No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 What it's worth fighting for... [Défi. over;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Lou C. Deschannel

Lou C. Deschannel


•Messages : 499
•Date d'inscription : 12/11/2009

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Donner vie aux jouets.
Relations::

MessageSujet: What it's worth fighting for... [Défi. over;   Lun 14 Déc - 22:23

Spoiler:
 

Non'iami se baignait tranquillement dans la rivière, entourée et protégée par les arbres de la grande forêt de la ville abandonnée. En ces temps reculés (mais pas si lointains que cela), seuls les Enfants, aux dons extraordinaires, y vivaient. La petite blonde en faisait partie, ainsi que sa meilleure amie et créatrice Lou. Créatrice, le terme serait long à expliquer. Mais la gamine de quatre ans, aux cheveux courts, qui était assise sur une pierre non loin de Non'iami, était bien sa Créatrice. C'était elle, malgré les 6 ans qui les séparaient, qui faisait figure d'autorité dans leur duo.
La-dite Lou était assise en tailleurs sur une pierre. La tête levée vers les cieux, elle observait les carrés de ciel bleu striés par les petites branches hautes de la cime des arbres. Le soleil était levé depuis peu, et poussées par la poupée de porcelaine, les deux enfants étaient parties du refuge faire un tour pour se laver rapidement. Non'iami avait, au grand damne de Lou, passé près d'une demi heure à choisir leurs deux tenues, et maintenant, on pouvait dire qu'elle prenait son temps pour se laver. En même temps, pourquoi se priver d'un des rares plaisirs qu'elles avaient, hein ? Lorsqu'elles se baignaient, Ben ne pouvaient décemment pas venir, ainsi les sœurs Hale ne les approchaient pas de trop près, ni trop longtemps. Pas que Lou & Non'iami n'aiment pas Maggie, sinon elles auraient facilement pu lui enlever sa couronne. Mais sa présence n'était pas toujours des plus agréables, et ses intentions étaient souvent à l'opposé de celles des deux pacifistes de la troupe.
Mais en cette calme matinée, le trio infernal était bien loin des doux songes de l'enfant. Elle s'imaginait en train de voler près du soleil, de caresser ses doux rayons, de ressentir sa douche chaleur. Souvent, Lou oubliait tout son sens rationnel, et partait dans d'incroyables délires pas tout à fait vraisemblables. Elle savait parfaitement, par exemple, qu'approcher le Soleil lui serait pûrement et simplement fatal. Et sûrement douloureux, d'ailleurs. Mais dans son rêve, elle se baignait dans sa lueur dorée. Elle oubliait la réalité scientifique des choses pour se laisser porter par le rêve. Une étrange aptitude qu'elle avait.
Finalement, Non'iami s'approcha d'une brasse élégante de sa compagne. C'était le signal, et tout se suivit de manière parfaitement fluide. Lou sauta de sa pierre, s'éloigna de trois pas, sortit la jolie robe de son amie, ainsi qu'un grand châle qui leur servait à se sécher et à se cacher le temps de. Elle s'approcha de la rive, tandis que Non'iami sortait, exposant momentanément son joli corps blanc aux yeux toujours émerveillés de Lou. Cette dernière pensait ne jamais s'en ennuyer. Elle avait décidément donné vie à la plus belle de toutes les poupées de porcelaine du monde. Non'iami était simplement parfaite. Élégante, harmonieuse, enfantine toujours, classe. Tout, quoi.
Lou détourna les yeux et donna à son amie son châle et sa robe. Quelques minutes plus tard, la chevelure mouillée de la poupée de porcelaine couronnait une jolie robe à fleurs. Non'iami observa d'un œil critique Lou qui avait remis son vieux pantalon sale et son T-shirt tâché en attendant qu'elle s'occupe d'elle. Avec un sourire, la blondinette s'approcha de la pierre, et en retira un mini-short en jean noir, un T-shirt à manches longues noir à motifs fluorescent (représentant un signe Peace and Love souligné des mots 'fluorescent adolescent') et des baskets basses noires. Elle tendit le tout à son amie, qui s'empressa d'obéir à l'ordre muet donné. Elle enfila le short, le T-shirt, laça rapidement ses chaussures et leva la tête vers son amie, avec une moue boudeuse. Non'iami éclata de rire, et les deux filles repartirent vers le refuge.

Au dit refuge, l'ambiance était étrange. Tout le monde était là, comme appelé par un commandement silencieux, sauf Maggie, sa sœur et Ben. La bonne humeur des deux jeunes filles tomba dès qu'elles passèrent le pas de la porte en bois. En silence, elles rejoignirent la petite assemblée autour de la table après avoir déposé leurs affaires dans leur chambre. Elles s'assirent l'une à côté de l'autre, Non'iami prit un verre d'eau, le but, avala de travers, attrapa la main de Lou, qui lui fit un sourire rassurant en serrant sa petite menotte. Elle était si fragile... Pourtant, la petite brune n'était pas beaucoup plus rassurée que son amie. Une telle réunion n'était encore jamais arrivé et elle se demandait avec anxiété la raison.
Puis Maggie entra, suivie de sa sœur puis de Ben. Sur sa face d'ange était dessiné un sourire diabolique qui ne trompait pas. Elle avait trouvé un nouveau jeu pour sa troupe. Elle s'assit en bout de table, se servit un verre d'eau tandis que sa sœur s'asseyait à sa droite et Ben à sa gauche. Elle prenait son temps, savourait sa supériorité. De toute façon, quiconque s'opposait à elle, ne le faisait pas plus de quelques secondes si elle en avait assez, grâce à son don de persuasion. Elle en était parfaitement consciente. Ses yeux d'acier se posèrent un long instant sur Lou, qui lui fit le sourire le plus hypocrite qu'il exista, et Maggie lui sourit en retour. C'était dans ce genre de situation que Lou remettait en question son amitié avec toutes les personnes réunies autour de la table. Il y avait bien Léo, fervent protecteur de la Nature, mais Maggie était si forte qu'elle réussissait à l'utiliser lui aussi à ses fins sadiques.
Puis la reine blonde prit la parole. « Mes chers amis, j'ai une nouvelle à vous apprendre. Une nouvelle parfaitement étonnante, et ravissante. (Elle marqua une pause, son regard s'arrêtant sur chacun avant de reprendre:) Nous avons des visiteurs. (De nouveau, elle s'arrêta, observant l'effet de son annonce. La plupart des personnes assises à la table retenaient leur souffle.) Nous nous devons de les accueillir comme il se faut! Je veux que vous choisissiez une cible, une proie, et que nous jouions avec elle. Comme salutation, comme marque de bienvenue... » Elle éclata d'un rire majestueusement faux, mais la troupe obéissante des enfants la suivit bientôt dans son accès de folie. Posant son verre d'eau brutalement, Maggie se leva, et commença à faire la ronde autour de la table. Bientôt, tout le monde l'avait rejoint, sauf Lou, Non'iami et les deux garçons (dont je n'me souviens plus le nom) qui étaient aussi pacifiques.

Autour d'eux, la ronde devenait endiablée. Le rythme accélérait, les pas des Enfants étaient de plus en plus désordonnés, les chants montaient et redescendait à toute vitesse, se mêlant dans ce qui aurait put devenir un magnifique chant à la Gloire de la Douleur des Autres.
D'un coup, Lou monta sur la table, et cria. Elle cria si fort que même Maggie s'arrêta. Cette Maggie observa la gaine de quatre ans, debout sur la table, qui criait de toute sa force. Même lorsque le chant se fut arrêté, que le silence fut de retour dans la refuge, la fillette continuait à crier. Sans s'arrêter pour reprendre son souffle, elle criait, criait, criait... Sa douleur perçait, et bientôt son cri se transforma en une douce mélodie. Sans cesser son chant, Lou redescendit de la table, s'assit en tailleur sur sa chaise. Et son armée de doudou arriva, entamant avec elle son chant de paix.

Lou savait sur quelles cordes jouer. Si elle voulait avoir une seule chance de battre Maggie cette fois-ci, rien que cette fois-ci, elle devait théâtraliser. Son chant continuait, Non'iami, en bonne poupée, rejoignit les rangs des choristes. Il y avait un ours polaire, une voiture avec un visage, une figurine d'Harry Potter, un autre de Severus Rogue, il y avait un éléphant en bois, il y avait une souris géante, il y avait un lion qui rugissait, une giraffe en papier maché, une barbie nue, un Ken habillé, un oiseau bariolé, il y avait un policier en plastique, il y avait une tête à coiffer qui parlait. Les enfants se mirent en ligne face aux renforts de la petite chanteuse. Maggie se cacha derrière sa soeur, imperceptiblement, et Lou ne put s'empêcher de sourire amèrement en le remarquant. C'était minable.
Puis le chant se tut progressivement. Les doudous restèrent à leur place, certains s'asseyaient, d'autres l'étaient déjà. Ken caressait les cheveux de la tête à coiffer, barbie emballait Harry Potter, Severus montait sur le dos de l'éléphant, la souris faisait un calin au lion. Les Enfants s'assirent autour de la table, Maggie toujours sur son trône, la cheveux décoiffés.
« Pourquoi? »

Le simple mot résonna pendant une éternité dans la cabane de bois. Personne ne répondait. En fait, personne ne comprenait. Ces Enfants étaient pourris au plus profond de leur être ; ils ne songeaient pas au fait que la fillette et ses doudous parlaient simplement de faire souffrir les adultes. Pour eux, c'était une évidence.
Et Lou ne pouvait pas leur en vouloir. Ils avaient vécu si longtemps seuls. Elle-même ne prétendait pas savoir d'où ils venaient, ce qu'ils faisaient en ce lieu, la raison de leur existence. Pourtant, elle ne jouissait pas à la simple idée d'arracher un cri de douleur aux nouveaux arrivants ! Nom d'un chihuahua aux poils rouges, elle allait commencer à s'exciter toute seule en réfléchissant. Cela risquait de tout casser. Imperceptiblement, elle se calma et reprit son rôle de Goudou des bois. Ses doudous avaient cessés de batifoler lorsqu'elle avait reprit son sang-froid, et ils se tenaient maintenant derrière elle, sages. Pourtant, il fallait faire vite. La surprise face à la scène n'allait pas durer ; bientôt, Maggie reprendrait les reines, et avec tous les Bisounours de la planète, Lou ne pourrait pas l'arrêter.

La-dite Maggie fut la plus rapide à réagir. Au pourquoi, elle avait préparer sa réponse.
Elles avaient beau etre amies, parfois, on y allait "à la guerre comme à la guerre".
Maggie, reine blonde, maîtresse à bord, concentra son esprit sur celui, puissant, de la petite Lou. Cette drenière sentit l'afflux du pouvoir de la blonde, et elle n'eut que le temps d'ordonner à ses doudous d'aller se ranger et de ne plus lui obéir pendant les douze heures à venir. Déjà, sa volonté fléchissait. Les autres Enfants, conscients du combat qui se menait devant eux, les observaient la bouche grande ouverte. Le silence, pesant, était tel qu'on aurait put entendre une mouche voler, mais même la Nature semblait tenir sa respiration, observant et attendant l'issu fatale de l'affrontement.
Puis Lou se mit à rire, à rire si fort que le reste du monde resta en attente. Maggie afficha un sourire satisfait sur le bout de ses lèvres, et d'un geste, la Troupe se mit en mouvement, Maggie au centre, sa soeur à sa droite, Ben à sa gauche, Lou à la gauche du garçon, un peu en retrait. Cet évènement confirmait, dans l'esprit de tous, le statut de Chef de la blondinette.

_________________

    gif by Rouky ; avatar by LSD/Phoque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

What it's worth fighting for... [Défi. over;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Habitations :: Partie Nord :: Le refuge des enfants-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit