme qui l'avait attendue dehors du cinéma, c'était une de ces personnes qui attiraient son regard, inexorablement. Et qui piquait sa curiosité. C'était, en réalité, la première personne qui l'intriguait depuis qu'elle était arrivée en ville, et c'était quelque chose. Mia était solitaire, ne recherchait pas la compagnie et là c'était elle qui appelait l'autre, qui l'invitait à la rejoindre. C'est étrange comme l'être humain peut-être contradictoire. Et que ce soit elle qui le pense était encore plus étrange. Elle qui était la représentation parfaite d'une fille contradictoire, pour ne pas dire oxymorique... Mais, continua-t-elle intérieurement, au moins elle savait ce qu'elle était, avait conscience de ses faiblesses : La majorité des humains non ! Voilà ce qui la différenciait d'eux tous, outre le fait qu'elle soit une névrosée un tantinet schizophrène. Mais ce n'était peut-être pas le moment d'y penser.

En effet, elle avait bien autre chose à penser. Sans comprendre comment – Une telle vitesse peut-elle vraiment être humaine ? - la jeune femme se retrouva face à Mia. Pour lui dire quelque chose d'amusant en plus. Un sourire vint se placer sur les lèvres roses de l'humaine.

-Peur, moi ? Alors là non ! Ce n'est pas pour cela que je mets ma main sur ma gorge.

Elle ne développa pas le sujet. Sa surdité n'avait aucune importance dans le moment présent et puis... Qu'est ce qu'une jolie demoiselle pourrait bien en avoir à faire qu'elle soit sourde de toute façon. Cela ne changeait rien. Et puis, l'autre ajouta quelque chose : Et cela fit franchement rire Mia. C'était un rire cristallin, presque enfantin. Qui contrastait tellement avec les paroles provocantes qu'elle avait lancées à l'autre jeune femme.

-D'accord d'accord. Je promet je ne te regarderais pas... Enfin, pas trop.

Elle regarda l'autre femme dans les yeux, prouvant sa sincérité. Après tout... Elle était obligée de regarder les lèvres de l'autre demoiselles, pour des raisons pratiques, cela va de soi. De toute façon, elle ne recherchait pas de relations, c'était encore trop tôt. Elle tendit la main, et s'exclama :

-Je m'appelle Mia !

A chacun de ses mots, une légère fumée sortait de sa bouche, preuve que le froid s'accentuait. Mais ça ne la dérangeait pas. Ses yeux gris toujours ancrés dans ceux -d'une couleur similaire- de la femme blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Ven 29 Jan - 21:59

Les yeux immenses de Charm’ylia se posèrent dans ceux de la même couleur électriques que ceux de l’inconnu. Scrutant son fond, lisant aux passages certains de ses pensées, mais ne s’y attardant pas trop ne voulant pas encore entrain dans le jardin privé de son esprit. Voulant seulement en apprendre un peu sans poser des questions. Et même pourquoi, ne pas pouvoir y jouer dessus. Un souvenir d’un ex y était passé, une surdité ?! Et bien cette demoiselle lisait sur les lèvres c’était très intéressant ca ! Comme Charm’ aimerait pouvoir lire sur les lèvres des gens, se serait tellement rigolo. Bon d’accord j’avoue c’est bien mieux de savoir lire dans les pensées comme elle, mais quand même ca devait tout de même être amusant de tout déchiffrer des paroles d’autrui sur sa bouche, vous ne trouvez pas ? Et bien elle si ! Elle inspecta encore un petit moment la tête de la dame face à elle, puis cligna délicatement des yeux pour y sortir.

Elle siffla douloureusement, d’un son aigu et plutôt violent prouvant son mécontentement du au mensonge de la demoiselle. Elle fit un non avec son index puis fronça les sourcils. Elle détestait qu’on lui mente ! Surtout que même sans lire ne eux, elle avait qu’a regarder leurs visage et tout lui était dévoiler. Surtout avec les humains, tout leurs émotions, leurs sentiments s’afficher sur leurs peau. Par exemple l’expression de leurs yeux, leurs bouches qui forment un rictus. Je vais avouer, la créature aussi faisait peindre pleins d’émotion sur ses traits, mais parce qu’elle le voulait bien. C’était simplement pour faire un peu comme tout le monde. Même si elle n‘était pas tout le monde. D’une voix boudeuse mêlé à de la tristesse elle lâcha :

- Je n’aime pas les mensonges ! Cela me mets très en colère. Tu sais mentir ne sert à rien, la peur et un sentiment normal et juste. Même si parfois des personnes, beaucoup trop de personnes on honte de l’avouer, comme toi. Moi à ta place je l’aurai dit ! Même si je n’ai jamais peur.

Elle rigola joliment puis afficha un sourire réellement contradictoire vis-à-vis de sa remarque datant de trois, quatre secondes. Et de nouveau son visage penchant du coté, mais cette fois du gauche, observant derrière la demoiselle. Personne, tout le monde avait disparu. Puis elle partit dans un petit sifflotement amusé aux paroles de la brunette. Et bien peut être parfois elle pouvait mentir, mais elle était assez rigolote, et sûre d’elle. Mais pas de cette façon que la blondinette haïssait mais de celle qu’elle appréciait et même parfois féliciterait. Tiens, tiens elle possédait un jolie prénom, que trois lettres, contrairement aux siens qu’il en possédait bien plus, et elle en avait deux des prénoms. Un petit gloussement la pris puis répondit d’une voix chantante :

- Enchanté Mia, moi c’est Charm’ylia Jordane.

Elle lui fit un ravissant sourire, lui posant ses longs doigts pâle glacial sur les siens, serrant d’une bonne poignés sa main en guise d’enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mia Kahane


•Messages : 17
•Date d'inscription : 21/01/2010

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Mar 2 Fév - 22:09

La douleur, la peur... Tout cela étaient des sentiments normaux mais qu'on assume avec peine lorsqu'on est humain. Après tout, la faiblesse est mal vue, on veut être fort pour des raisons obscures... En général, Mia n'était pas ainsi. Elle était elle-même, avec ses défauts et ses qualités, ses faiblesses et ses forces et pourtant cette fois, devant cette femme, elle n'avait pas pu être honnête. Le sentiment de peur l'avait à peine effleurée, mais il avait été là. Face au regard gris perçant, elle avait peine à garder son assurance. Gris versus gris, comme si a nouveau elle se perdait dans son propre labyrinthe. C'était étrange... Ses sentiments, ce qu'elle était, tout cela devenait flou au plus elle s'enfonçait dans le gris... De plus en plus...

Si elle n'avait pas été sourde, le sifflement qui sortit des lèvre de la jeune femme l'aurait probablement beaucoup gêné. Les bruit perçant n'étaient pas du tout ce qu'elle préférait. Mais au lieu de ça, elle vit simplement les lèvres bouger pour former une drôle de forme, si caractéristique des moues de mécontentement. Parfois, Mia aurait aimé entendre le son de la voix des gens, sa voir comment réagir, si elle les avait blessés. Elle ne voulait faire du mal à personne, seulement à elle-même... Cette fois, elle su rapidement qu'en effet elle n'avait pas agit de la bonne façon : Le mensonge n'apporte décidément rien de bon.

Les mots se suivirent sur les lèvres rosées de l'étrange jeune femme. Et Mia lisait, attentivement, et répétant chacun des mots mais sans le son. Comme si elle lisait un livre et qu'elle voulait s'assurer de bien tout comprendre. Au moins, pas de quiproquo.. C'était une simple remarque cette fois, Mia ne la prit pas mal, après tout ce n'était pas tout à fait faux ! Il faut ajouter que le sourire que fit la demoiselle juste après finit de la consoler de s'être faite réprimandée. Mia aimait voir les gens sourire, encore plus quand c'était de jolies femmes, mais ça elle ne le dirait pas.

-Jamais peur ? Olah, quelle chance... A moins que toi aussi, tu ne mentes. Mais tu as l'air sérieuse. Mais tu joues peut-être bien la comédie...

Quand vous ne connaissez pas le petit côté schizophrène de Mia ce genre de conversation peu paraitre étrange. Un coup la voix est enfantine et pleine de foi en vous puis soudain elle devient grave, et ne semble plus croire en rien. Cela arrivait souvent, perdue dans son gris, elle ne savait plus qui être ni que faire... Mais à force de temps on finissait par s'y faire, de toute façon, toutes les personnes de cette ville semblent étrange. Une de plus ou une de moins ne changera rien. Elle aurait bien volontiers continuer son monologue intérieurement mais elle vit des lèvres bouger, et par réflexe elle lu. Mais quel drôle de prénom elle lu. Est-ce vraiment un prénom d'ailleurs ? Avait-elle eu un problème de lecture ?

Reprenons. Elle était sûre de Jordane, mais avant, qu'elle drôle de succession de sillyaabe il y avait eu. Le contact de la peau froide sur sa main la fit se ressaisir : Elle serra vigoureusement la main avant de reprendre, un sourire gêné aux lèvres :

-Euh, excuse moi, est-ce que tu peux répéter ton premier prénom ? C'est que...

Elle détestait avouer sa surdité, après les gens articulaient plus, criaient parfois – quelle utilité, je vous le demande ?- et cela devenait plus dur pour elle de lire sur les lèvres. Mais se tromper sur un prénom n'était vraiment pas son genre !

-Hum. Enfin voilà, si tu pouvais juste répéter.

Elle soupira. Et ajouta, comme pour éloigner le sujet :

-Je viens juste d'arriver, c'est étrange ici. Tu es là depuis longtemps ?

Mia ou l'art inimitable de changer de conversation discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Jeu 4 Fév - 14:05

-Ne t’en fais pas jolie Mia. Le mensonge est ne arme. Et parfois peut être dite en tant que preuve de courage. Car mentir a une être que l’on trouve supérieur a soit, c’est risquer de se faire détruire par celui-ci.

La blonde remarqua le mal être qui empara l’individu face à elle. Elle regrettait son mensonge. Ce qui ravie Charm’. Au moins elle avait avoué sa faute, elle. Pas comme tout les être humain, qui la plupart du temps son assez têtue et ne voudrais pour rien au monde dire leurs faiblesse. Ce qui en quelques sorte était normal, mais tout de même au bout d’un moment faut bien faire fasse à ses fautes. Et pas toujours devoir être obligé à se faire mettre le nez dedans. Ce qui était bien triste, dans arriver jusque la, même si cela aurait pu faire rigoler la créature. Un petit rire s’échappa de ses lèvres pulpeuses à la réponse de la brune. Bonne comédienne oui cela est vrai. Son visage pouvait partager tant d’émotion à la fis, sans que aucune soit vrai. Elle arrivait varier avec une palette de sentiments. Et ses yeux bien sûrs ne trahissaient jamais ses expressions. Et puis son pouvoir de persuasion grâce à ses yeux l’aider vachement, même si son charme naturel était bien plus puissant, et ne nécessité quasi jamais son don de persuasion. Jadis aussi elle arrivait montrer d’autre visage, comme faisant paraitre la joie à l’extérieur. Alors que la tristesse et la douleur brûlait son intérieur. Ceci l’avait nettement aidé durant des années. Et aujourd’hui il l’aidait pour pouvoir détruire et brûler à son tour.

- Bonne comédienne oui je le suis. Mais je ne mens pas, a part en cas de grand besoin. La peur est inefficace chez une personne comme moi, car moi seul la provoque cette impression de terreur.

Elle rigola perversement à la suite de ses paroles. Cela était bien vrai, pourquoi aurait-elle peur de quoique ce soit. Si c’est son être qui évoquer la peur. Dans chaque livre qu’on aurait pu acheter ou l’on parle de son clan, à chaque phrase la peur peut se lire. Et c’est exactement pareil dans les yeux d’humain ou de créature bien moins puissante qu’elle. Et puis la seule peur qui aurait pu la détruire serait l’amour. Mais ce sentiment elle l’avait oublié il y avait bien longtemps. Quand on a tout perdu, que peut-on perdre d’autre. De toute façon elle le savait très bien, seul elle pouvait se détruire elle même, personne d’autre aurait cette force de la tué. Ou en tout cas n’arriverait jamais le faire complètement, car même sur le corps et détruire, et qu’il n’y a plus d’enveloppe charnelle. Il y aura toujours une chose qui lui redonnera la vie. Ou la feras vivre en quelques choses, ou quelqu’un, elle était persuadée. La seule et unique chose qu’elle pouvait risquer c’est l’amour. Sans amour on ne peut rien perdre. Donc ne pas souffrir

- Charm’ylia

Tout en le lui répétant elle se rapprocha d’elle, de façon à ce que la demoiselle voit bien les mots prononcer sur ses lèvres. Elle comprenait son gène vis-à-vis de sa faiblesse. Cela devait être extrêmement difficile parfois de ne pas avoir la capacité d’entendre. Mais parfois cela était peut être mieux. Les quatre autre sens serait mis en avance et peut être cela était intéressant. En toute franchise la maman de Charm’ n’entendait pas très bien du à ses graves problème de sentait, et elle lui avait appris une fois à lui faire « écouter » ses petit cris d’une façon assez simple. Délicatement la jeune blonde pris les doigts de la demoiselle face à elle les posant sur ses lèvres et prononça une nouvelle fois son prénom. D’après sa maman cela aider, et pouvait faire ressentir au fond de sois le son. A la suite elle lâcha la main de Mia puis repris d’une voix calme et douce :

- D’après ma maman cela t’aide à ressentir au fond de toi le son que je produis grâce à ma bouche. J’espère que cela marcheras pour toi.

Elle lui fit un ravissant sourire. Non elle n’éprouvait aucune pitié pour elle, ou quoi d’autre. Pour Charm’ylia cette demoiselle était au contraire doté d’une immense force grâce à ce malheur, qui pourrait devenir une bénédiction ci on sans servait comme y faudrait. Non elle n’allait pas parlait plus fort, ou articulé comme une attarder. Elle savait très bien que parler normalement l’aiderai plus facilement. Sans y prêter attention elle laissa Mia détourner la conversation à leur entrer dans la ville. Elle réfléchit un instant, et bien dis donc cela faisait longtemps qu’elle était ici. Environ deux semaines, et bien. Elle en fut quelques peu choqué mais répondit simplement :

-Hum deux semaines je présume et toi ? Extrêmement étrange même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mia Kahane


•Messages : 17
•Date d'inscription : 21/01/2010

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Mar 23 Fév - 23:11

Mentir était un pouvoir, un de ces nombreux pouvoirs que donnent les mots. Dire la vérité ou ne pas la dire, ce n'était pas le principal. Tout résidait dans la maîtrise que l'on à des dits mots. Au mieux on les manipule, au plus on peut se permettre de mentir sans risquer de faire du mal à ceux qu'on aime. Seulement, Mia n'était pas de ces gens là. Elle mentait si nécessaire, quand elle ne voyait pas quoi faire d'autre, mais elle n'était pas spécialement douée en la matière. Son pouvoir à elle, c'était plus puissant. Elle avait le don de créer des émotions grâce à ses mots, de se défendre avec eux, d'attaquer avec eux... C'est pour cela que son frère l'avait nommée « Queen of words ». La reine des mots. Mais la reine ne peut mentir, car elle est plus pure que ce qu'elle ne laisse paraître. Et puis, elle ne veut pas être détruite ! Bien qu'elle ne soit pas réellement sûre que cette idée de supériorité soit appropriée à la situation.

-Supérieur hein ? C'est étrange comme concept.

Elle n'avait fait que murmurer, encore toute à ses pensées. Et puis, elle se demandait pourquoi cette femme était si étrange. Elle semblait vraiment sûre d'elle, sûre de faire naître la peur au creux de l'estomac des hommes... Mais pourquoi ? Mais pourquoi se poser la question ? Mia n'était pas curieuse, son petit monde lui suffisait. Mais elle avait devant elle une jeune personne qui serait un bon personnage de roman. Oui vraiment. Cela valait le coup de creuser ! Elle n'avait pas peur, pas maintenant, elle avait bien compris qu'elle ne risquait rien, pour l'instant !

-Pourquoi tu dis ça. Tu as l'air gentille, j'ai du mal à t'imaginer entrain de faire du mal à quelqu'un !

Et elle était sincère. Elle la voyait manipuler perversement mais jamais faire du mal. C'était toujours plus difficile de cerner les gens complexes, mais il ne se dégageait pas de la blonde une aura de méchanceté absolue. Cependant tout le monde peut se tromper. Mia ne faisait pas exception à la règle. Elle avait été aveuglée par l'amour, étouffée par la célébrité, isolée par sa surdité... Et elle s'était laissée faire. Jamais elle n'avait fait entendre sa voix pour donner son avis. Mais maintenant, dans une ville sans issue, pourquoi pas s'inventer une nouvelle vie. Avec la liberté qui l'accompagne. Dans son monde, loin des autres mais pourtant plus proches d'eux qu'elle ne l'a jamais été de personne. Et cette femme, était la première pièce de son puzzle.

Une jolie pièce avec un drôle de nom. Toujours un peu obscure à lire, mais cette fois, c'était surtout car l'autre s'approchait. Que les lèvres s'approchaient. Et que Mia n'était pas habituée aux contacts, son côtés asocial probablement. L'écrivain resta tout simplement figée en sentant la blonde prendre sa main et la placer sur ses lèvres. Frisson. Découverte et angoisse. Premier contact depuis Lyrio, doux, léger. Encore un peu. Relecture, presque comme si elle entendait ce doux prénom. Elle le ressentait au fond d'elle, en saisissait les nuances... Et ce qui lui fit vraiment plaisir, au point de la faire sourire, fut de ne ressentir aucune, -pas même une once- de pitié. C'était naturel, et très apréciable.

-Merci, Charm'ylia !

S'appliquer a prononcer ce prénom. Avec tout les efforts qu'elle avait fait, quand même. Estel lui n'avait jamais pris la peine d'essayer. Il trouvait ça inutile, ils se comprenaient en signes et puis parfois même sans parler. Mais jamais il ne s'était soucier de savoir ce que cela pouvait faire, d'être toujours dans un monde silencieux. Toutefois, y penser ne ferait que la rendre nostalgique, alors se concentrer sur la discussion était la meilleure solution.

-Hé bien ! Moi cela ne fait que deux jours... Mais je m'y plait déjà !

Elle décrocha un sourire a faire pâlir la lune et la soleil. Soirée placée sous le signe de la jeunesse. Pour une fois, sa deuxième « elle » ne semblait pas faire des siennes.

-Oh ! Tu aimes lire, dis moi ?

C'était une question banale pour elle. Si la personne aimait lire, c'était un bon moyen pour partager des avis et éventuellement faire lire ses scénarios, même si elle préférait les garder pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Charm'ylia J. Kashaska


•Ancien métier : : Etudiante en Litterature
•Localisation : A ton cou ;)
•Messages : 244
•Date d'inscription : 14/01/2010
•Age : 26

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Maitrise non total du temps
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Mar 23 Fév - 23:49

La jeune blonde observait Mia sans rien dire, gardant ce si jolie sourire sur son visage enfantin. Non même en la fixant droit dans les yeux elle ne tentait pas de lire en elle.Cela ne servirait à rien car la demoiselle face à en elle ne tentait pas de cacher quelques choses et était plutôt naturelle avec elle. Ce qu'apprécia beaucoup Charm'ylia. C'était l'une des seul personnes qui ne s'inquiétait pas de la blonde où ne insupporter pas en pensant des choses négative sur elle. Parce que je peux vous dire qu'il a pas mal de personne ici qui sont assez déranger mais qui critique la jeune demoiselle.

Sortant de ses pensées la blonde sourit à Mia et lui répondit normalement:

- Toi tu lis sur mes lèvres et moi je lis en toi. Il y a quelques secondes tu as ressentit une peur, même infime tu as ressentis ce sentiment. N'aurait pas tu peur de mentir à une personne supérieur à toi ?


Elle rigola avant de passer sa main dans ses longs cheveux blonds, tout en secouant sa tête, laissant ses ondulations voler dans le vent. Elle eut un petit rire puis se reconcentra sur la demoiselle face à elle. A chaque une de ses réponses la demoiselle murmurait. Ce qui amusé la vampiresse. En y réfléchissant elle ne murmurait jamais elle. Non elle ne faisait que rigoler, roucouler, ou même chanter. A lala quand même elle avait un drôle de caractère cette blonde. Charm' rigola à cette pensée sur elle, elle était vraiment pas très normal dans sa tête, et plus les années passés plus sa empiré.

-C'est bien cela qui est dangereux. C'est que les apparences sont beaucoup trop trompeuse. Tu vois tu ne me crains pas parce que je suis gentille avec toi, mais crois tu que je suis aussi sympathique avec toutes les autres personnes que j'ai pu rencontrer ici?


Un sourire cette fois malicieux dessina le visage de la créature. C'était vrai les apparences était bien trop trompeuse. Les paroles de Mia en témoigner. Certes elle pouvait doux comme un agneau, ce qu'elle était en ce moment. Mais par moment elle était prise de colère grave. Pouvant frapper et détruire n'importe qui, en un seul coup. Et juste parce que on lui avait dit une parole qu'elle n'appréciait pas, où quand on tenter trop de s'approcher à elle. Bien sûre cela était rare. La plupart du temps elle était plutôt folle entrain de faire plein de mimique et de vouloir s'amuser à faire n'importe quoi et à rigoler à tout bout de champs.

- Je t'en prie Mia. Tu sais si tu veux tu m'appelais Jordane ou même Charm'. Je t'en offre l'honneur.

Elle rigola doucereusement , tout en frappant dans ses mains. Ça c'était vrai c'était l'une des premières fois où elle était aussi gentille, et qu'elle laissait une personne la nommer avec un diminutif de son prénom. Mais elle commençait à réellement apprécier l'humaine qui se tenait face à elle. Elle aimait bien ce côté de rêverie, et elle était persuadé que Mia avait aussi une petite case en moins tout comme elle. Même qu'elle trouvait qu'elle se ressemblait étrangement beaucoup, niveau mental.

- Ben moi c'est bof bof, c'est pas que je mis plait pas, mais il y a des personnes que je n'apprécie pas trop ici.

Charm'ylia fit une petite moue boudeuse, puis repris de suite:

-Je ne parle pas de toi hein!

Elle lui fit un clin d'œil amusé. Bien sûre elle ne voulais pas que l'humaine croit qu'elle parle d'elle. Ce serait vraiment bête pour une fois qu'elle s'amuse bien. Le sourire de la blonde s'agrandit, au sourire que venait de faire Mia. Elle aimait bien les gens qui sourait toujours, et qui était toujours près à rigoler, et surtout de bonne humeur. Elle pencha la tête des deux côtés en réfléchissant à cette question. Oh oui elle adorait lire, en bref elle adorait tout ce qui était intellectuelle.

- Oh oui j'adore!!! J'imagine que toi aussi?!

Elle rigola avant d'attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mia Kahane


•Messages : 17
•Date d'inscription : 21/01/2010

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   Dim 14 Mar - 22:22

-Toi tu lis sur mes lèvres et moi je lis en toi. Il y a quelques secondes tu as ressentit une peur, même infime tu as ressentis ce sentiment. N'aurait pas tu peur de mentir à une personne supérieur à toi ?

Mia ne cherchait pas vraiment à comprendre. Charm'ylia lisait en elle, bien. Il pouvait avoir des centaines de raisons logiques pour qu'elle y arrive. - ou pas, mais cette hypothèse se vérifirait ultérieurement. Peut-être que ses expressions se lisaient facilement sur son visage, ou alors elle parlait tout haut sans s'en rendre compte ou... En fait il n'y avait pas tant que ça d'explications logiques ! Bon admettons que ce soit un don, une capacité supérieure, plus loin, supposons que la blonde soit télépathe ou quelque chose comme ça. Qu'est ce que ça pouvait bien changer ? Mia était un écrivain, si les choses étranges qu'elle écrit sont réelles ce n'est sûrement pas elle que ça va déranger. Toutefois, Mia garda cette question de côté, on ne se montre jamais trop curieux lors d'une première rencontre : « Ça fait fuir les gens », lui avait dit Estel.

-Hum... Si ! Mais je le ferais quand même. En s'inclinant ça rend notre adversaire encore plus puissant ! Et puis... Je suis plus forte que j'en ai l'air !

Elle leva le poing, défiant un adversaire invisible. Non elle n'était pas forte, mais considérons cela comme de l'auto persuasion. Parfois cela marchait assez bien, parfois il lui suffisait de se dire « J'ai de l'inspiration » pour qu'elle en ait. Alors peut-être que si elle se disait « J'ai des muscles » ça fonctionnerait aussi ! Charm' lui répondit et Mia prit bien le temps de réfléchir à sa réponse.

-Trompeuses en effet. Il est facile de se donner des apparences e nos jours, mais... Quand je te regarde, je me dis que pour avoir un sourire pareil, tu ne dois pas être vraiment méchante.

Elle ponctua ses paroles d'un sourire angélique. Les apparences sont trompeuses, c'est évident. Qui pourrait deviner que derrière la douce écrivain se cachait une double personnalité aussi sarcastique qu'étonnante ? Mia se réjouissait d'être elle-même, de ne pas provoquer tout le monde à peine arrivée ! Son sadisme se déversait dans ses scénario et ce n'était pas plus mal. A nouveau ses yeux se portèrent sur les lèvres de Charm'ylia, et ce qu'elle y lut lui fit plaisir.

*Je suis entrain de me faire une amie !* pensa-t-elle.

-Charm'... Ca me va ! Et en contre partie je t'offre l'honneur de m'appeler Mia !

Elle faillit rajouter « au lieu de maître vénéré » comme elle le faisait si souvent avec son frère mais arriva à se mordre la langue a temps. Son humour à 2€ elle le réserverait pour plus tard. Pour le moment, mieux valait pas tenter des choses qui pourraient être mal comprises.

La conversation continua, et Mia comprit que la vie à No man's land ne serait pas si facile qu'il n'y paraissait. Si Charm' n'aimait pas des gens en simplement deux semaines, il était évident que Mia ne tiendrait pas plus longtemps. Pas qu'elle n'aimait pas les gens, mais elle avait beaucoup de mal à se faire de vrais amis : Pourquoi ? Mais parce qu'elle est trop « bizarre » pour eux, voyons ! Sa mine se renfrogna légèrement, mais son sourire revint vite : Au moins, elle ne faisait pas partie des gens que Charm' n'appréciait pas. Mais elle ne dit rien, sinon elle risquait de s'enthousiasmer.

Mais en apprenant que la blonde aussi aimait lire, elle ne put pas contenir son enthousiasme. Elle pourrait enfin discuter de ses livres favoris, faire lire ses scénarios et même en inventer de nouveaux ! Découvrir de nouvelles choses. Ce qu'elle n'avait pas eu le temps de faire lorsqu'elle était encore dans « l'autre monde ».

-Ohhh voui ! J'adore, je pourrais passer des après-midi à lire. Mais je préfère écrire quand même, au moins les personnages m'obéissent – elle imita ce qui était sûrement censé ressembler à un rire diabolique.- Quels sont tes livres préférés ?

Elle laissa planer un petit silence avant d'ajouter, comme en proie à une illumination.

-Ah. Il faudra que tu viennes a la maison. J'ai des montagnes de livres, je pourrais t'en prêter si tu veux !

Ses joues se colorèrent en une jolie teinte rosée. Elle allait toujours très vite... Mais cela prouvait qu'elle était heureuse. Simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel est l’idiotie de ce vampire ? Et bien de se regarder sur grand écran. [PV: Mïa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: No man's land :: Loisir :: Cinéma-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit