No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Dim 27 Déc - 18:53


    Rebecca Chelsea Hemilgton & Julien Echolls


    Plus que quelques petites minutes et les épais nuages gris, déverseraient leur contenue sur la clairière mais plus précisément, sur Rebecca. Plus très longtemps avant que la jeune femme ne se retrouve sous une pluie qui serait fine et légère. Bientôt, elle sentirait les finies gouttes de pluie, se poser sur sa peau et glisser doucement dessus, comme des milliers de petits papillons qui frôlaient tout doucement, délicatement, sa peau à peine bronzée. Un sourire était peint sur les lèvres pleines de la jeune femme qui était étendue en étoile, en plein milieu de cette clairière aux couleurs verdoyantes. Une minute auparavant, l’air avait été frais et chargé de mille senteurs. Les fleurs de toutes les couleurs, qui semblaient être des tâches sur la pelouse d’un vert parfait, dégageaient des parfums à en couper le souffle de bonheur. Elles semblaient avoir un effet reposant sur quiconque les sentait. Et donnaient un bien être à nul autre pareil.

    Ainsi l’air avait-il été frais et chargé de mille parfums. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Rebecca sur les lieux. A présent qu’elle était allongée sur l’épouse, fraîche et douce pelouse verte, les nuages noirs approchaient à une allure folle. Mais ce n’était pas un caprice de la météo. Non, plutôt un caprice de Rebecca qui avait envie de sentir la pluie se déverser doucement sur elle. Si elle était folle ? Presque. Il suffisait d’avoir connu sa première famille, sa famille biologique, pour savoir de qui elle pouvait tenir de telles excentricités. Ce devait être aussi, forcément, à cause de cette même famille, qu’elle était une sorcière à présent. Une folle avec des pouvoirs donc. N’était-ce pas hilarant ? Dangereux serait sans doute le mot le plus approprié, concernant cette jeune femme là justement. Mais elle était assez inoffensive, si personne ne se mettait en travers de sa route. Si personne ne cherchait à la connaître ou pire, à découvrir ce qu’elle cachait. Parce qu’alors, elle n’avait plus rien d’inoffensif.

    C’est avec un soupir de bien être, que Rebecca sentit les premières gouttes lui tomber sur le visage, sur les bras, bref toutes les parties découvertes de son corps. Pour ce moment, elle avait fait exprès de revêtir un débardeur et un mini short, noirs bien sûr. Elle n’était pas non plus idiote au point de s’habiller en blanc alors qu’elle allait au devant de l’eau pour se retrouver trempée justement. Elle adorait toutes les petites choses inutiles de la vie, que personne ne semblait apprécier, comme la pluie, elle faisait toujours ce qu’elle voulait et aimait. Et ce jour là, elle avait réalisé qu’il n’avait pas plut depuis longtemps. Trop longtemps même. Alors elle avait voulut qu’il pleuve, parfaitement logique. Et plutôt que de prendre le risque de faire tomber la pluie dans sa nouvelle maison, où il y avait beaucoup de bois, elle avait cherché un endroit où elle pourrait faire pleuvoir autant qu’elle voudrait, sans risquer d’être vu ou d’abimer quoi que ce soit. Et il était préférable que personne ne se risque à venir là en cet instant. Préférable pour le pauvre innocent bien sûr. Pas pour Rebecca qui serait forcé d’agir pour que la personne ne puisse rien dire à personne, comme il lui était arrivé de faire d’ailleurs à plusieurs reprises.

    Rebecca contrôlait suffisamment son pouvoir de la maîtrise de la météo, pour pouvoir choisir comment la pluie devait tomber. Ainsi, non seulement elle ne tombait que sur la clairière. Mais en plus, elle était fine et légère. Les gouttes tombaient les unes après les autres, sur ses bras, ses jambes et son visage. Elles glissaient le long de ses pommettes, ses joues et allaient se perdre dans ses longs cheveux bruns. Sous elle, l’herbe semblait se ramollir quand la boue se créait doucement. Ce n’est qu’après une demi-heure de pluie, que Rebecca fut totalement trempée. Avec un sourire stupide mais heureux au visage, elle se releva et s’ébroua comme un chien, après avoir fait cessé la pluie. Les nuages disparurent plus rapidement qu’ils n’étaient venus et le soleil brilla de nouveau sur la petite clairière. Pour se sécher plus rapidement et faire disparaître les restes de la pluie, de l’herbe, Rebecca fit apparaître un léger vent chaud qui vint caresser son corps trempé et sécher ses vêtements devenus lourds à cause de l’eau. Une fois sèche, la jeune femme se retourna, dans l’intention de partir et de regagner la ville. Peut-être passerait-elle par chez elle pour échanger son short avec un pantalon. Il y avait des gens vraiment bizarre dans la ville, qui pourraient être choqués à la vue de jambes.

    Lorsque Rebecca se retourna, dans l’intention de passer à travers les arbres qui entouraient la clairière, elle crut entendre un léger bruit. Des brindilles qui craquaient. Sous les pas de quelqu’un peut-être ? La jeune femme se figea légèrement et tenta d’apercevoir quelque chose dans l’ombre des arbres. Elle n’avait pas peur mais l’idée que quelqu’un ait put la voir utiliser son pouvoir, ne lui plaisait vraiment pas du tout. Parce que cela risquait de signifier un meurtre. Parce qu’elle ne pourrait décemment pas laisser en vie, quelqu’un qui savait ce qu’elle était. Et encore moins dans cette ville où tant de personnes étaient enfermées.


    _Aurais-je de la visite ? Qui est là ? Demanda d’une voix chantante, Rebecca.

    Lors des meurtres qu’elle avait commit, la jeune femme avait eut tendance à s’amuser avec ses victimes avant. Si elle était méchante ? Mais non…Rebecca espérait qu’elle n’allait pas encore tomber sur un vampire parce qu’elle en avait plus qu’assez d’être la plus faible. Surtout si c’était un vampire comme Damon, qui aimait à rappeler qui était le plus fort.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Dim 27 Déc - 20:06

C'était une journée qui s'annonçait normale,
quotidiennement ennuyeuse et sans surprise, une journée monotone,
comme toutes les autres surement, à quoi servait d'être immortel,
si les jours se suivaient et se ressemblaient comme deux gouttes de pluie?

Pourtant, le loup ne voulu pas qu'il en fut ainsi,
l'animal qui régnait dans le corps de Julien depuis cette nuit terrible,
avait sa volonté propre, un petit quelque chose qui faisait qu'il était vivant,
comme une entité à part entière, quelque chose qui attendait dans le noir.
Une créature tapit dans l'ombre qui guette, attendant son heure pour surgir,
pour prendre le contrôle du corps humain, et devenir garou, maître de lui même...

En milieu de matinée, un violent mal de tête prit d'assaut le jeune homme,
le loup était excité, follement excité à l'idée de la très prochaine pleine lune,
et il se débattait, luttant contre les barrières mentales de l'humain, il voulait sortir,
il sentait son heure arrivait, et il voulait sortir, manger, se repaitre de chair fraîche, enfin...

Pour éviter tout accident, Julien était sorti de la ville, car même s'il était humain,
ses instincts et ses envies de garous faisaient parfois surface, violentes et sauvages,
il devenait aussi dangereux que sous sa forme animal, heureusement, c'était rare...
La forêt semblait le meilleure refuge dans ces conditions,
aussi, déambulait-il, hagard, au milieu de toute cette verdure, ici son garou se sentait chez lui,
loin de toute technologie, il se sentait un peu loup, un peu chez lui, un peu plus calme...

Lentement mais surement, le loup se retira, laissant l'humain maître de lui même,
perdu dans la forêt, perdu, ça n'était pas tellement un problème, ici au moins, il serait seul,
incapable de faire du mal à quiconque, un arbre ne se plaindraient pas...
Lorsque Julien déboucha dans une petite clairière, l'herbe y était douce et humide,
curieusement, il avait plu, il se baissa pour caresser la couche verte et tendre du bout des doigts,
l'effleurant comme si elle était irréel, il soupira d'aise, c'était reposant, ce calme, cette immensité...

Cependant, l'esprit terre à terre de son loup le ramena à la réalité,
et il se retira silencieusement dans la forêt, l'humus était humide, mais non mouillé,
les feuilles étaient sèches et craquantes, il n'avait pas plus ici, comme si les nuages,
avaient trouvé en la présence des cimes, une barrière infranchissable...
Un bruit, des pas, un mouvement, une ombre colorée, une femme...

Un sourire se dessina sur les lèvres de l'homme, elle s'arrêta, elle l'avait entendu,
zut, raté pour la solitude, elle s'interpella, nul inquiétude dans sa voix,
de la curiosité peut-être, quelque chose d'autre encore? Impossible à dire...
Le loup refit surface, excitant cette chasse, très excitante, non on ne chasse pas!
Mais si, regarde là, elle est appétissante, jeune, hum, mangeons là...

L'Allemand haussa les épaules, prit pour prit, autant se dévoiler,
contrairement au loup, il n'aimait pas jouer avec les gens, et il sortit de derrière un arbre.

"Julien Echolls, pour vous servir,
je ne cherchais pas à vous surprendre, pardonnez moi..."


Le jeune homme s'inclina légèrement, ses cheveux en bataille cachés partiellement ses yeux,
et sa chemise, bien que propre, n'avait pas été repassé, fraîchement arrivé dans cette étrange ville,
il venait à peine de se trouver une petite maison où il s'était établis,
sans voisin, il y était tranquille, et nettoyé une à une les petites pièces,
il prenait son temps, il avait du temps...

Son regard noir se posa sur la jeune femme, elle était jeune oui surement,
mais elle n'avait pas peur, ne montrant aucun signe de "faiblesse",
cela prouvait une grande force de caractère, pourtant, elle ne semblait pas belliqueuse,
et sa première remarque ne traduisait aucune animosité, c'était déjà ça, enfin quelque de censé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 3:18

    Rebecca était curieuse de savoir qui se trouvait là, à quelques pas d’elle, à l’abri des arbres. Et surtout, elle se demandait ce qu’avait put voir cette personne. Elle était prête à tout pour garder secret ce qui devait l’être. Le fait d’être une sorcière en faisait, bien sûr, parti. Par le passé, elle avait tué pour faire taire ceux qui avait sut pour ses pouvoirs. Non seulement des inconnus mais aussi un ami, sorcier lui aussi, qui avait voulut révéler au monde entier, leur existence. Elle n’avait pas été d’accord. Pas du tout même. Et avait donc préférer l’éliminer pour éviter tout risque, et elle avait agit de sang froid. Jamais par la suite, elle n’avait regretté son geste. Elle faisait ce qu’elle pensait être la meilleure chose à faire. Elle ne voulait pas que des chasses aux sorciers, reprennent.

    La jeune femme s’était trompée en pensant ne pas risquer d’être vue en venant ici. Dommage, elle devrait commettre son premier meurtre au sein de la ville, d’ici quelques minutes seulement. Heureusement, elle avait une parfaite maîtrise de ses émotions et ses pensées. Elle parlait donc avant d’agir. Ce qui pouvait sauver la vie à bon nombre d’innocents. D’ailleurs, elle n’allait pas attaquer la personne qui se trouvait sans doute là par hasard et qui peut-être, n’avait rien vu du petit tour qu’elle avait fait, dans la clairière. C’a n’avait pas été très discret mais peut-être que la personne était arrivé juste après ou n’avait simplement pas comprit que les changements de météo, venaient d’elle. Les humains avaient tendance à ne pas voir ou ne pas croire à ce qu’ils ne pouvaient pas s’expliquer. C’était là l’un de leur plus grand point faible.

    Enfin, un jeune homme à la beauté sombre, sortit d’entre les arbres pour se présenter. Rebecca le détailla du regard, en silence. Il semblait jeune, pas beaucoup plus âgé qu’elle. Mais quelque chose en lui, dans on regard peut-être, trahissait une maturité peu commune pour une personne de son âge. Comme s’il avait vécut des choses difficiles dont il ne parvenait pas à se relever. Bien que ses yeux semblaient emplies de tristesse et de mélancolie, cela n’enlevait rien à la beauté de ses traits. Ses cheveux châtains en batailles et sa chemise froissée lui donnait une allure de sauvage ou quelque chose comme « je sors tout juste de mon lit et j’ai dormi tout habillé ». Et cela accentuait son côté sombre et lui donnait un certain charme.

    Rebecca ne se sentit nullement en danger en sa présence et décida d’attendre encore un peu avant de déclencher son don de télépathie. Elle pouvait toujours tenter de savoir ce qu’il avait vu, ou pas vu, puis vérifier ensuite en entrant dans sa tête. Mais elle était tentée d’écouter ses pensées dès à présent, pour découvrir qui il était. Elle sentait quelque chose de différent, il dégageait un truc qu’aucun autre humain ne dégageait. Il était certes très séduisant mais pas autant que Damon, aux yeux de Rebecca. La jeune femme ne savait pas si elle aurait pensé ainsi, si Damon n’avait pas représenté ce qu’il représentait, à ses yeux. La jeune femme aurait presque put penser que le dénommé Julien, était un vampire. Mais sa peau n’était pas aussi pâle que celle d’un vampire. Pourtant, elle restait persuadée qu’il n’était pas un simple humain. Quoi qu’il fût en tout cas, elle le découvrirait à un moment ou à un autre. Peu importait, la façon dont elle l’apprendrait.


    _Eh bien vous êtes tout pardonné, Julien Echolls. Moi c’est Rebecca. Je suppose que vous cherchiez un peu de solitude en venant ici.

    La jeune femme tentait, subtilement, de décrocher quelques informations à propos de ce jeune inconnu. Elle contournait le sujet qui l’intéressait vraiment, à savoir depuis quand il était là et ce qu’il avait vu. Elle n’avait pas vraiment envie de le tuer. C’aurait été un véritable gâchis. Alors elle espérait qu’il venait à peine d’arriver.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 12:30

Le loup était déçu, oui déçu, il voulait chasser, il voulait la manger,
pourtant, l'humain y poser une résistance, une violente résistance,
il n'était jamais d'accord pour rien, un vrai rabat joie, parfois en de nombreux côté,
il était insupportable, mais le loup supportait, car il hébergeait son esprit,
il lui prêtait son corps, il était un allié, il devait le protéger...

Mais l'humain était insubordonné, il n'écoutait rien,
il ne voulait pas vivre en meute, il évitait les autres loups,
et pourtant, il en allait de leur survie, un loup-garou se doit de rejoindre une meute,
de la servir d'y être protéger, de la protéger, de chasser, de se reproduire.
Crétinement, son humain refusait sa nature, il rejetait ce qu'il était,
et tant qu'il rejetterait ce qu'il était, le loup se défenderait, se fracassant contre les barrière mentales,
pour lui faire enfin goûter aux joies d'être un loup, un être suprême.
Tu nous tue l'humain, tu nous tue à petit feu, chaque matin, chaque soir que tu passe loin des autres,
loin de nos semblables, tu nous tu un peu plus, ne t'en rend tu pas compte?

Julien s'appuya contre un arbre, luttant contre sa bête intérieur,
mange là, mange là, regarde, elle est très appétissante, tu verras, laisse moi faire,
laisse toi faire, tu trouveras ça très amusant, ça n'est rien de plus qu'un jeu tu sais...
L'Allemand se tut, laissant sa compagne le détailler, c'était normal, naturel presque,
l'étude de l'autre pour se rassurer, pour en apprendre plus, il était loin d'imaginer,
à des milliers de kilomètres de penser qu'elle pouvait tout deviner de la dualité de son âme.
Procédant de même, il laissa son regard glisser sur elle, de longs cheveux bruns,
un petit short et un tee shirt près du corps, mettant en valeur ses atouts.
Elle était belle mais non vulgaire,, suggérant agréablement qu'elle était femme,
mais non femme à prendre, sans la présence de détails choquants ou affriolants.

L'animal sauta sur l'occasion, tu vois j'avais raison, elle est belle, jeune,
je suis sûr qu'elle fond dans la bouche, tu meurs d'envie de goûter n'est ce pas?
Julien se retint de ne pas frapper viollement dans l'arbre le plus proche,
la douleur physique se répercutait sur le loup autant que sur lui, cela aurait été une punition.
Mais il ne voulait pas passer pour un fou, aussi resta-t-il immobile,
à sourire, oui, sourire pour donner le change, pour ne pas montrer ce qu'il était vraiment: un monstre...
Julien fit ce qu'il ne savait que faire, il sourit, dévoilant des dents blanches,
légèrement plus pointues sur les canines, un sourire qui se voulait rassurant.
Regarde moi, je souris, je ne suis pas le méchant, je ne suis pas une bête près à te dévorer,
je suis un humain normal, regarde, un monstre ne sourit pas ainsi.
Mais il n'arrivait pas à s'en persuader lui même, il n'était plus humain...

"Enchanté Rebecca, je ne pensais pas trouver si charmante compagnie en ces lieux reculés..."

Quelque part, il répondit à sa question, oui il recherchait la solitude...

Le loup était perdu, il ne comprenait pas.
Alors si tu ne veux pas la manger, tu la veux comme femelle c'est ça?
Julien explosa, mais tais toi donc stupide animal, tu ne sais rien, retire toi!
Il chercha un moyen d'expliquer, et n'en trouva un que peu réaliste.
Vois un puma, un puma est un prédateur aussi, tu ne le mange pas, et tu ne te reproduis pas avec,
tu cohabite seulement avec lui, tu comprend, c'est la même chose ici, je cohabite.
Non, le puma vole mes proies, il est misérable, je tue le puma!
Ferme là, tu ne tue pas le puma, tu le laisse tranquille, tu laisse cette fille,
tu ne la touche pas, sous aucun prétexte, ni reproduction, ni digestion, rien du tout!
Cohabitation, tu m'as bien compris?!

Le loup ricana, tu es bien bête l'humain, tu te prive d'un bon partie,
de l'un ou l'autre je suis sûr qu'elle aurait été délicieuse, tu n'es qu'un imbécile.
La bête se retira dans un coin de l'âme, pour échapper aux vagues de fureur émanant de son humain,
c'est bien, enrage toi l'humain, devient loup, devient moi, tu fais des progrès...

Reportant son regard de douleur sur la jeune femme, il s'excusa en un sourire,
elle ne pouvait pas savoir, mais lui avait besoin de s'excuser, s'excuser de ce qu'il était...

"La solitude est une chose rare de nos jours, et pourtant, elle est salvatrice,
et vous damoiselle, jouiez vous à cache à cache, ou quelque autre jeu?"


La pluie et la clairière lui était sorti de l'esprit, le loup non, mais il ne dit rien, silencieux,
alors qu'il se battait avec son humain, il l'avait oublié elle, peut-être l'aiderait-il?
Peut-être qu'elle pourrait faire ressurgir le loup, le dominant, dominé l'humain...
Viens petite, et si nous jouions au chat et à la souris? tant que... le loup n'y est pas...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 16:51

    Rebecca ne pouvait rien connaître du combat qui faisait rage en Julien. Du moins pas tant qu’elle n’entrait pas dans sa tête pour y assister clairement. Mais même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait, elle ne voulait pas le faire. Pas tout de suite en tout cas. Elle préférait attendre encore un peu, histoire de voir s’il était du genre à mentir ou non. Mais jusque là, tout semblait indiquer qu’il n’avait pas assisté au petit tour de magie de Rebecca. Ou alors il était un excellent comédien qui ne laissait absolument rien paraître. Mais la jeune femme doutait que l’on puisse cacher si facilement un choc dut à une découverte de telle envergure. Tout être humain normal aurait trahit sa frayeur mais lui, non. Alors soit il était habitué et dans ce cas là il n’était pas un humain comme les autres. Soit il n’avait absolument rien vu et ne pouvait donc avoir une réaction visible. Rebecca se mit à espérer que ce soit cela parce qu’elle n’avait pas vraiment envie de le tuer.

    Sans répondre clairement à sa question, Julien laissait entendre une réponse. Une réponse positive puisque de toute évidence, il recherchait bel et bien un peu de solitude. Et de toute évidence, la clairière était parfaite pour cela puisqu’aucun humain sein d’esprit n’était assez stupide pour se risquer à venir par ici, en traversant la sombre et dense forêt. Seulement, il avait fallut que Rebecca se trouve là, ce qui devait déranger le jeune homme. La sorcière ne manqua rien du spectacle que lui offrait l’inconnu. Il semblait perdu, seul contre lui-même comme s’il luttait mentalement, contre quelque chose. Il eut un sourire désolé, dévoilant des dents blanches, parfaitement alignés. La jeune femme ignorait de quoi il semblait désolé et cela ne faisait qu’exacerber sa curiosité.


    _A la vérité, je cherchais moi aussi un peu de solitude. Répondit Rebecca sans détourner son regard de Julien.

    Elle commençait presque à se demander s’il n’était pas schizophrène, vu qu’il semblait subir un combat intérieur, des plus féroces. Sur son visage passaient plusieurs émotions. Il passait rapidement de l’innocence à la mélancolie en passant par la rage la plus profonde. Rebecca avait l’impression qu’il se disputait mentalement avec quelqu’un, une double personnalité peut-être. Sans doute venait-il du bus des fous et prisonniers. Pourtant la jeune femme ne se rappelait pas de l’avoir vu en descendre lorsqu’ils étaient arrivés. Elle se serait sans doute souvenue de son visage. Il ne passait pas facilement inaperçu malgré ce qu’il semblait vouloir. La brune était de plus en plus tentée d’entrer dans la tête de ce jeune et énigmatique Julien. Elle ne comprenait pas ce qu’elle attendait pour le faire. Sans doute craignait-elle un peu ce qu’elle allait découvrir. Elle doutait qu’il soit simplement un schizophrène.

    Rebecca fut tentée de lui demander ce qu’il était mais se retint, songeant qu’il fallait peut-être qu’elle cesse de croire que tout le monde n’était pas humain. Ce n’était pas parce qu’elle était une sorcière et Damon un vampire, qu’il fallait qu’elle pense que tout le monde était une espèce différente et plus ou moins dangereuse. Il était peut-être temps qu’elle se rappelle qu’il y avait aussi des humains. Mais il fallait dire qu’elle ne comprenait pas la beauté trop parfaite de Julien. Elle était persuadée que cela cachait quelque chose, sans toutefois pouvoir découvrir quoi. Il n’était pas un vampire, elle en était à peu près certaine. Mais il semblait tout aussi dangereux, malgré son regard mélancolique et ailleurs. Peut-être parce qu’il semblait à la fois ici et ailleurs et que ses yeux trahissait quelque chose de très sombre. Sa présence était quelque peu dérangeante, comme s’il occupait tout l’espace et peu importait qu’ils se trouvaient à l’extérieur, dans un endroit très vaste.


    _Pourquoi rechercher de la solitude ?

    Rebecca était bien décidée à découvrir le secret que cachait le jeune homme. Elle commencerait par lui poser des questions simples et détournées de son but ultime, pour tenter d’obtenir des informations de façon subtile. Elle ne doutait pas d’y arriver. Et c’était bien plus amusant de cette façon là. Et si elle perdait patience, elle pourrait toujours entrer dans sa tête et puis basta.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 18:59

Le comportement étrange du jeune homme ne sembla pas effrayée Rebecca,
c'était heureux au moins ne la prennait-il pas pour un dingue, c'était déjà ça.
Le loup se tut, il voulait conaître plus cette femelle, pour savoir,
il devait en apprendre plus sur son humain pour mieux le contrôler...

La jeune femme lui avoua son besoin de solitude,
elle ne s'étendait pas sur sa réponse mais en demandait plus au garou,
il lui sourit énigmatiquement, tu veux jouer petite humaine?
Julien croisa les bras sur sa poitrine, Rebecca était bien curieuse,
cherchant à savoir toujours plus mais n'en dévoilant pas plus sur elle...

"La solitude vaut mieux qu'une mauvaise compagnie n'est ce pas?"

Il savait pertinemment que cela ne satisferais pas la damoiselle,
les femmes étaient des êtres bien compliqués à comprendre c'était certai,
et Julien n'était pas de ceux qui avait l'audace de prétendre pouvoir le faire.
Ici, c'était encore plus difficile, c'était un monde à part,
où les gens, tous plus différents les uns que les autres, semblaient cacher quelque chose,
comme si la vie n'était qu'un éternel secret à garder jalousement pour ne pas l'apprendre au voisin.
Mais comment leur reprocher quand lui même ne pouvait rien dire,
il avait essayé une fois, ça avait été terrible, les réactions ne c'étaient pas faites attendre,
et une nouvelle fois, il avait du fuir, encore et toujours...

Dans cette ville, tout était différent, ici où on ne pouvait pas fuir,
ici où tout le monde finirai par se connaître à force de se marcher dessus,
s'il dévoilait son identité, et qu'il était pourchassé, il ne pourrait pas se cacher.
Il devait à tout pris se montrer discret, mais comment cacher le loup qu'il était en lui,
alors qu'il se montrait si pressant, si insuportable ces derniers temps...

"Si nous jouions à un jeu Rebecca, seriez vous partante?
Une question, deux réponses, une de vous, une de moi, un jeu équitable ne pensez vous pas?"


Le loup tournait en rond, prisonnier de sa cage de chair,
il ne voulait pas jouer à ce jeu, il voulait... d'autres jeux...
Julien, sur qui se répercutait la sombre humeur de l'animal sentit une envie irréprésible de bouger,
s'éloignant de l'arbre, il effleura le bras de Rebecca et fit quelques pas.

"Marchons quelques pas voulez vous?"

Il ressentait le besoin puissant de bouger, de courir, le loup était là,
et la présence de la demoiselle rendait l'animal fou,
c'était incompréhensible, chez les loups, on voyait quelqu'un par intérêt,
or cette femme s'il ne la voulait ni comme femelle ni comme repas,
alors elle n'avait aucun interêt, oublie là l'humain, enfuyons nous tous les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 21:50

    Il était facile de comprendre que Julien ne délivrerait pas facilement ses secrets à Rebecca. Il devait garder tout cela pour lui et ne dirait rien d’important le concernant. Pas si facilement que cela en tout cas. Parce que la jeune femme était persuadée qu’à un moment ou à un autre, elle découvrirait qui il était. Ou ce qu’il était s’il n’était finalement pas un être humain comme les autres. Mais ça, ça restait encore à voir. Et Rebecca ne doutait pas que tôt ou tard, elle saurait. Ce n’était sans doute qu’une question de temps avant que Julien ne dévoile son, ou ses, secrets. Ou alors, la jeune femme découvrirait tout cela d’elle-même. Finalement, pouvoir écouter les pensées des autres, pouvait être vraiment utile lorsque l’on se retrouvait en face de quelqu’un d’aussi énigmatique que l’était cet inconnu.

    Rebecca comprenait que, tout comme elle, le jeune homme ne dévoilait pas facilement ce qu’il était, les raisons pour lesquelles il était ainsi, son passé, ses pensées, ses émotions. Il devait parler peu et jamais pour se dévoiler. Sans doute évitait-il aussi la présence des autres humains parce que dans le fond, il ne parvenait pas à s’identifier à eux et parce qu’il savait que les humains voulaient toujours trop savoir. Surtout lorsque l’on se montrait récalcitrant à avouer ses secrets. Rebecca comprenait puisque ce que ce tableau là, la représentait parfaitement. Elle était ainsi. Elle préférait la solitude plutôt que de devoir raconter as vie à qui que ce soit. Elle avait trop de secrets, pour prendre le risque d’être découverte.

    Un léger sourire en coin, détendit les lèvres de Rebecca lorsque Julien mentionna une mauvaise compagnie. Pour elle, la seule compagnie qu’elle n’appréciait pas, était celle de fouineurs, avide de découvrir qui elle était et ses secrets. Pour ce qui était des autres, les personnes dangereuses par exemple, ça ne la dérangeait pas du tout, du moment où elle se fichait bien de mourir, assassinée par un barjot. Et puis elle se jugeait elle-même assez dangereuse alors elle ne pouvait dire que ces gens là étaient de mauvaise compagnie. Damon était dangereux et pourtant, elle ne cherchait pas à l’éviter plus qu’une autre personne. Damon, Damon et encore Damon. Décidément, elle n’avait que son prénom en tête. Il allait vraiment falloir qu’elle songe à penser à quelqu’un d’autre. Ou plutôt, autre chose qu’une personne si possible.

    La jeune femme trouva amusant, le petit jeu que lui proposait Julien. C’était le genre de chose qu’elle adorait parce qu’elle parvenait toujours à obtenir plus d’informations qu’à en donner. Même avec des êtres soit disant plus puissants qu’elle, elle avait réussit. Il suffisait de voir ce qu’elle avait apprit à propos des vampires grâce à des Damon, à comparé du peu de chose que lui, avait découvert à son sujet. Encore Damon…La jeune femme eut un soupir mental. C'est-à-dire qu’elle soupira dans sa tête. Oui, oui c’est possible ! C’est donc avec beaucoup de certitude, que Rebecca accepta de jouer à ce petit jeu.


    _Ok ! S’il n’y a que ça pour vous faire plaisir. Répondit-elle, tout sourire.

    La jeune femme acquiesça silencieusement, rejoignant Julien qui s’éloignait déjà, lentement. Elle fourra les mains dans ses poches en attente de la première question qu’il avait envie de poser. Elle aimait bien jouer à ces jeux, en gardant bien à l’esprit qu’à tout moment, elle pouvait cesser et obtenir toutes les informations qu’elle voulait en entrant simplement dans la tête de l’autre. Heureusement pour le jeune homme, elle n’était pas encore décidée à se servir de son pouvoir pour tout savoir de lui. Parce qu’elle était certaine qu’il cachait quelque chose. Mais une chose vraiment énorme qu’il ne pouvait dire à personne. Pas simplement une petite cachotterie que seuls les humains inutiles avaient. Elle le sentait différent sans trop savoir encore ce qui lui faisait dire cela. quelque chose dans son regard sans doute…

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Lun 28 Déc - 23:48

Excédé, le loup lâcha l'affaire, alors voilà qu'elle joue elle aussi,
c'était impensable, comme si c'était un louveteau,
et un louveteau en pavoison devant cette humaine de surcroit, impensable,
tout bonnement impensable, inadmissible, ça n'était pas garou de raisonner ainsi!!
Les colères de l'animal se répercutèrent sur les parois mentales,
sans effets sur Julien, qui avait retrouvé son calme, redevenant presque normal,
presque humain, s'en devenait pratiquement effrayant, oui, il s'effrayait lui même...

"Je ne dirais pas ça, là tout de suite maintenant,
la chose la plus importante ne serait pas que vous vous preniez à mon jeux..."


La première question, la question qui lui brulait les lèvres ne franchissait pas les barrières,
qu'es ce que cela fait d'être humain, dites moi, qu'es ce que cela fait d'être "normal"?
Depuis combien de temps était-il garou? Depuis combien de temps était-il ainsi?
Cela faisait 12 ans à présent qu'il cohabité, qui vivait avec cet être,
ils ne s'étaient jamais donné de nom, et pourtant, le loup en avant un,
oui, parfois, il le chuhcotait dans son sommeil mais Julien restait sourd,
il ne voulait pas s'identifier à cet animal, il le détestait, il détestait ce qu'il était...
Cela faisait 12 ans, et pourtant, il n'avait pris aucune ride, il était resté le même,
traversant les années avec le même visage, le même sourire, le même corps,
comment continuer à cotoyer ces gens, ces humains alors qu'ils vieilleraient, et lui non?
Il resterait, pour l'éternité, condamné à vivre à tout jamais avec ce fardeau,
en regardant les autres mourir autour de lui, en ce regardant lui, leur survivre...
Qu'es ce que cela fait d'être humain, d'être normal?

Un sourire mélancolique passa sur les lèvres de l'allemand,
non, il devait réfléchir à une autre question, se silence lui pesait, il n'aimait pas ça,
le silence de sa compagne en disait long sur sa force, sa volonté, sa patience aussi.
Mais elle ne devrait pas, il était dangereux, oh oui, tellement dangereux,
il aurait voulu être mort, pour ne plus jamais faire de mal, mais le pire, le pire,
c'était qu'ici, dans cette ville étrange, le loup pouvait prendre le pouvoir toutes les nuits,
mais cela, il ne le savait pas encore, il n'avait pas essayer, Julien n'avait jamais cédé, mais cela arriverait,
il serait surpris, et il tuerait, ça sera horrible, délicieux, le sang sera chaud,
le crime sera délicieux, la chair fraîche, et la saveur en sera tellement unique...

La vision de carnage qui s'offrit aux yeux de l'homme le fit grimacer,
pourtant, le loup n'était pas si méchant que ça, il avait déjà épargnait,
lentement, autant que l'animal déteignait sur Julien, Julien déteignait sur lui.
Donnant donnant, ils se mesuraient, ils s'apprennaient, et un jour ils ne feraient qu'un,
ce jour là, ils connaitront leur nom, non, ils n'auront qu'un unique nom...

"Que connaissez vous de cette ville Rebecca, éclairez moi,
rien n'est pariel ici, je le sens, je l'ai vu, qu'es ce donc que cet endroit?"


Il se demandait si elle aussi était arrivé seule, pour fuir une vie misérable,
ou c'était-elle tout simplement perdue comme beaucoup d'autres?
Une seule question à la fois, d'abord lui, puis se sera son tour de poser une question,
chacun son tour, une question, deux réponses, en effet, sinon, cela ne serait pas équitable.
Et il le sentait, la jeune femme aux longs cheveux respirait la curiosité,
elle s'était retenue, elle se retenait encore, mais quelque chose lui soufflait qu'elle voulait savoir.
Devait-il avouer, devait-il tout dévoiler?

Julien serra les dents, non, c'était impossible, elle aurait peur surement,
ne comprendrait pas sa nature, ne comprendrait pas qu'il cherche à ne pas faire de mal,
qu'il était différent des autres, qu'il cherchait un moyen de se soustraire à tout cela...
Il soupira silencieusement, cela aurait été si simple,
que tous posséde une pancarte dans le dos, "je suis fou", "je suis garou"...
Tous s'apprécierait pour ce qu'ils sont, et non se qu'ils essayent de faire croire aux autres,
le garou se voilait la face, essayant de n'être qu'un humain, il montrait sa facette humaine,
et pourtant, le loup était là, il était tellement là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Mar 29 Déc - 21:59

    Rebecca s’amusait beaucoup à l’idée que le jeu proposé par Julien, pourrait se retourner contre lui à tout moment. Quand elle déciderait d’écouter ses pensées le jeu prendrait fin. Enfin, lui n’en saurait rien bien sûr. Il n’était pas censé sentir sa présence dans sa tête, à part s’il était habitué à ce que l’on écoute dans ses pensées. Dans ce cas là alors, peut-être, qu’il saurait reconnaître cette sensation étrange qui se passait dans sa tête, lors d’intrusions étrangères. Jamais la jeune femme n’avait rencontré d’humains qui sentaient sa présence dans leur tête. Autant dire que c’était des plus hilarants, pour elle, lorsqu’elle leur transmettait ses propres pensées, dans leur esprit trop étroit pour comprendre ce qui leur arrivait. Dès lors, ils étaient persuadés d’entendre des voix et que cela était présage de folie. « Schizophrène moi ? Houlala mais que faire ? Je dois garder silence sur cela pour ne pas être interné parmi des fous, des vrais eux. »

    La jeune femme sentait que Julien avait envie de lui poser une certaine question. Quelque chose qui lui trottait dans la tête depuis un bon moment mais qu’il ne savait pas comment poser. De peur de révéler une part de lui, top secrète ? Ou d’être mal jugé par Rebecca ? Dans tous les cas, il sembla hésiter un moment, tournant sans doute encore et encore la question dans sa tête, pour essayer de trouver la meilleure façon de la lui poser. Rebecca patienta sans mot dire. De la patience, elle pouvait en avoir à revendre lorsqu’il s’agissait de découvrir des choses à propos des autres. Elle aimait tout savoir des personnes qu’elle doutait intéressantes mais elle ne voulait rien dire à propos d’elle-même. Elle n’était guère prête à révéler quoi que ce soit à son sujet et ce, depuis de longues années déjà. Elle avait même certains secrets que personne, absolument personne, ne connaissait.

    Heureusement pour les humains, la jeune femme arrivait à garder un parfait contrôle de ses sentiments et émotions. Assez, en tout cas, pour qu’elle puisse maintenir bien au calme, ses pouvoirs. Surtout celui du contrôle de la météo, qui pouvait être fatale si elle déclenchait une tempête meurtrière. Comme elle l’avait déjà fait d’ailleurs. Enfin, ce pouvoir là lui avait permit de tuer plusieurs personnes, volontairement, quand même. Elle appréciait par-dessus tout, faire tomber la foudre. La pluie, le vent et la foudre était ce qu’elle maîtrisait le mieux et s’amusait le plus à faire apparaître. Pour les tempêtes, elle avait plus de mal et ça n’était arrivé que deux fois dans sa vie. La première fois qu’elle avait découvert ce don là, elle avait provoqué une violente tempête qui avait presque détruit son école.

    La seconde fois, c’était à la mort de sa mère, quelques mois auparavant à peine. Il s’était agit de l’une des pires épreuves qu’elle avait eut à vivre dans sa courte vie. Sa mère ayant représenté la seule personne au monde qui comptait à ses yeux. Sa seule raison de vivre, qui était morte d’amour lorsque son petit ami vampire l’avait quitté, se jugeant trop dangereux pour elle. Et sa fille qui s’apprêtait à faire la même chose. A croire qu’elle n’avait rien apprit des erreurs de sa mère. Pourtant, elle ne cherchait pas à mourir de la même façon. Ne serait-ce que parce que tomber amoureuse était la pire chose qu’elle avait put faire dans sa vie et qu’à présent elle le regrettait amèrement. Plus que jamais, elle se demandait s’il n’était pas préférable, qu’elle meure de suite, pour ne pas avoir à connaître et à vivre la suite de cette histoire qui la mènerait sans nul doute, tout droit à un drame, au fond du gouffre même.

    Rebecca reporta son attention sur le jeune homme qui était en sa compagnie. Enfin, il posa la première question et la jeune femme eut l’étrange impression que ce n’était pas ce qu’il voulait réellement savoir. Que la question à laquelle il pensait depuis le début, avant même le jeu, n’était pas celle là. Peut-être que sa raison avait été la plus forte et qu’il ne voulait pas passer pour un fou devant une jeune femme qu’il ne connaissait absolument pas. Il avait peut-être peur qu’elle le prenne pour un cinglé. Ce qui n’aurait sans doute pas été le cas, tant elle était habituée aux choses complètement inhabituelles. Après tout, n’était-elle pas amoureuse d’un vampire, elle qui était une sorcière qui avait ensorcelé et tué de pauvres humains sans défense ?


    _J’ignore totalement ce qu’est cette ville ni même où on se trouve précisément. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, je doute que nous soyons tous là par hasard.

    Par cette réponse, la jeune femme testait quelque peu Julien. Elle voulait intercepter la moindre émotion qui se peindrait sur son visage. Peut-être montrerait-il un signe, indiquant que lui aussi sentait des choses étranges, presque irréelles, dans la ville.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Mar 29 Déc - 23:43

Le garou marchait doucement entre les arbres,
il ne savait pas réellement où il emmenait sa compagne, et au fond, il s'en fichait,
qu'importait l'endroit, se serait toujours ici, dans cette ville, avec ces gens,
il n'y avait aucunes sorties, et pourtant, ça n'avait pas été faute d'essayer...
C'était terrible, il était enfermé, mais dans sa cage se trouvait des dizaines d'humains,
des dizaines de proies qui butteront contre les murs invisibles, impossible de lui échapper,
le loup déjà se léchait les babines à l'idée de ce festin de roi que lui offrait le destin...

Julien écouta la réponse de Rebecca, oh tu ne crois pas si bien dire jeune demoiselle,
si quelque chose n'était pas normal ici, c'était tout... oui en fait, tout n'était pas normal,
des gens jusqu'au phase de la lune, rien n'allait, ou plutôt, tout marchait de travers.
Qui avait créer cette ville et dans quel but?
Malheureusement, sa compagne ne semblait pas en savoir plus que lui,
quelque part, il en fut déçu, mais surement que personne n'avait de réponse,
ou toutes des réponses avortées, inexactes, inventées pour se rassurer, ou au contraire, se terroriser.
En effet, dans une si petite ville, la psychose pouvait voler à vive allure,
se répercutant contre les barrières invisibles et revenir avec encore plus de forces, un cercle vicieux...
Quel en était le but? Les laisser s'entre déchirer entre eux?

"Si le destin existe réellement, alors je crois qu'il joue à un jeu des plus étranges..."

Des plus dangereux aussi s'abstint-il de dire aussi,
si les gens y voyaient une nouvelle aventure, lui, n'y voyez qu'un nouveau et sombre massacre,
il n'avait croisé encore aucun semblable, et c'était tant mieux,
gérer un oup serait sufisant, mais alors plusieurs, ça n'était même pas envisageable...

"Je ne connais pas grand chose de plus en fait"

Et il ne voulait pas savoir, connaître, c'était s'impliquer, et s'impliquer c'était s'attacher,
ici, il ne voulait aucun lien, d'aucune façon, il ne voulait ni guerre, ni amour,
il ne voulait rien, à part partir pour sauvegarder ces têtes blondes qui gambadaient autour de ses crocs.
Car il commençait à avoir faim, terriblement faim, et la nourriture que l'humain ingérait n'était pas suffisante,
il lui fallait autre chose, la chasse, l'allégresse, la compagnie, mais tout cela, Julien le refusait au loup, encore et toujours...

Légèrement tendu, il essaya de garder son calme,
malgré toutes les bonnes résolutions qu'il avait pu essayer de tenir,
il se retrouvait une nouvelle fois, face à quelqu'un d'innocent, et pour lequel,
il devrait se combattre lui même pour ne pas l'assassiner...
Il proposa à Rebecca de poursuivre leur petit jeu, histoire de s'occuper l'esprit,
à autre chose que de la torture ou du remue ménage inutile sur la créature qui l'habitait...

"Votre tour de question damoiselle, sinon vous trouverez cela déséquilibré..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Sam 9 Jan - 14:52

    Rebecca étudiait du regard Julien, qui ne montrait rien d’autre que ce qu’il montrait depuis le début de leur rencontre. Toujours la même mélancolie et tristesse, dans son regard. Rien de plus, rien de moins. Il semblait toujours à mille lieux de là, comme totalement perdu dans ses pensées. C’était sans doute le cas et la jeune femme avait réellement envie de savoir quelles étaient ces pensées. Mais pas question de tricher, pour le moment. Elle comptait attendre encore un peu. Quoi, elle ne savait pas mais elle attendait quand même. En tout cas, elle devait bien avouer qu’elle trouvait ce jeune homme intriguant ce qui le rendait assez intéressant à ses yeux. Il semblait cacher une chose tellement énorme, qu’elle voulait savoir quoi. Quel pouvait donc être ce secret qui paraissait lourd à porter ? Elle le saurait tôt ou tard, elle n’en doutait pas un instant. Mais visiblement le moment n’était pas encore arrivé. Ce jeune homme semblait aussi peu prêt qu’elle, à dévoiler une part importante de sa vie.

    Il ne connaissait pas grand-chose de plus qu’elle-même. Le destin…elle ne pensait pas réellement que c’était dû à lui non plus. Non, elle-même pensait de plus en plus que quelqu’un était derrière tout cela. Un sorcier très certainement. Personne d’autre n’aurait put monter un tel plan. Donc un sorcier. Mais pourquoi ? Rebecca n’en n’avait absolument aucune idée et était assez curieuse de comprendre. Ce qui semblait parfaitement impossible. Du moins, pour le moment. Elle verrait bien par la suite, ce qui arriverait. Une nouvelle fois, il lui faudrait être très patiente. Du silence et de l’observation encore et toujours.

    La jeune femme avait deux hypothèses quand au pourquoi d’un tel plan diabolique qui consistait à se faire rencontrer des espèces dangereuses les unes pour les autres. Elle savait que mettre des sorciers et des ensorcelés ensemble, n’était pas un acte hasardeux mais bel et bien voulu. Comme le fait de mettre des vampires et des chasseurs ensembles. Ca c’était clairement fait pour que toutes les espèces veuillent s’entre tuer. Et faire venir de faibles humains au milieu de tout cela. Ils étaient en surnombre mais face à leurs adversaires tels que les sorciers et les vampires, ils ne pourraient rien. Mais avec l’aide des chasseurs ça changeait tout et les deux espèces devenaient en danger. Réellement, malgré leur force bien plus évidente que celle des chasseurs et des humains. Etait-ce donc cela le but final ? Faire que certaines espèces disparaissent ?

    Sauf que des sorciers et des vampires il y en avait de partout dans le monde alors les faire disparaître ne devait pas être l’objectif finalement. La personne qui les avait enfermés, voulait peut-être simplement s’amuser en les regardant s’entre tuer les uns, les autres. Oh oui c’était clairement un spectacle amusant et très distrayant. Rebecca aurait donné cher pour voir cela. Mais elle semblait faire partie des pions, comme tous les autres dans cette ville. Devrait-elle se battre ? Non, elle espérait bien que personne ne verrait qu’elle était une sorcière. Et que personne n’aurait à mourir de ses foudres. Ce n’était pas imagé !

    Julien rappela à Rebecca que c’était son tour de poser une question. La seule qui lui venait à l’esprit là tout de suite maintenant c’était : « Qu’êtes-vous ? ». Mais elle ne pouvait pas la poser. Pour rien au monde ! Non seulement parce qu’il pourrait ne pas comprendre. Imaginez qu’il soit un simple humain ignorant du surnaturel ? Ce serait une catastrophe et Rebecca devrait le foudroyer sur place. Trop dommage quand même ! Et encore faudrait-il qu’il accepte de répondre ce dont la jeune femme doutait férocement. Mais si jamais il disait quand même faire partie d’une autre espèce, comme un sorcier, un vampire ou un ensorcelé, alors il faudrait qu’elle-même réponde à cette question. Et pour rien au monde, elle ne voulait dire à qui que ce soit qu’elle était une sorcière.

    Elle ne l’avait d’ailleurs pas dit depuis très longtemps. Damon l’avait comprit de lui-même. Il n’était pas stupide, il l’avait rapidement découvert. Dès leur première rencontre en fait ! Oh encore une question détournée, elle était trop intelligente !


    _Moui…comment vous êtes vous retrouvé dans cette ville ? Je veux, comment ça se fait que vous soyez passé par là ?

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Sam 23 Jan - 1:02

Tendant le bras au dessus de sa tête, le garou arracha une petite branche,
quelques misérables feuilles s'y balançaient pitoyablement,
comme les humains s'accrochant au mince fil de leur vie, si fragile, et pourtant, si intriguant...
Julien arracha lentement les feuilles, une par une, les réduisant en miettes,
et lentement, il délaissait la poussière, la laissant filer au gré du vent, une légère brise s'était levée,
s'infiltrant doucement entre les arbres, jouant sournoisement dans les cheveux de la demoiselle.

La tournure des choses le rendait nerveux, tout était si... étrange, si bizarre,
Rebecca semblait gentille, et surement très intéressante, mais elle cachait son jeu,
et elle le cachait incroyablement bien, son comportement était étrange, comme si elle cherchait à en dire le moins possible,
tout en lui en soutirant le plus possible à lui, louche, amusant, dangereux...
Elle prit volontiers son tour dans leur petit jeu et posa sa question,
comment était-il arrivait ici, pourquoi, de quelle façon et surtout comment en sortir?

"Comme un peu tout le monde je suppose, je errais sans réel but, sans réelle finalité,
aujourd'hui j'ai trouvé ce but: je veux sortir d'ici, non pas que l'on y soit pas bien,
ni qu'on y fasse de charmante rencontre, mais surtout j'ai trouver quelque chose à faire dans ma vie.
J'ai depuis trop longtemps perdu le goût des choses simples, tout me semble si fade,
que ferais-je alors, un fois sortit de cette ville étrange? Je n'en sais rien..."


Depuis qu'il avait été mordu, plus rien n'avait d'importance, la joie n'existait plus,
la vie n'existait plus, la mort n'existait plus, tout avait la même saveur, la même saveur connue,
la même fadeur quotidienne, l'allemand était désabusé, et personne ne semblait pouvoir l'aider...
Il tourna son regard noir sans joie vers la damoiselle, même ce jeu ne l'amusait plus,
en fait, non, il n'y avait rien de plus à dire, rien était le mot...

"Cessons de jouer voulez vous? Posons carte sur table damoiselle Rebecca, dites moi la vérité.
Je crois que vous en savez plus que ce que vous voulez bien me dire..."


C'était audacieux, bête peut-être, sous ses apparences innocentes,
elle avait l'air plus dangereuse qu'elle n'y paraissait, cela n'avait rien de rassurant,
rien de rassurant pour lui, lui et ce qu'il cachait, la terrible entité qui le hantait...
Il doutait qu'elle accepte dés le début, mais il en avait assez, assez de se cacher, assez d'attendre,
assez d'être juger, il voulait mourir, pouvoir se recroqueviller sur lui même, et se dire qu'enfin, il disparaitrait,
emmenant avec lui l'immonde créature qu'il apprenait à domestiquer, autant qu'elle le faisait pour lui.
Rebecca ne pouvait pas savoir, elle n'avait pas l'odeur des garous, ni celle des vampires,
elle sentait la proie, la simple proie, l'étonnante et appétissante proie, elle dégageait un parfum étrange,
amusant, enivrant, unique, comme toutes les personnes que Julien avait jamais croisé...
Qu'aurait-il dis pour elle? La mousse humide et les sous-bois, autre chose peut-être?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Dim 7 Fév - 16:01

    Rebecca ignorait parfaitement si le jeune inconnu avait comprit son petit jeu sous-jacent dans leur conversation. Malgré les apparences, c’était elle qui menait la danse, soutirent des informations auprès de ce jeune homme tout en en disant le moins possible sur elle-même. Elle n’aimait pas parler d’elle et détestait bien plus encore, que l’on tente par tous les moyens d’en apprendre plus à son sujet. Elle était devenue excellente dans l’art de cacher bien des choses sur elle. Aujourd’hui, personne ne pouvait se vanter de savoir une chose à son sujet, que personne d’autre ne connaîtrait. Du moins, personne de vivant bien sûr. Même des non morts, des vampires, ne pouvaient se vanter de cela. Damon savait-il réellement des choses sur elle ? Elle en doutait fortement. Surtout que son don de télépathie ne pouvait fonctionner sur elle à cause de ce médaillon qu’elle portait autour du cou et qui lui permettait de rendre son esprit totalement infranchissable pour les petits malins qui voudraient écouter ses pensées qu’elle ne voulait délivrer à personne. Certes un médaillon ça s’enlevait très facilement et Damon aurait put le lui ôter aisément s’il en avait eut l’envie. Mais il avait accepté qu’elle le garde autour du cou, s’empêchant ainsi lui-même, d’écouter ses pensées les plus profondes.

    La jeune femme ne fut pas surprise d’apprendre que Julien désirait quitter la ville. C’était le cas d’à peu près tout le monde par ici. Toutes les personnes présentes au sein de cette ville abandonnée, étaient arrivées tout à fait par hasard et désiraient plus que tout, repartir le plus vite et le plus loin possible de ces lieux qui semblaient renfermer bien des mystères. Mais Rebecca ne partageait pas ces envies de fuite qu’elle jugeait trop hâtives. Pourquoi quitter une ville qui semblait garder tant de secrets ? Il y avait tant de choses qui étaient à découvrir qu’elle trouvait cela parfaitement excitant. Et puis ils n’étaient très certainement pas ici par hasard ! Il y avait un but, une explication à tout cela. Peut-être avaient-ils pour mission de découvrir des choses ? Des secrets dissimulés au cœur de cette ville abandonnée, vide, totalement déserte. Pourquoi tant de hâte à quitter ces lieux ? Sans doute parce que tous ces faibles humains se sentaient en danger. Elle-même n’avait pas peur de mourir. Après tout c’était ça aussi la vie, accepter une mort plus ou moins imminente. Elle viendrait quand elle le voudrait et même si elle devait être là alors qu’elle se trouvait dans la ville, eh bien tant pis !

    Un sourire mauvais apparut au coin des lèvres de Rebecca, à la demande du jeune homme. Pauvre innocent. S’il était si simple d’obtenir des informations à son sujet il aurait déjà tout apprit d’elle non ? Même si elle avait su quoi que ce soit de plus sur cette ville, pour rien au monde elle ne l’aurait laissé filtrer. Il ne fallait pas s’attendre à beaucoup de paroles de sa part, mais encore moins à des confidences. Elle parlait peu parce qu’elle n’en voyait pas l’intérêt et n’aimait guère cela. Il était sans doute préférable pour Julien qu’il n’insiste pas. Rebecca ignorait toujours de quelle espèce il était. Elle doutait qu’il soit un simple humain. Peut-être qu’il semblait être plus puissant qu’elle. Mais elle n’était pas des faibles sorciers qui maîtrisaient à peine leurs pouvoirs. Non au contraire. Elle maîtrisait presque à la perfection ses deux pouvoirs personnels qui étaient la télépathie et la maîtrise de la météo. Elle savait aussi faire des potions et écrire des formules. Mais surtout, elle avait ce don qui lui permettait d’absorber et d’utiliser les pouvoirs de sorciers qui se trouvaient à un certain périmètre d’elle. Ce pouvoir là était sans nul doute le plus utile de tous.


    _Même si j’en savais plus je ne vois pas pourquoi je vous le dévoilerais. M’avez-vous dévoilé un secret ?



HJ: je suis moi même en retard --'

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com


avatar

Julien Echolls


•Localisation : Dans la peau d'un loup...
•Messages : 126
•Date d'inscription : 26/12/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: //
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Mer 17 Fév - 0:17

Julien sourit en riant légérement,
si cela avait été aussi simple, ils ne seraient pas en train de jouer,
ils ne seraient pas en train de se tester l'un l'autre, de repousser leur limite.
Il acquiesça doucement, puis détourna le regard, cherchant des yeux le chemin,
si la jeune femme avait voulu le perdre, elle avait réussi, il ne s'y retrouvait plus,
tous les arbres se ressemblaient, bien sûr, ils avaient la même odeur,
et sous sa forme humaine, il perdait de son acuité des sens, le monde changeait...

Il effleura une écorse du bout des doigts, ce qui le fit frémir,
il n'avait pas froid, en fait, cette jeune femme le mettait mal à l'aise,
oui, comme il venait de le dire, elle semblait en savoir plus qu'elle ne le disait,
plus qu'elle ne voulait le faire croire, et cela l'inquiétait.
Non qu'il eut peur d'elle, loin de là, surtout en fait, qu'il eu peur de ses réactions,
de ses peurs, et de ce qu'elle pourrait révéler à cette petite ville, cette minuscule ville,
où tout finissait par sa savoir, et notamment les soif de sang et de carnage.
Car sa créature n'était pas douce et langoureuse, elle était cruelle, et malgré tous ses efforts,
aujourd'hui encore, et plus à cause de l'ambiance étrange de cette ville, il la tenait moins.
Si son pouvoir sur lui s'accroissait en fait, l'inverse était aussi vrai,
et il se sentait près à valser dans le monde lupin chaque seconde que la vie égrennait devant lui...

"Il fallait le dire tout de suite voyons, je peux même vous en dire plusieurs,
par exemple, lorsque ma première dent est tombé, c'était le jour de la saint Nicolas,
ma mère me conseilla de placer le petit objet dans mon chausson, près de la cheminée.
Malheureusement, le lendemain, ma dent et le chausson avait disparu,
depuis cette affreuse nuit, je déteste le pain d'épice et le jour de St Nicolas, qu'elle arnaque!!"


Julien eut une pensée pour cette petite canine, dés tout petit déjà,
il semblait prédestiné à devenir à loup visiblement, car les premières dents qu'il avait perdu,
n'avaient été autre que ses canines, et par deux fois encore, chacune à 2 reprises.
Si ses parents ne s'en étaient pas rendu compte, lui, avait noté cela comme un fait amusant,
ni alarmant, ni étrange pour le moins, juste une petite particularité, qui faisait de lui un être unique.
Sa mère lui avait souvent dit que chaque homme était unique, et pourtant,
lui, il ne se sentait pas le moins du monde unique, lui et sa dualité,
lui et cette bête, cette créature au fond de lui qui faisait qu'il se détestait, et qu'il ne pouvait mourir.
Il reposa ses yeux noir sur Rebecca, il aurait payé tout l'or du monde,
pour ne plus à avoir à porter ce lourd fardeau seul, toujours plus seul...

En fait, peu lui importait d'en savoir plus sur cette ville,
lui, tout ce qu'il désirait, c'était s'enfuir, fuir ce bocal emplis de nourriture,
qui lui emplissait le museau chaque nuit, chaque transformation,
et qu'il se sentait devenir fou, face à tous ses jambons sur pattes qui ne se rendent compte de rien.

"Rebecca, dites moi, avez vous déjà tué quelqu'un?"

Sa toute première victime, sa toute première victime avait été un jeune homme,
dans la fleur de l'âge, comme lui, "avant", comme par jalousie, c'était lui qu'il avait dévoré,
lui, ce jeune allemand à l'avenir radieux qui s'ouvrait à ses pieds, et qui pourtant, cessa sa course,
pour avoir bêtement rencontré un jeune garou affamé, et assoifé de vengeance.
Finalement, le loup non plus n'était pas heureux, ni l'un ni l'autre ne l'était,
deux entités si différentes, et pourtant, reliés dans leur malheur, dans une vie qu'ils ne voulaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   Dim 7 Mar - 17:54

hj ; désolée c'est mauvais --'

    Rebecca ne pouvait que constater, qu’elle venait de trouver un adversaire à sa hauteur. Julien était aussi mystérieux et secret qu’elle. Un jeune homme tout aussi peu intéressé par le fait de dévoiler la moindre petite chose à son sujet. Mais lui, pour quelle raison agissait-il ainsi ? Par peur d’effrayer les autres ? Ou d’être mal vu peut-être. Chacun avait ses raisons de rester mystérieux et évasif sur sa propre vie et ses secrets. Mais des raisons, il y en avait toujours car on n’agissait jamais comme cela juste pour dire de se comporter comme ça. D’habitude, la jeune sorcière se fichait parfaitement d’apprendre des choses à propos des autres. Qu’avait-elle donc à découvrir encore ? Rien très certainement ! Pourtant ce jeune homme avait le don de l’intéressait, plus que de raison. Il semblait cacher quelque chose de réellement énorme et digne d’intérêt. Qu’à cela ne tienne, la jeune femme découvrirait quoi !

    Rebecca aurait presque grogné d’agacement devant les paroles du jeune homme. Pourtant, elle se retint. Elle n’était pas un animal ni même un vampire, que diable ! Un peu de patience et elle obtiendrait ce qu’elle désirait, il lui fallait en être sûre. Car si elle commençait à douter, c’était perdu d’avance pour les découvertes qu’elle voulait faire sur le sujet : Julien.


    _J’aurais pus en rire…si ça avait été drôle ! Lança t’elle, irritée par le comportement du jeune homme, plus que de raison.

    Le jeu avait cessé alors il n’avouerait rien du tout de plus à son sujet. C’était fort dommage parce Rebecca voulait savoir ce secret visiblement énorme, qu’il semblait cacher. Bien plus que son propre secret, elle en était presque sûre et certaine. Mais quel pouvait-il être ? Il n’était pas un vampire, elle en était persuadée. Mais pas humain non plus, c’aurait été trop stupide en réalité ! Pas un sorcier sinon elle aurait détecté ses pouvoirs. Et elle reconnaissait toujours les ensorcelés de par leur comportement. Mais alors qu’était-il ? Elle était sûre que c’était quelque chose qu’elle ne connaissait pas.

    L’intérêt de Rebecca pour Julien, redoubla, lorsqu’il lui demanda si elle avait déjà tué quelqu’un. Allait-il en venir au fait ? Elle espérait que oui parce qu’il était plus que temps ! Elle mourrait presque d’impatience de découvrir ce qu’il était. Elle songea même à l’éventualité de le découvrir par elle-même en écoutant ses pensées. Pourtant, son intuition l’en empêcha sans qu’elle comprenne pourquoi elle l’écouta et n’entra pas dans son esprit.


    _Oui ! J’ai déjà tué ! Répondit-elle, décidant de jouer cartes sur table.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le loup sort de son trou et rencontre la vilaine sorcière... [Pv Julien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Autour de la ville :: Verdure :: Clairière-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com