No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après Ma Renaissance Pv Becky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Après Ma Renaissance Pv Becky   Lun 30 Nov - 2:51

Les premiers jour étaient toujours les pires.C'était pire qu'un lendemain de veille aucun souvenir aucun son, rien.Mon esprit laissait toute sa place a mon don.Imaginez-vous un esprit qui ne cesserait jamais de se développer a chaque seconde son activité synaptique doublerait jusqu'à temps que celui-ci se stabilise au même moment ou tout mes souvenirs me revenaient pour qu'ensuite mon activité synaptique redevienne normal.Moi qui était un adepte du mal de tête j'étais aussi adepte de l'aspirine et de l'alcool alors je décidai de m'en allé en direction du bar le plus proche ou j'allais dévalisé les stocks de Vodka,mon alcool préféré.

L'endroit était glauque et semblait abandonné mais je trouva rapidement ce que je cherchais et m'assis a un table en bois qui trainait la dévoré par les araignées et l'âge.Je posa ma bouteille de 60 oz sur une araignée qui mourut presque instantanément.Je la regarda souffrir sans comprendre ce que j'éprouvais à son égard puis je compris trop tard que c'était de la pitié.C'est à ce moment que je me rappela que j'aimais la nature et donc je regretta mon geste. J'en pris une autre et la fit se promener le long de ma main gauche et je dis.


-Tiens...tu es bien belle toi...je crois que je vais t'appeler laura

*C'est insultant pour la belle blonde !*

je caressa l'araignée avec l'aide d'un seul doigt après tout je ne voulais pas la tué puis lorsqu'elle tenta de s'en allé je la laissa faire,en la regardant s'enfuir mes yeux finirent posé sur les jambes d'une jolie fille,j'en fus quelques peu troublé car mon intention n'était pas de profité de la vue.

-Hum Salut...

J'étais gêné mais je ne voulais pas lui laissé voir alors je me contenta de remplir ma bouche de vodka pour ensuite l'avaler bien sure.Je n'étais pas facile a saoulé et j'avais tendance a trop en profiter.

-Tu sais ou on est au juste ?Cet endroit est...Vide si je peux le dire ainsi.J'ai rencontré qu'une seul personne avant toi dans tout les cas question calme on a pas a cherché !
Revenir en haut Aller en bas

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Dim 6 Déc - 1:12


    Rebecca C. Hemilgton & Michael Grim


    Cela faisait quelques jours que Rebecca était, comme plusieurs autres personnes, enfermée dans la ville qui avait été vide de toute présence humaine, avant leur arrivée. Personne ne comprenait comment il était possible de se retrouver ainsi bloqué dans un endroit, avec impossibilité totale d’en sortir. Un mur invisible et infranchissable, semblait entourer toute la ville ce qui n’était pas logique du tout. Pour les humains, cela devait paraître irréel et ils devaient penser être en train de rêver. Pour les sorciers, comme Rebecca, en revanche, ils avaient bien une petite idée. En effet, la jeune femme se doutait bien qu’il devait y avoir un sorcier derrière tout cela. Quelle autre explication y avait-il ? Aucune selon elle. Cependant, elle ne voyait pas quelles raisons auraient put pousser un sorcier à enfermer de parfaits inconnus dans une ville déserte et soit disant hantée. Aucune explication ne lui venait à l’esprit même si elle y réfléchissait longuement. S’il y avait bien une chose que Becky ne supportait pas, c’était bien de ne pas obtenir de réponse à ses questions.

    Avec un soupir de lassitude devant tant de mystères et d’énigmes à résoudre, Rebecca quitta la lugubre maison qu’elle s’était appropriée dès son arrivée dans la ville. Il s’agissait d’une habitation sale et sombre, semblable à toutes les autres dans la ville. Seulement, elle était située dans la partie que tous les nouveaux arrivants semblaient vouloir fuir. Tout cela parce que certains juraient avoir entendu des choses étranges. Ils juraient que les maisons y étaient hantées. Amusée par l’idée de se retrouver nez à nez avec des revenants tout en étant absolument pas effrayée à cette idée, Rebecca s’était installée dans l’une des maisons. Résultat, elle « vivait » dans le coin le plus calme et le moins fréquenté de la ville, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Depuis qu’elle y était, elle n’avait pas rencontré de fantôme. Et s’ils avaient réellement existés, cela ne lui aurait pas fait peur du tout. Après tout, il existait bien des vampires. Pourquoi pas des fantômes ? Du moment qu’ils ne tentaient pas de la tuer ou simplement, de lui faire de mal, elle ne voyait pas de raison à les chasser.

    La jeune femme ne savait pas vraiment où aller ce jour là. Il était encore très tôt et personne dans les rues de la ville abandonnée. C’était l’heure à laquelle les jeunes fêtards venaient de se coucher après une nouvelle nuit de fête et où les autres s’apprêtaient à se lever après une bonne nuit de sommeil. Rebecca ne faisait partie d’aucun de ces groupes. Elle vivait comme bon lui semblait, côtoyait qui elle voulait quand elle voulait et allait où elle le désirait dès qu’elle en avait envie. Elle était libre et sans attache et ce, depuis longtemps déjà. Elle n’avait plus de famille, c’était du moins ce qu’elle pensait et n’était pas le genre de fille à être entourée par une horde d’amies, au contraire même. Elle était libre et solitaire. Silencieuse et mystérieuse. Discrète et secrète. Mais pas moins dangereuse…

    Se retrouvant dans le centre de la ville, Rebecca aperçut l’enseigne d’un vieux bar presque en ruine et d’aspect miteux. Elle décida d’y entrer, plus par curiosité qu’autre chose et dans l’espoir de trouver quelque chose à boire pour faire disparaître la sècheresse qui s’était installée dans sa gorge. Elle avait entendu dire que les stocks des magasins et autres, étaient « magiquement » renouvelés, tous les jours. Un autre mystère que la jeune femme voulait résoudre coûte que coûte. Ainsi poussa t’elle la porte du bar pour pénétrer dans un endroit sentant le renfermé à plein nez et recouvert de poussière. Retroussant le nez sous l’attaque de l’odeur, elle tourna le regard vers un jeune homme attablé devant un verre remplit d’un liquide qui semblait être de la vodka. Elle répondit à son salut par un simple hochement de tête et referma doucement la porte derrière elle. Elle prit la direction du comptoir, tout en répondant à la question du jeune homme.


    _Pourquoi j’en saurais plus que toi ? Moi aussi je viens de me retrouver enfermée ici et tout comme toi, j’aimerais comprendre pourquoi.


    Rebecca eut un léger sourire lorsqu’elle repensa aux paroles de l’inconnu. Calme ? Oui la ville l’était pour l’instant. Mais la présence de vampires et de sorciers, indiquait clairement, que le calme ne serait pas définitif. Elle pensait même que cela se terminerait mal, très mal. Et elle serait aux premières loges pour assister à ce massacre qui promettait d’être…sanglant. La jeune femme se remplit un verre de coca et rejoignit le jeune homme, s’asseyant en face de lui.

    _Je m’appelle Rebecca. Et toi tu es ?

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know


Dernière édition par Rebecca C. Hemilgton le Sam 12 Déc - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Jeu 10 Déc - 22:29

Michael avait un regard beaucoup plus animal sur les choses qu'humain. Il ne se jetait pas sur les femmes sous prétexte qu'elles étaient belle mais lorsqu'il voyait Laura il devait avoué avoir grande difficulté a ne pas le faire. Son esprit était comparable a celui d'un loup doté d'une conscience et d'une culture et a l'époque ou il avait connu ses parents même ceux-ci n'était pas arrivé a expliqué ceci. Michael après avoir relevé son regard vers celui de Rebecca ou du moins c'est comme cela qu'elle se présenta. Michael admira un moment ses yeux qui étaient d'une beauté incomparable bien sure ce n'était pas comparable a ceux de Laura ni plus beau ni moins simplement doté d'un autre charme tout aussi puissant néanmoins. La coiffure de Rebecca avantageait grandement son visage malgré le fait que selon Michael elle n'en avait pas besoin. Michael se risqua a la comparé à la plus belle des sculptures car celle-ci était faite dans la chair humaine.Michael avait pensé a des tas de choses et comparé Rebecca a des millions de choses mais cela revenait toujours a dire :

*Wow ce qu'elle est belle cela en est incroyable...*

Cependant Michael n'éprouvait aucune envie ou besoin physique envers Rebecca surement à cause que Laura hantait tout son être. Peu importait les pensées qu'il portait a Rebecca,il semblait toujours lui porté un grand respect,pas comme si elle était une figure d'autorité mais plutôt comme si il vouait respect a toutes femmes.

*Vampire ou bien Sorcière ?*

Michael se posait cette question car il n'avait jamais trouvé une femme aussi belle ormis Laura qu'il soupçonnait d'être Vampire

-Parce que je ne sais pas depuis combien de temps tu es là mais pour ma part cela ne fait que...en faite cela ne fait même pas 24 heures que je suis ici alors j'imagine que certains sont là depuis plus longtemps.Mon nom est Michael et je suis enchanté de faire ta connaissance

dit-il le sourire aux lèvres
Revenir en haut Aller en bas

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Sam 12 Déc - 15:28


    Rebecca C. Hemilgton & Michael Grim


    Rebecca ne put s’empêcher de déclencher son don de télépathie lorsqu’elle avait vu qu’elle n’était pas seule dans le petit bar miteux et couvert de poussière. Elle ne put s’empêcher de lever haut les sourcils lorsqu’elle prit connaissance des paroles de l’inconnu. Du moins de ses pensées puisqu’il ne rien tout haut, quant au fait que sa beauté était tel, que c’en était incroyable. Il n’était pas le premier à penser de telles choses par rapport à Rebecca et ne serait sans doute pas le dernier. Mais la jeune femme se fichait bien de ce que pouvait penser les hommes, de son physique. Sa beauté l’avait même vraiment dérangé à l’époque où elle vivait dans les quartiers mal famés de New-York. Si elle n’avait pas été une sorcière…elle ne préférait même pas imaginer ce qu’il lui serait arrivé sans ses pouvoirs, face à tous ces hommes armés. Enfin, heureusement qu’elle s’était sorti elle-même de ce genre d’endroits, qui n’étaient vraiment pas fait pour les femmes.

    La jeune femme ne savait pas qui était cette Laura mais si elle l’avait connu, elle l’aurait sans doute mit en garde contre cet homme qui semblait plus qu’obsédé par elle. Il pensait tellement à elle, et d’une manière si forte, que ça en devenait une obsession. Heureusement que Rebecca n’avait jamais provoqué cela chez un homme parce que ça ne lui aurait pas particulièrement plu. Plaire à un homme d’accord mais qu’il soit à ce point obsédé... non merci ! Mais peut-être que cela plaisait à certaine femme, qui se sentaient ainsi…aimée ? Désirée ? Quelque chose dans ce goût là en tout cas. Bref, Becky ne sortit pas pour autant de la tête du jeune homme. C’était une manie qu’elle avait prise depuis fort longtemps. Lorsqu’elle n’était pas certaine de pouvoir faire confiance à quelqu’un, elle écoutait ses pensées. Mieux valait prévenir que guérir.

    C’est donc ainsi, que Rebecca comprit que le jeune homme connaissait l’existence des vampires et des sorciers. Il la suspectait déjà de faire partie de l’une de ses « races » ou « espèces » selon les dires. Cela commençait plutôt mal pour lui. Parce que s’il commençait à vouloir connaître la réponse à sa question, c’était un mauvais point pour lui. Mais tant que cela restait dans ses pensées, Becky ne dirait et ne ferait rien. Il était libre de penser mais moins de parler, selon sa propre politique. Le jour où il commencerait à vouloir en savoir un peu plus à son sujet, alors là elle pourrait commencer à s’inquiéter à son propos et à…Inutile d’en dire plus. Le moment n’était pas encore venu. Ce jeune homme semblait croire que toutes les femmes ayant un minimum de beauté, étaient des vampires. Comme si de simples humaines ne pouvaient pas l’être. Il était peut-être stupide. Après tout, elle ne le connaissait pas.

    Venant s’asseoir juste en face du jeune homme, Rebecca écouta ses paroles, sans mot dire et le visage vide d’expression. Sa spécialité, ne rien laisser paraître de ses pensées et émotions. En même temps, en cet instant, elle n’en n’avait pas donc, rien à cacher en toute logique.


    _Je crois qu’on est tous arrivé à peu près en même temps. Ca fait 48 heures qu’on arrive les uns après les autres. Et on ne sait pas quand ça s’arrêtera. Répondit simplement Rebecca, à l’adresse du jeune homme.


    Becky ne prit pas la peine de répondre au sourire de Michael. Elle ne cherchait pas à se faire des amis alors à quoi bon paraître gentille ?

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Sam 12 Déc - 19:03

Michael ne voyait et ne verrait jamais chez une personne ce que l'on appel un visage vide de toutes émotions et pensées. Michael avait la lecture d'intentions et il s'était habitué a décodé les émotions des gens comme les empathiques le ferais instinctivement et Michael voyait bien que Rebecca ne le portait pas du tout dans son coeur ou du moins par pour le moment en tout cas

-Je compatis a toute cette souffrance que tu as un jour ressenti et qui t'a tant rendu...comment dire isolé des autres. Je serais probablement devenu comme toi si j'aurais pas rencontré la fille qui me fait rêver...Dit moi tu as quel âge pardonne ma curiosité.

Michael la regardait différemment maintenant. Il la regardait comme une personne normal regarde une autre personne normal et en ce moment il ne pensait pas à Laura, pas qu'il ne l'aimait pas mais dans les jours suivant sa renaissance son esprit était comme les champs de bataille qu'il avait tant fréquenté c'est a dire affreusement bordélique et Michael tentait d'y remettre un peu d'ordre a la fois consciemment et inconsciemment. Michael la regardait de plus en plus refoulé ses émotions et il se tut sur ce qu'il en pensait. Il avait la constante impression qu'elle vivait encore dans ses propres peur mais peut-être avait il tort. Après tout michael n'était pas télépathe,il lisait dans les gens comme les animaux le fesait et c'est tout.

-J'espère que cela s'arrêtera avant que la ville soit pleine a rebord sinon ça va être le foutoir et il va falloir élire un maire ou une mairesse...Avec ton tempérament je te vois bien à cette place !

Michael était sincère seulement il espérait que la ville n'en arriverait pas à se remplir a ce point là car il détestait les grosses villes. Michael se mit a dessiner des forme dans le bois par la force de sa pensée simplement par la pensée. Cela ne ressemblait ni a des ronds ou des carrés ou des formes du genre,on aurait plutot dit qu'un animal se serait déchainer dans le bois et aurait laissé des traces de griffes un peu partout bien sure Michael ne réalisa que trop tard et s'écarta de la table l'air surpris car il l'était belle et bien

-Hum...c'est quoi ce truc ?C'est moi qui ait fait ça ?

Michael avait connaissance de certains de ses dons comme le fait de renaitre car il se souvenait s'être jeté le sort ou la lecture d'intentions mais certaines chose était parfois à réapprendre lorsqu'il renaissait
Revenir en haut Aller en bas

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Sam 19 Déc - 18:30


    Rebecca C. Hemilgton & Michael Grim


    Rebecca n’eut aucun mal à apprendre que la personne qui se trouvait en face d’elle, était un sorcier. Elle n’eut qu’à écouter ses pensées pour l’apprendre. Elle sut même que l’un de ses pouvoirs était la lecture d’intentions. Un don très intéressant. La jeune femme aimait bien rencontrer d’autres sorciers parce que cela lui permettait d’utiliser des pouvoirs qui n’étaient pas les siens. Son troisième pouvoir, celui d’absorber ceux des autres, était utile uniquement lorsqu’il y a avait des sorciers non loin d’elle. Parce qu’elle ne pouvait plus se servir des dons des autres, lorsqu’ils n’étaient plus à une certaine distance. La jeune femme entendait toujours les pensées de l’inconnu qui se trouvait devant elle. Elle ne le portait pas dans son cœur…en même temps elle ne le connaissait pas et n’en n’éprouvait pas forcement l’envie.

    La jeune femme eut un sourire mi-mauvais, mi-moqueur lorsque le jeune homme reprit la parole. Super, rien de tel qu’un psy lorsque l’on avait souffert de par le passé. Il compatissait…comme si ça lui importait à elle, que quelqu’un puisse avoir de la compassion pour elle. Et à présent il lui demandait son âge. La jeune femme le trouvait vraiment étrange. Quel rapport entre son âge et ce qu’il pensait savoir à son sujet, à savoir qu’elle avait connu son lot de souffrances ? En tout cas, la jeune femme le trouvait très curieux. Trop pour qu’elle accepte sa présence non loin d’elle. Cela aurait put être dangereux. Pour elle, ou pour lui ? S’il y avait bien une chose qu’elle ne supportait absolument pas, c’était bien les personnes trop curieuses qui voulaient savoir des choses qu’ils n’avaient pas le droit de savoir. Lui demander son âge était certes bien innocent. Mais mentionner les souffrances qu’elle avait put connaître et dont elle ne voulait pas parler, ça c’était trop.


    _A quoi ça te sert de savoir mon âge, au juste ?


    Elle vivait dans ses propres peurs, pensait-il ? Quelles peurs ? Rebecca n’avait peur de rien. Ni personne ! Elle ne vivait pas dans son passé, ni dans des peurs inexistantes. Il allait vraiment falloir qu’il cesse de croire la connaître. Mais surtout, de tirer de fausses conclusions sur son compte. Un nouveau sourire ironique apparut sur les lèvres de la brune, aux paroles du jeune homme. Il la voyait bien à la place de maire de la ville ? Quelle idée géniale que voilà. Mais le pouvoir ne l’intéressait pas tant que cela. Les apparences pouvaient bien être trompeuses.

    _C’est déroutant de rencontrer quelqu’un qui croit te connaître à ce point alors que ce n‘est pas le cas.


    La jeune femme vit alors le bois de la table, se creuser par endroit. Imperceptiblement, elle recula, s’adossant à sa chaise et regarda les marques creuser à divers endroits, le bois. Les marques n’avaient aucun sens. Cela faisait simplement des traces longues et fines, comme des coups de griffes. Finalement, le jeune homme sembla retomber sur terre et recula, lui aussi, s’éloignant de la table. Il regarda le meuble d’un air surprit, demandant si c’était lui qui avait fait cela sur le bois.

    _De toute évidence, ce n’est pas moi.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com

Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Jeu 31 Déc - 23:25

Michael admirait Rebecca pas physiquement mais spirituellement,une telle force d'esprit l'aurait autrefois forcé a s'agenouiller face a celle-ci mais aujourd'hui Michael n'était rien d'autre qu'un âme errante,un soldat sans commandant.Un loup solitaire qui parcourait non seulement le monde mais aussi les époques qui traversé ce même monde.Il lui sourit car cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vue une telle intelligence dans les yeux d'une personne

-J'aurais voulu savoir...Quel âge a la personne la plus brillante de cette endroit et surement de cette époque,il faut pardonné ma curiosité. Et si tu crois que je joue les psy a deux balles alors pardonne moi,je vais me taire...

Michael vit alors dans son propre esprit un animal qu'on aurait pu classé a l'espèce canine sans vraiment savoir ce qu'il était puisqu'il semblait être un loup mais avec les yeux,le pelage et le museau entièrement noir,excepté ses dent et sa langue tout était noir y compris ses griffe qui dans sa tête s'attaquait a une porte derrière la quel se trouvait un enfant apeuré qui se trouvait a être Michael même si celui-ci ne s'en souvenait pas sur le moment.Puis la table qui séparait Michael de Rebecca se griffa sans aucune aide et tout deux firent le saut et Michael réalisa après avoir eu réponse a sa question que c'était lui qui avait provoqué cette évènement si troublant.Puis il se rappela la suite des évènements comment le chien avait pénétré la maison et avait littéralement sauté sur Michael le laissant dans son sang.Bien sure vous vous douterez que les blessures étaient plus souffrante que grave mais la douleur et le mauvais moment était resté,en faite cela l'avait tellement hanté qu'il avait développé une forme particulière de télékinésie,il griffait,coupait par la pensée.Sa peur de cette animal s'était estompé avec les années et la guerre car durant la guerre on utilisait les chiens pour pisté les fugitifs mais il gardait une trace de compati face a ceux qui se faisait attaqué de cette manière

-Je..Je Crois que c'était moi

Le regard fixe.Il regardait les griffures ou plutôt la table et des formes mieux dessiné cette fois se formèrent dessinant le visage de sa sœur dans le bois celui ci ressemblait pour deux goute d'eau a celui d'Anastacia alors certains auraient pu se trompé dans interprétation du dessin chose certaines un mot résonnait dans l'esprit de Michael a ce moment et ce mot se trouvait a être "Ange"
Revenir en haut Aller en bas

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 28

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   Ven 8 Jan - 17:06

    Que de compliments qui déferlaient dans l’esprit de Michael, concernant Rebecca, depuis plusieurs minutes. La jeune femme ne laissait rien paraître, du fait qu’elle entendait parfaitement toutes ses pensées. C’était une habitude qu’elle avait prise depuis fort longtemps déjà. Entendre dans la tête des autres, était presque devenu une habitude pour elle, la routine tout simplement. Ca ne l’étonnait même plus à présent. Ainsi, il n’était plus qu’une âme errante. La jeune femme aurait aimé comprendre ce que cela signifiait très exactement. Etait-il simplement un esprit qui prenait le corps de n’importe qui, n’importe quand ? Rebecca n’avait jamais vu cela et était assez surprise. Elle doutait beaucoup de cette hypothèse quelque peu tirée par les cheveux. Mais alors, qu’était-il ? Elle n’était pas assez curieuse pour lui poser directement la question. Mais l’était assez pour patienter et attendre la réponse qui viendrait tôt ou tard, elle n’avait aucun doute la dessus. Patienter et observer. Deux mots qu’elle suivait toujours à la lettre.

    Rebecca se contenta d’arborer un léger sourire en coin, mi-moqueur mi-ironique, aux paroles de Michael. Certes, elle ne répondrait pas à sa réponse. A quoi bon de toute façon ? Même une si petite information, elle n’avait pas envie de la délivrer à qui que ce soit. Ce n’était pas de la stupidité ou tout autre chose du même genre. Simplement, elle ne voulait guère parler d’elle. Jamais ! Et à personne…Quant aux paroles de Michael, même si elle représentait parfaitement ses pensées, elle n’y croyait pas du tout. Elle ne pouvait pas réellement croire qu’il pensait sincèrement cela d’elle alors qu’ils ne se connaissaient absolument pas et que rien ne laissait voir qu’elle puisse être aussi intelligente qu’il le prétendait à ce moment là. Il était simplement du genre à complimenter à qui mieux mieux, n’importe qui.

    Attaqué par un chien. Triste sort qui, malheureusement, était assez commun de nos jours. Il n’était plus rare de voir des personnes, quelles qu’elles soient, se faire attaquer, parfois tuer, par des chiens enragés et simplement méchants car mal dressés par leurs maîtres. Rebecca n’éprouva aucune pitié, ne compatit même pas, pour le jeune inconnu qui se trouvait en face d’elle. Elle ne compatissait plus pour personne depuis très très longtemps. Il avait été, férocement, attaqué par un chien ? C’était regrettable pour lui mais plein de gens mourraient chaque année, on en faisait pas toute une affaire non plus !

    La guerre ? Mais à quelle guerre pensait-il ? Etait-il soldat ? Rebecca n’en avait aucune idée et dans le fond, elle s’en fichait parfaitement. Tout ce qui l’intriguait chez lui en cet instant, c’était le fait qu’il se disait être une âme errante. Et puis ce dessin gravé dans la table de bois. Peut-être était-il un sorcier. Dans ce cas là, la jeune femme devait être capable d’utiliser ses pouvoirs. Certes, mais elle n’avait pas réellement l’envie qu’il sache qu’elle-même était une sorcière. Alors, elle n’en ferait rien et se tairait. Bientôt, un autre dessin se grava dans le bois. Un portrait en lequel Rebecca crut reconnaître une humaine présente dans la ville. Elle ne se rappelait plus de son nom mais ça n’avait évidemment, aucune espèce d’importance. Elle entendit alors le mot pensé par Michael. Ange. La jeune femme soupira légèrement avant de lancer un regard blasé au jeune homme.


    _C’est vraiment…comment on dit déjà ? Touchant ? Oui, c’est vraiment touchant de telles démonstrations d’amour. Tu devrais lui montrer ça, je suis sûre qu’elle adorerait savoir qu’elle est ton ange.

    Rebecca se mordit la langue comprenant qu’elle en avait trop dit. Zut, elle allait devoir commettre un meurtre. C’était trop dommage, si peu de temps après son arrivée dans la ville. Enfin, c’était ainsi qu’était faite la vie. Les gens vivaient et mourraient. Les faibles plus tôt que les forts. En tout cas, la jeune femme ne comprenait pas tant de niaiserie de la part des gens. « Oh mon ange », « Oh toi je t’adore ». Beurk beurk beurk et re-beurk. Non mais vraiment ! Excédée, la jeune femme se releva et de nouveau, se dirigea vers le bar poussiéreux. Pourvu que le jeune homme ne s’étonne pas du fait qu’elle avait mentionné un ange alors que lui-même s’était contenté de le penser et non de le dire à voix haute.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Après Ma Renaissance Pv Becky   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après Ma Renaissance Pv Becky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: No man's land :: Détente :: Café bar tabac-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit