No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The First One.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Vicky A. Becker


•Ancien métier : : Lycéenne / Chanteuse
•Localisation : No Man's Land...
•Messages : 191
•Date d'inscription : 03/01/2010
•Age : 24

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers)::
Relations::

MessageSujet: The First One.   Dim 10 Jan - 22:35

Décadence...







    Cher Journal,
    Quel début typique ! Je n'arrive pas à croire que je commence ce cahier en écrivant les mots "Cher Journal". Ca ne me ressemble pas. Cette histoire de jounal non plus d'ailleurs... J'ai toujours été du genre à me moquer des filles qui tenaient un journal intime. C'est tellement ridicule ! Raconte sa vie à un bout de papier, en espérant qu'il vous répondra, comme s'il était vivant...
    Et pourtant, je suis là, assise dans le noir, en train d'écrire. Je dois vraiment être au bout du rouleau... Mais il faut le dire, cette ville m'épuise. Comme si jour après jour, elle puisait un peu de vitalité en moi. Moi qui suis si curieuse, je n'arrive pas à perçer un seul de ses secrets. Comment se fait-il que les stocks soient sans cesse renouvellés ? Comment cette ville fait-elle pour n'être présente sur aucune carte ? Pourquoi ne pouvons-nous pas nous en aller ? Où sont les gens qui étaient ici avant nous ? Mais surtout... Qui nous retient prisonnier ?

    Cher Journal, des choses vraiment étranges arrivent ici. Je ne sais même pas où nous sommes. Les plus anciens ont renommés cette ville No Man's Land... Un nom plutôt approprié. Je me souviens du moment où nous sommes arrivés, mon frère et moi. Quelle bêtise ça a été de s'arrêter pour la nuit ! Nous aurions du continuer, nous aurions surement pu nous sortir d'ici... Mais bon, cette captivité à certains points positif. Tou d'abord, plus d'internat. Plus de parents. Plus de téléphone. Je peux jouer de la guitare autant que je veux. Personne pour me dire d'aller me coucher quand il est 2 heures du matin. La seule chose qui me manque ici, c'est l'électricité. Mon ordinateur. Heureusement que mon MP3 fonctionne à pile ! Je n'aurais pas survécu une seule journée sans lui.

    Cher Journal, il te faut un nom. Je ne vais pas continuer à parler à un Journal éternellement. C'est pour cela que je t'appellerais maintenant Jamie. C'est plutôt jolie, tu ne trouves pas ? Bien sûr que tu ne trouves pas, tu es un cahier, un vieux cahier miteux que j'ai trouvé au fond d'une armoire dans ma chambre. Les journaux ne parlent pas. Ce serait étrange. Quoique amusant. Nous pourions ainsi parler, vraiment parler, et je ne serais plus aussi seule.

    Cher Jamie, quand je regarde par la fenêtre, je ne vois que du noir. Ici, la nuit tombe dès 18 heures, et les chauves-souris pullulent. Je n'aime pas ça. Même les maisons sont noires. Autant à l'extérieur qu'à l'intérieur par ailleurs. Il y a du vent. [Je le sens s'engoufrer dans la pièce. La fenêtre à beau être close, ici, le vent traverse tout. Un de ces vents glacial, qui vous font frissoner jusqu'à la moëlle. Un vent inquiétant. Cher Jamie, j'ai peur. Mais ça, je ne le dirais jamais à un autre que toi.


    Mon nom est Vicky Anne Becker, et ceci est mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The First One.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Les écrits :: Les journaux intimes :: J.I de Vicky A. Becker-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit