No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis désolé, je désires juste te manipuler. || Pv Becky ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Je suis désolé, je désires juste te manipuler. || Pv Becky ||   Dim 24 Jan - 17:52

No Man's Land était une ville assez étendue. Alice avait eut l'occasion de s'en rendre compte à plusieurs reprises. Depuis quelques mois qu'elle vivait ici, elle avait prit l'habitude de se balader pendant une heure chaque matin. Le reste du temps, elle restait cloîtrée « chez elle » à tenter de restaurer la vieille bicoque où elle avait élu domicile avec sa soeur, ou encore elle passait son temps à la bibliothèque de la ville pour essayer de trouver quelque chose sur cette ville étrange. Mais ce matin, pour une raison inconnue de la jeune femme, elle n'avait pas envie de s'enfermer. Peut- être était- ce le temps magnifique qui baignait la ville d'une douce lumière. Alice n'en savait rien. Se laissant guider par ses pas, elle se dirigea vers le centre de la ville. Le bûcher.

Alice n'avait pas encore eut l'occasion de l'observer de plus près. A vrai dire, rien que l'idée de passer à côté lui donnait la chaire de poule. Mais surpassant ce dégoût pour l'objet de torture, la jolie brune s'approcher doucement. Elle s'approcha du poteau, et du bout des doigts le caressa. Elle s'imagina quelques années auparavent, lors de la chasse aux sorciers. Combien de personnes de son espèce avait périt ici ? Autour d'elle, elle eut l'impression que le silence s'était fait. Que plus personne ne parlait. Elle se retourna vivement, et fut frappé par la foule. Ok' , son imagination lui jouait des tours. * Super ! * ; ironisa-t-elle.

S'éloignant en vitesse du bûcher, Alice fut prise d'un vertige. Elle aurait du manger ce matin, mais Eva n'était pas allée faire les courses. Sa soeur oubliait toujours de faire les courses, c'était une sale manie. Alice devait toujours s'en occuper, au risque de mourir de faim.

* Cette ville développe mon sarcasme * , remarqua-t- elle.

Ne regardant pas où elle allait, Alice bouscule soudain quelqu'un. Une jeune femme. Belle, très belle. Mais sombre aussi. Cela se voyait immédiatement dans ses yeux.

- Je suis désolé, balbutia-t- elle rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Je suis désolé, je désires juste te manipuler. || Pv Becky ||   Dim 7 Fév - 17:48


    Alice S. Bowen & Rebecca C. Hemilgton


    Les jours, les semaines, les mois passaient et rien ne changeait. Personne n’avait trouvé le moyen de quitter cette ville qui avait été, un jour, vide d’humanité. Mais elle s’était repeuplée avec l’arrivée de plusieurs dizaines de personnes qui avaient fini par prendre leurs marques en s’octroyant des maisons où vivre. La ville semblait revivre petit à petit comme si elle n’avait attendu que l’arrivée de nouvelles personnes pour cela. C’était peut-être le cas après tout. Tout le monde tentait de comprendre pourquoi et comment ils s’étaient tous retrouvés là. Et si la réponse à la première réponse était tout simplement celle-ci ? Peut-être qu’ils étaient là pour réhabiliter la ville, la reconstruire, la faire revivre en la repeuplant simplement ? Cette option semblait assez étrange tout de même. Pourquoi faire venir des gens qui avaient une vie, un emploi, une famille, des quatre coins du monde, pour les réunir dans une ville banale mais abandonnée, tout ça pour la faire revivre ? C’était étrange comme idée ! Selon Rebecca, leur présence ici relevait de raisons bien plus étranges, dangereuses et même surnaturelles. En premier lieu, elle était persuadée que c’était un sorcier très puissant qui était derrière tout cela. Il suffisait de connaître le monde du surnaturel pour s’en douter. Mais Becky ignorait tout le reste, surtout la raison de cela. Et au lieu de l’agacer comme c’était le cas pour bon nombre des nouveaux habitants de la ville, elle trouvait le secret et l’idée de découvrir des choses petit à petit, affreusement excitant.

    Ce jour là était semblable à tous les autres. Il faisait un peu frais dehors mais le soleil brillait affreusement fort et baignait la ville d’une lumière réconfortante. L’endroit semblait réellement revivre. Lorsque tous étaient arrivés ici, l’endroit était sombre et noir et aujourd’hui, même le soleil était de la partie pour donner à la ville une impression de convivialité et de chaleur. C’était étrange parce que Becky doutait réellement que c’était le but recherché par le fauteur de trouble, celui qui les avait tous enfermé dans cette ville. Il ne cherchait certainement pas à offrir une ville magnifique à de parfaits inconnus, simplement pour leur bon plaisir. Non, loin de là son idée sans aucun doute possible. Une nouvelle journée que la jeune femme utiliserait pour tenter d’élucider un des très nombreux mystères qui entouraient la ville et leur présence ici. Depuis tout ce temps, elle n’avait jamais rien apprit, comme tout le monde d’ailleurs. Mais elle ne désespérait pas. Elle n’était pas du genre à jeter l’éponge facilement et puis la ville exerçait une certaine fascination, sans nom, sur elle et sa curiosité n’en n’était que davantage exacerbée. Ce jour là, Rebecca avait décidé de faire un petit tour sur la place de la ville où se trouvait un bûcher. Un objet qu’elle n’avait encore jamais prit le temps d’observer de plus près. Pourtant ce n’était pas l’envie qui lui avait manqué. Mais à chaque fois, elle craignait que quelqu’un puisse s’intéresser de trop près au fait qu’elle puisse porter tant d’intérêt à une chose qui avait permit de tuer des milliers de sorciers dans le passé. Elle ne voulait pour rien au monde, être découverte, par qui que ce soit.

    Vêtue d’un jean moulant noir et d’un tee-shirt jaune fluo recouvert d’une fine veste en cuir, Rebecca quitta la petite maison sombre qu’elle avait partagé pendant un temps avec son très bon ami Alan, qu’elle avait rencontré lors de son arrivée dans la ville, avant même de faire la connaissance de Damon. Damon…vampire sadique qui prenait un malin plaisir à tuer et vider de son sang toute personne se trouvant sur son chemin mais s’avérant être incapable de faire le moindre mal à une enfant. Rebecca qu’il avait sauvée, alors qu’elle était très jeune, des griffes de sa chère épouse. Et à présent il était celui qu’elle aimait et inversement. Normalement. Rebecca avait lu la vérité dans ses pensées il ne pouvait donc pas lui mentir. Mais il fallait dire qu’elle ne s’amusait pas souvent à aller lire dans son esprit alors que lui-même lui avait laissé ce collier qu’elle portait encore aujourd’hui et qui lui permettait de garder pour elle, la moindre de ses pensées.

    Rebecca marcha lentement, les mains dans les poches de sa veste, en direction du bûcher qui se trouvait sur la place en plein centre de la ville. Elle doutait pouvoir découvrir quoi que ce soit mais elle pouvait toujours aller voir cela de plus près. Alors qu’elle était tout près d’arrivée sur le lieu dit, son regard fut attiré par un mouvement de groupe sur la gauche. Elle tourna donc la tête en direction de la masse humaine qui semblait se déplacer comme un seul groupe. Rebecca était amusée de constater que la frayeur était toujours aussi vivace chez les gens. Ils étaient toujours aussi incapables de se déplacer seuls, comme s’ils craignaient de se faire attaquer par un quelconque monstre dissimulé dans l’ombre d’un bâtiment. Elle-même ne comprenait pas leurs peurs si humaines, stupides, futiles. Rebecca n’avait pas déclenché son don de télépathie. C’est pourquoi elle n’entendit pas venir la jeune femme qui arrivait en sens inverse. Elle ne la vit pas non plus, son regard étant porté vers autre chose. En revanche elle put la sentir de par le choc qui fut causé par leur rencontre fracassante. La bousculade fit légèrement reculer Rebecca qui tourna lentement le regard vers celle qui venait de lui rentrer dedans, involontairement elle l’espérait pour elle. Automatiquement, son don de télépathie se mit en marche. C’était une sorte de réflexe. Pas vraiment son instinct de survie qui n’était pas suffisamment développé pour cela. Mais plutôt une sorte de curiosité, une envie de toujours tout savoir sur tout le monde mais pas l’inverse.


    _C’est drôle…c’est exactement ce que disent mes victimes avant que je ne les achève…

    Le regard de Rebecca brillait d’ironie. Elle ne parlait évidemment pas sérieusement. Enfin…ce qu’elle disait était la stricte vérité mais rien en elle ne venait confirmer ses dires. Elle se comportait de façon à faire croire à une bonne plaisanterie. Jamais elle n’avouerait si facilement de telles choses et encore moins à de parfaits inconnus. Elle aimait bien tout garder secret, tout ce qui la concernait bien sûr. Elle aurait aussi put s’énerver et envoyer paitre cette jeune fille qui venait de la bousculer. Mais quelque chose en elle la retenait. Quelque chose lui disait qu’elle n’était pas une simple humaine idiote et sans défense. Elle attendrait encore un peu pour savoir quoi.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com
 

Je suis désolé, je désires juste te manipuler. || Pv Becky ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Hors Jeux. :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit