No man's land
Bienvenue à No man's land, une ville dans laquelle tu t'es retrouvé enfermé de façon bien étrange. L'insécurité est de partout tu dois constamment rester sur tes gardes et...refaire ta vie ? Personne ne sait si vous pourrez ressortir un jour...ou non...
Un conseil : si le danger se présente, ne réfléchis pas...cours !

Hj: Merci de prendre en priorité les postes vacants. Ils sont nombreux et variés pour plaire au plus grand nombre. Si vous désirez changer quelque chose dans le pv, merci d'en parler d'abord à une fondatrice qui vous donnera, ou non, son autorisation.

Bienvenue dans cette ville de laquelle vous ne pourrez plus repartir ...

No man's land

.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]   Sam 26 Sep - 17:09

Livia, toujours au volant de sa mini Cooper, se pencha en avant pour tourner le bouton de volume pour que le son de la musique baisse un peu. Elle leva les yeux au ciel en soupirant, comprenant que sa sœur ne laisserait pas tomber si facilement et qu’elle finirait pas remonter le son. Peut-être encore plus qu’au début. Sa sœur était vraiment têtue lorsqu’elle le voulait. Et surtout, elle ne renonçait jamais à embêter Livia, son ainée. Oui oui sa sœur jumelle était bien son aînée ! Il y a quelque chose que vous ne comprenez pas là dedans ? Bref, les deux jeunes femmes étaient en voiture depuis déjà quatre jours. Elles partaient dans le fin fond des Etats-Unis pour faire trois semaines de camping sauvage. Oui elles étaient assez aventurières, amatrices de sensation fortes. C’était sans doute là leur plus grand point en commun. Parce qu’elles avaient beau être des sœurs jumelles, elles n’avaient presque aucun point en commun et pas du tout le même caractère. Livia était du genre douce et calme tandis que sa sœur était une fêtarde invétérée, toujours en mouvement. Malgré leurs nombreuses différences comportementales et de caractère, elles s’étaient toujours entendues à merveille et s’adoraient au plus haut point. Si quelqu’un venait à blesser l’une d’elle-même juste psychologiquement, l’autre rappliquait d’emblée pour la protéger. C’était déjà arrivé à maintes reprises et n’avait de cesse de se confirmer au fil du temps.

Ce jour là, c’était la fin de l’après-midi et le soleil commençait à descendre et à disparaître, très lentement, à l’horizon. Depuis plus d’une heure, les deux blondes se chamaillaient à propos de la musique à écouter dans le petit habitacle de la voiture. Livia n’était pas franchement difficile niveau musique mais pour une fois, avait envie d’écouter quelque chose de reposant, comme de la musique classique par exemple. Mais Livy était d’un tout autre avis. Elle, elle avait envie de rock encore et encore. Le pire, c’était sans doute le fait qu’elle voulait mettre le volume au maximum ce qui irritait quelque peu sa sœur qui n’avait qu’une envie, ouvrir sa portière et sauter avec la voiture en marche. Mais c’était là une bien mauvaise idée et elle tenait beaucoup trop à la vie pour faire une chose aussi stupide et irréfléchie. Une nouvelle fois, Livy monta le volume de la musique.


Livyyyyyyyyy ! Je suis au bord du suicide là ! Arrête ça ! Sinon je te parle de Benoît !

Benoît le jeune homme dont Livy avait été amoureuse pendant toutes ses années passées au lycée…du moins c’était ce que Livia racontait pour l’embêter. Parce que la vérité, c’était que le dénommé Benoît était un jeune homme…fort peu séduisant, avec un visage recouvert d’acné et un appareil dentaire lui déformant le visage. Tout cela sans parler en plus de son look « premier de la classe » avec une coiffure surchargée de gel pour plaquer ses cheveux sur un côté de son crâne. Bref, ce jeune homme donc, était amoureux de Livy pendant leurs années lycée et n’avait de cesse de lui courir après dans les couloirs et de toujours vouloir lui faire ses devoirs…ce devait être sa façon de lui déclarer son amour. La jeune femme avait eut beau le repousser à maintes reprises, cela ne l’avait pas empêché de continuer. Pourtant Livy avait tout essayé. Même d’embrasser un jeune homme devant lui…il était parti durant deux jours puis était revenu, lui offrant des fleurs. Livia rigola franchement à ce souvenir.

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com

    Fearful && Sexy Founder

avatar

Laura E. Lewis


•Ancien métier : : Serveuse dans un bar
•Localisation : Dans la ville...
•Messages : 747
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 23

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: On lui a jeté un sort et lorsqu'elle a peur, sa peau chauffe jusqu'à brûler une personne qui tenterait de la toucher.
Relations::

MessageSujet: Re: Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]   Dim 27 Sep - 10:27

Livy était en bord de l’implosion. Mais depuis quand sa sœur jumelle Livia écoutait-elle des absurdités tel que de la musique classique ?! C’était rageant de se dire que as sœur était si différente d’elle…elle savait qu’elles avaient toutes deux de très nombreuses différences, mais là, Livia dépassait les bornes ! L’obliger à écouter de la musique classique, ben voyons ! Et pourquoi pas du jazz tant qu’on y est ! Livy monta une fois de plus le son, pour que le rock, que Livia avait finalement accepté avec peu de joie, résonne dans la petite voiture, mini Cooper pour être précis, des deux sœurs, et qu’elle les empêche de s’endormir, enfin dans ce cas-là, ce serait plus gênant si Livia s’endormait, pas Livy qui était tranquillement assise du côté passager pour la énième fois. Depuis quatre jours, les sœurs roulaient sans cesse, et changeaient régulièrement de conductrice, pour aller dans le fin fond de l’Amérique pour trois semaines de camping sauvage. Un rare point commun entre les sœurs : l’amour du camping sauvage. C’était très amusant de se retrouver livré à soi-même dans des endroits qu’elles n’avaient jamais visité l’une comme l’autre. Livy s’était toujours demandé pourquoi tant de différences existaient entre les deux sœurs. Livia était plutôt du genre calme, douce, posée, alors que Livy était fêtarde, ne tenant jamais en place, et très impulsive. La question avait toujours était là même et n’avait jamais cessé de tourmenter la « cadette » des deux sœurs. Oui, la « cadette » Livy était plus « jeune » que sa sœur jumelle, Livia pour être précis, elle était plus jeune de 4 minutes, mais elle ne s’était jamais considérée comme telle.

Livy tourna la tête en direction de la fenêtre qui se trouvait de son côté et regarda dehors. Le soleil se faisait rare, on pouvait le voir disparaître petit à petit derrière une colline. C’était la fin de l’après-midi, si les souvenirs de Livy était bons…après quatre jours de routes, qui pouvait se vanter de toujours savoir l’heure qu’il était. La jeune fille soupira quand elle vit sa sœur tourner le bouton du volume et baisser le son, elle tendit à nouveau la main et tourna beaucoup plus violemment que sa sœur le bouton, mettant la musique à un volume ahurissant. Elle se mordit légèrement la lèvre quand elle entendit sa sœur se plaindre, et la menacer de parler de Benoît si elle n’arrêtait pas ça tout de suite. Elle ne retint pas un grand sourire et tourna la tête vers sa sœur.

" Oh mais bien sûr chère sœur, j’arrête ça tout de suite. "


Livy tourna le bouton du volume, jusqu’à ce que la musique ce soit tout à fait tut. Un sourire vainqueur qu’elle ne put retenir se dessinait déjà sur ses lèvres. Elle fit mine de réfléchir intensément.

" Donc nous en étions à choisir le sujet de conversation. On va parler de toi pour une fois. Tu te rappelles de bo-goss ? Celui qui t’avait ajouté sur facebook sous le nom de Bo Goss, puis sur msn pour faire connaissance ? "


Elle se mordit une nouvelle fois la lèvre et réussit à prendre un visage impassible, ne manquant pas de rire intérieurement.

" Vous aviez bien discuté ce jour là…Ah son image personnelle… « Error l’image ne peut être transmise, personne trop sexy ». "


Cette fois ce fut de trop, Livy explosa de rire et ouvrit la fenêtre de son côté pour prendre l’air. Elle se remémora une énième fois le souvenir de « Bo Goss », car à l’époque où c’était arrivé, les deux blondes devaient avoir 16 ans et Livia avait accepté ce jeune homme sur facebook. Puis ils s’étaient ajoutés sur msn, et avaient longuement discuté, jusqu’au bout de la nuit. C’était très comique, car le lendemain, un dimanche, ils s’étaient donné rendez-vous dans un restaurant pour se rencontrer en face à face. Le plus amusant, c’est que Livy les vu au loin, alors qu’elle passait par hasard dans le coin, non non elle ne les avait pas suivi. Le jeune homme était…comment dire vraiment très..sexy. Mais le pire dans tout ça, avait été la tête de sa sœur, elle semblait crispée, apeurée, et elle donnait la malheureuse impression de se retenir de respirer. A ce souvenir, Livy explosa de rire une nouvelle fois et ferma les yeux, tentant de calmer sa crise de rire.

_________________

©️October
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Sexy and Dangerous Founder

avatar

Rebecca C. Hemilgton


•Ancien métier : : Etudiante en stylisme et serveuse.
•Localisation : Dans le lit d'un certain vampire?
•Messages : 1749
•Date d'inscription : 27/07/2009
•Age : 27

Who are you?
Pouvoirs, et maîtrise (pour les sorciers):: Contrôle la météo (maîtrise 80%) / télépathie avancée : lit dans les pensées et peut partager les siennes (maîtrise 95%) / Absorption de pouvoirs (maîtrise 80%).
Relations::

MessageSujet: Re: Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]   Mer 14 Oct - 18:19

Lorsque Livy accepta de baisser le son de la musique et qu’elle alla même jusqu’à l’éteindre totalement, Livia comprit qu’elle lui préparait quelque chose. Elle connaissait assez sa sœur pour se méfier de ce qu’elle allait bien pouvoir dire. Sans doute une vacherie pour l’embêter, comme à son habitude. Elle garda donc le silence, attendant que sa jumelle parle, attaque en quelque sorte. Lorsque Livy lui dit « très chère sœur » elle se méfia doublement de la suite. Elle tourna d’ailleurs un regard inquiet vers elle mais elle ne laissait rien paraître de ce qu’il allait arriver. Et plutôt, du sujet de conversation qu’elle allait aborder. La jeune fronça les sourcils, réfléchissant à vive allure pour comprendre ou deviner ce qu’elle lui préparait. Pourtant, elle ne voyait toujours pas, ce qui l’inquiétait de plus en plus. Bo goss ! Evidemment elle aurait dut s’y attendre ! Mais qu’elle idée aussi d’avoir mentionné Benoit. Elle était complètement idiote d’avoir remit ce sujet de conversation sur le tapis. De la part de sa sœur, elle aurait dut se douter qu’elle ne laisserait pas passer une telle occasion de lui répliquer, sur un même sujet. Un sujet d’ailleurs, que Livia n’arrivait pas à effacer totalement de sa mémoire. Au contraire, le souvenir, du moins les souvenirs, restaient toujours aussi vivaces dans son esprit. A chaque fois qu’elle y repensait, elle avait honte et sentait la colère la gagner.

Sa sœur se garda bien de garder le silence sur le plus comique dans tout cela. De rappeler l’image du profil de cet imbécile. Bien sûr avec une telle image, Livia aurait dut se douter de ce qui l’attendait, que ce crétin ne pouvait pas être tel qu’il se décrivait lui-même. La blonde se concentra sur sa conduite pour ne pas prêter attention aux paroles de sa chère sœur. Pourtant, elle ne put refouler les souvenirs qui affluèrent en masse à son esprit. Elle se rappela de la description physique qu’il avait donnée de lui-même. Grand ? Oh oui il l’était. Il mesurait plus de deux mètres dix. De quoi déranger quelque peu Livia qui n’était pas très grande. Et lorsqu’il disait être brun aux yeux verts, il ne mentait pas…non vraiment pas. Il avait seulement oublié de mentionner tout le reste. Ses dents gâtées, une haleine à faire fuir un putois, des cheveux gras retombant mollement sur son front, couvert de boutons. Oh et il fallait aussi parler de ses vêtements ! Chose non négligeable ! Un jogging troué et tâché. Pour donner du style comme il l’avait dit lui-même. Et un tee-shirt noir…avec des tâches blanches très prometteuses au niveau de ses aisselles et dans son dos. Avec, bien évidemment, l’odeur qui allait avec tout cela. Alors c’était soit il venait de courir un marathon, soit il portait le même tee-shirt depuis un mois. Dans les deux cas, ce n’était pas possible de se rendre ainsi apprêté, à un rendez-vous.

Livia se mordit la langue pour ne pas se montrer méchante avec sa sœur qui riait ouvertement, son rire se faisant parfaitement entendre dans l’habitacle de la voiture. Livia se morigéna intérieurement. Elle avait donné le bâton pour se faire battre et ne pouvait, par conséquent, que s’en prendre à elle-même. Mais pourquoi était-elle si stupide enfin ? Elle lança un regard noir à sa sœur jumelle qui semblait avoir beaucoup de mal à calmer son fou rire.


Livy j’avais seize ans ! Seize ans ! Je ne pouvais pas savoir ! C’est méchant ! Tu es méchante ! Et puis dois-je te rappeler ce que je pense de la beauté et la laideur ? Ca n’existe pas ! Tout cela n’existe pas ! Alors peut-être que tu le trouvais affreusement moche ! Mais ce n’est sans doute pas l’avis de tout le monde ok ? Et puis moi je me suis rapidement débarrassé de lui. Toi tu as été trop faible pour faire cela avec Benoît ! Alors, que dis-tu de cela hein ?

_________________
"Si on me demandait ma définition du mot amour, je me contenterais de dire ton nom..."

"Tell me when you hear my heart stop"
You're the only one that knows
Tell me when you hear my silence
There's a possibility I wouldn't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumactif.com




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Musique de sauvage et souvenirs doux comme des bonbons...[pv Livy l'amoureuse de Benoît]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No man's land :: Hors Jeux. :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit